Définition de : mec

mec (tableau rapide)
mec ■ (hist.) Dieu, roi, maître, chef, patron, surnom de Vidocq ; ■ (prost.) souteneur, maquereau ; voyou, dur ; (sentimental) homme, chéri, concubin, amant en titre ; ■ (moderne, général) homme, type, individu (en général) ; garçon, homme, viril (par opposition à femme, ou à homme peu viril ou à qui n'est pas du groupe) ; □ sale type ; □ gentil garçon ; □ homme séduisant ; □ pauvre type (mépris) ; □ appellatif collectif (les amis) ; □ telle personne (nommée) ; □ pas qqun de méchant, de mauvais, mais qqun de sympa, de compâtissant
Synonyme individu, type, quidam, voyou, vaurien, truand, criminel, maquereau, proxénète, souteneur, Dieu, dieu, homme
Fréquence 313
id 282

mec

& mek ; mèke ; mecque ; mecck ; meq ; meg ; mèque ; meck ; mecq ; □ sale mec ; □ bon mec ; brave mec ; □ beau mec ; □ pauvre mec ; □ les mecs ; □ le mec X ; □ pas le mauvais mec

n.m.

Définition

■ (hist.) Dieu, roi, maître, chef, patron, surnom de Vidocq ; ■ (prost.) souteneur, maquereau ; voyou, dur ; (sentimental) homme, chéri, concubin, amant en titre ; ■ (moderne, général) homme, type, individu (en général) ; garçon, homme, viril (par opposition à femme, ou à homme peu viril ou à qui n'est pas du groupe) ; □ sale type ; □ gentil garçon ; □ homme séduisant ; □ pauvre type (mépris) ; □ appellatif collectif (les amis) ; □ telle personne (nommée) ; □ pas qqun de méchant, de mauvais, mais qqun de sympa, de compâtissant ALL : Meister, König, Chef / ANG : an individual / IT : signore

registre ancien : 9 registre moderne : 7

Synonyme : individu, type, quidam, voyou, vaurien, truand, criminel, maquereau, proxénète, souteneur, Dieu, dieu, homme Morphologie : c/g Famille : mec Usage : prostitution

Citations
1976 j'ai un minimum de pratiques sexuelles, puisque je vis avec un mec. source : 1976. Dire nos sexualités / edit
1977 Tous à les entendre dire, il avait niqué les cent femmes du pays – heureusement qu'il n'était pas de la pédale, sans ça, gare les mecs ! source : 1977. Une vie de cheval / edit
1969 Le mec Bahut vous a bonni pas mal de trucs dans ce bouquin, pas vrai ? source : 1969. Petit lexique à l'usage des lecteurs, dans L'humour dans les prisons / edit
1969 Le mec Cabosse est légendaire, lui aussi. source : 1969. L'humour dans les prisons / edit
1953 –Le slogan du mec Dédé c'est : « J'm'occupe pas de c'qui s'passe derrière ». source : 1953. Misère du matin / edit
1953 moi qui ne suis pas l'mauvais mec, j'vais vous prêter un peu d'pognon. source : 1953. Misère du matin / edit
1977 un mec veut m'agresser source : 1977. Je suis une bande de jeunes / edit
1977 Ces mecs c'est de la racaille source : 1977. Les charognards / edit
1977 la Sylvie qui viendra peut-être sans son mec source : 1977. La boum / edit
1977 Des nénettes y'en aura beaucoup plus que des mecs source : 1977. La boum / edit
1979 Ma princesse, celle que j'suis son mec source : 1979. Ma gonzesse / edit
1979 J'vous jure que c'est vrai les mecs source : 1979. Sans déc' / edit
1979 Y'avait une bande de mecs source : 1979. C'est mon dernier bal / edit
1925 Ne danse plus avec ce petit-là, il a tout l'air d'un mec… Méfie-toi, on a toujours des histoires à la sortie, avec ces voyous-là source : 1925. La bonne vie / edit
1979 bien que ce soit un brave mec source : 1979. Peau aime / edit
1935 Le mèque, le vrai, avait le pédéraste en horreur à l'époque héroïque dont je parle source : 1935. Moi, le Dab, souteneur ! / edit
1980 you are a sale mec source : 1980. It is not because you are / edit
1937 Deux « mecs », deux « durs » donc, avaient insulté grossièrement et menacé de représailles le capitaine d'armes. –T'en fais pas, le coco ! Tu passeras un de ces jours par-dessus bord ! On s'en charge nous autres, Milo et moi. source : 1937. Sous le col bleu / edit
1939 Le « mec » du Raspail et de l'avenue du Maine n'est pas semblable à ses confrères de Grenelle. Il a un peu d'éducation, de très gentilles dispositions pour l'humour, sait danser à la moderne source : 1939. Le piéton de Paris / edit
1866 La quéquette de Baudelaire me paraît m.....bée par le doigt du Meq source : 1866. Les derniers jours de Charles Baudelaire, Lettres de Charles Asselineau à Poulet-Malassis / edit
1937 ils auraient pris leur pied pépère avec les Fritz… Les grenadiers de Poméranie, les cuirassiers blancs !… Ah ! alors ça c'est des beaux mecs ! source : 1937. Bagatelles pour un massacre / edit
2001 Le mec il a bouyave la meuf dans le jacuzzy. source : 2001. La philo ça prend la tête - Prof en cité / edit
1938 Tous ces mecs à biceps ne m'ont jamais fait peur source : 1938. La môme catch-catch / edit
1968 Raconte pas ta vie, mec, jamais ! disait toujours Fredo. Surtout à toi ! source : 1968. Le terminus des prétentieux / edit
1918 deux mille trois cents mecs pâles ! source : 1918. Loin de la rifflette / edit
1899 Qu'est-ce que c'est que ce mecque-là ? source : 1899. Les Mémoires de M. Goron – À travers le crime / edit
1989 accent tenu sur le dernier mot, surtout si c'est juste le copain le coquin le concubin le mec source : 1989. La vacation / edit
1918 Tu es un mec affranchi ? Tu sais jouer à la belote et faire les pieds au mur ? source : 1918. Loin de la rifflette / edit
1978 Salut les mecs ! source : 1978. Franck Margerin présente : un savant fou, Raoul Aronde, Marcel Kermès / edit
1979 Roah ! Non arrêtez vos vannes les mecs ! source : 1979. Fait comme un rat ! / edit
1842 Mon chouette camerluche, me voilà enfin décarré du sein de ce maudit ponton d'amarrage, par la grâce du kèke ou du barbet [par la grâce de Dieu ou du diable] source : 1842. De la traverse de Lontou, dans Sers (Paul), Intérieur des bagnes, Essai historique, Physiologique et Moral / edit
1984 –Tu peux pas mettre de la zizique, mec ? source : 1984. Boulevard des allongés / edit
1821 Ma daronne a fait broder pour moi, au mecque [au roi]. source : 1821. Glossaire argotique des mots employés au bagne de Brest / edit
2009 Explique-moi pourquoi une belle fille comme toi est toujours célibataire ? […] –Parce que tous les mecs bien sont déjà pris. source : 2009. Sang d'encre au 36 / edit
1978 c'est plus le type qui tourne autour du mec que le mec qui tourne autour du type. source : 1978. Les garçons de passe - Enquête sur la prostitution masculine / edit
2004 mais c'était les seuls personnels [féminins] que nous on avait… connaissance de femmes. Tous les autres c'était des mecs hein source : 2004. Entretien réalisé par R. Zauberman le 10 juin 2004, dans Les récits de vie de policiers / edit
1997 Tout comme son frère Lili, Albert aime bien courir les filles. Beau mec, les conquêtes s'accumulent. source : 1997. La Citouche. Regard sur « la Navale », dans Un militant, trois poules / edit
1921 Pan ! le bougeoir vola par terre, pan ! Marie par terre, pan ! les poings sur Marie par terre et puis sa botte : vlan ! –Sale mec ! source : 1921. Histoire d'une Marie / edit
1921 Henry était un mec, bien entendu ! Et que font-ils les mecs quand on a pincé leur môme ? Ils disent « bast ! » et s'en foutent. source : 1921. Histoire d'une Marie / edit
1963 Les mecs qui faisaient du scandale. source : 1963. Les Tontons Flingueurs / edit
1975 Deux compagnies, plus de deux cents soldats pour retrouver trois… deux mecs et une femme. source : 1975. Les canards de Ca Mao / edit
1956 nous étudions les photos de Luebig. Franchement, c'est un mec qui pourrait traverser votre salle à manger à l'heure du repas sans que vous songiez à lui jeter un coup d'oeil. source : 1956. Fais gaffe à tes os / edit
1903 je vais dire à la surveillante en chef que c'est pas ton mari, que c'est un sale « mec » de la Butte qu'a déjà été condamné comme voleur sept ou huit fois. source : 1903. Les enracinées / edit

<43 citation(s)>

Entrée relevée dans ces sources (sauf erreur) :

Compléments
  • Mec pour meg (VIR)
  • Mek vient du latin magus ou de l'arabe melek (roi) (duCP, 238)
  • Mec (souteneur) : abr. de maquereau ou forme corrompue de meg, patron (RICH)
  • Alternance c/g existe en français et en italien pour plusieurs mots : mec/meg, bogue/boc, etc. (Prigniel, Argot d'altèque)
  • Argot parisien courant d'avant-guerre (Dauzat1918voc)

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Formulaire de commentaire (s'ouvre dans une nouvelle page).

+Bob +Move +Régénérer

  • 179079 La môme, elle m'a baisé, ell'y avait mis la science. / Et moi j'étais lâché, tout seul sur le trimard.
  • 179078 Je r'guiche encore un coup, je gueul', j'fais du pétard. / Son greffier y m'reluque, tout en faisant la lippe. / Son sourire y m'disait « ta gueule ». J'étais tétard.
  • 179075 Pour m'défendre à c'turbin [instruction (procédure pénale)], j'connaissais la manoeuvre / Et j'dois l'dire, j'avais un chouette, un vrai bavard.
  • 179077 L'curieux y disait rien, mais y s'fendait la pipe. / Son greffier y me r'luque, tout en faisant la lippe.
  • 179076 Mais v'là qu'une dame Morue, laissant tomber ses oeuvres / Se file par le travers, et m'file un coup vachard.
Citation :
Source (id) :
Bob (id) :
Citation (id) :