Définition de : mec

  • mec
    • ■ (hist.) Dieu, roi, maître, chef, patron, surnom de Vidocq ; ■ (prost.) souteneur, maquereau ; voyou, dur ; (sentimental, souvent avec possessif) homme, chéri, concubin, compagnon, amant en titre ; ■ (moderne, général) homme, type, individu (en général) ; garçon, homme, viril (par opposition à femme, ou à homme peu viril ou à qui n'est pas du groupe) ; □ sale type ; □ gentil garçon ; □ homme séduisant ; □ pauvre type (mépris) ; □ appellatif collectif (les amis) ; □ telle personne (nommée) ; □ pas qqun de méchant, de mauvais, mais qqun de sympa, de compâtissant
    • fréquence : 318
    • id : 282

mec & mek ; mèke ; mecque ; mecck ; meq ; meg ; mèque ; meck ; mecq ; □ sale mec ; □ bon mec ; brave mec ; □ beau mec ; □ pauvre mec ; □ les mecs ; □ le mec X ; □ pas le mauvais mec n.m.

Définition

■ (hist.) Dieu, roi, maître, chef, patron, surnom de Vidocq ; ■ (prost.) souteneur, maquereau ; voyou, dur ; (sentimental, souvent avec possessif) homme, chéri, concubin, compagnon, amant en titre ; ■ (moderne, général) homme, type, individu (en général) ; garçon, homme, viril (par opposition à femme, ou à homme peu viril ou à qui n'est pas du groupe) ; □ sale type ; □ gentil garçon ; □ homme séduisant ; □ pauvre type (mépris) ; □ appellatif collectif (les amis) ; □ telle personne (nommée) ; □ pas qqun de méchant, de mauvais, mais qqun de sympa, de compâtissant

ALL : Meister, König, Chef / ANG : an individual / IT : signore
fréquence : 318
registre ancien : 10 registre moderne : 7

synonyme : individu, type, quidam, voyou, vaurien, truand, criminel, maquereau, proxénète, souteneur, Dieu, dieu, homme morphologie : c/g famille : mec usage : Argot de la prostitution

Chronologie

1821 1827 1827 1829 1829 1829 1836 1842 1844 1846 1847 1847 1848 1849 1851 1866 1870 1872 1872 1872 1872 1872 1872 1872 1872 1875 1876 1877 1880 1885 1887 1889 1890 1891 1894 1897 1897 1897 1897 1898 1899 1899 1899 1900 1901 1901 1901 1903 1905 1910 1911 1911 1914 1914 1914 1914 1915 1915 1915 1915 1916 1916 1917 1918 1918 1918 1918 1918 1918 1918 1920 1921 1921 1922 1924 1925 1925 1927 1927 1928 1929 1929 1931 1932 1932 1932 1935 1935 1935 1935 1937 1937 1938 1939 1939 1943 1945 1945 1946 1946 1946 1947 1947 1947 1947 1947 1948 1949 1950 1951 1952 1952 1952 1953 1953 1953 1953 1953 1953 1953 1953 1954 1954 1954 1954 1954 1954 1955 1955 1955 1955 1955 1955 1955 1955 1956 1956 1957 1957 1957 1957 1957 1958 1960 1960 1960 1961 1963 1963 1963 1963 1965 1965 1965 1967 1967 1967 1966 1968 1969 1969 1969 1969 1969 1969 1970 1972 1972 1973 1973 1973 1974 1974 1975 1975 1975 1976 1976 1976 1976 1976 1976 1977 1977 1977 1977 1977 1977 1978 1978 1978 1979 1979 1979 1979 1979 1979 1979 1979 1979 1979 1979 1980 1980 1980 1980 1980 1980 1980 1981 1981 1981 1981 1981 1981 1982 1982 1982 1982 1983 1983 1983 1983 1983 1984 1984 1984 1985 1985 1985 1986 1986 1987 1988 1989 1989 1990 1990 1991 1991 1992 1993 1994 1994 1995 1995 1995 1997 1997 1997 1997 1998 1998 1998 1998 1998 1999 1999 1999 1999 2000 2000 2000 2001 2001 2001 2001 2001 2002 2002 2002 2003 2003 2003 2003 2003 2003 2003 2003 2003 2003 2004 2004 2004 2004 2004 2004 2005 2005 2005 2006 2006 2006 2006 2007 2007 2008 2009 2009 2009 2010 2011 2011 2011 2011 2012 2012 2012 2013 2013 2015 2015 2016 xxxx xxxx xxxx xxxx xxxx

Citations

<43 citation(s)>

Entrée relevée dans ces sources (sauf erreur) :

Compléments

  • Mec pour meg (VIR)
  • Mek vient du latin magus ou de l'arabe melek (roi) (duCP, 238)
  • Mec (souteneur) : abr. de maquereau ou forme corrompue de meg, patron (RICH)
  • Alternance c/g existe en français et en italien pour plusieurs mots : mec/meg, bogue/boc, etc. (Prigniel, Argot d'altèque)
  • Argot parisien courant d'avant-guerre (Dauzat1918voc)

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Ouvrez la page de discussion (s'ouvre dans une nouvelle page) pour contribuer. Merci.