languefrancaise.net

“Le milieu, c'est fermer sa gueule !”

Le milieu, c'est fermer sa gueule !, de V. F. (1973) est une source de Bob.

année - + nb vedette sens
010 jeunet Jeune, jeune homme ; débutant, recrue
1881 044 fortifs Fortifications (de Paris) ; fortification (militaire)
1886 071 parigot Parisien, parisien ; Parisien typique, pittoresque, Parisien populaire, titi parisien, gouailleur ; langue argotico-populaire, avec un accent particulier, parlée à Paris
1833 042 passer à tabac Battre, frapper, rouer de coups, (souvent associé aux brutalités policières et autres du même genre, aux interrogatoires « musclés ») ; bousculer, terroriser
1829 067 marlou ■ (prost.) Souteneur, individu qui vit de la prostitution, garçon attaché au service d'une maison de tolérance ; ■ (non prost.) voyou, filou ; ■ (péj., par ext.) terme de mépris, individu propre à rien, fainéant
1827 097 surin Couteau, couteau à virole, poignard, arme blanche, (sabre) ; □ coup de couteau ; □ se battre au couteau, attaquer au couteau
1885 077 blaze Nom, nom de famille, prénom ; > numéro ; profession, qualité professionnelle ; personne, soi ; (mot) ; □ faux nom ; □ petit nom ; □ donner son nom, s'identifier
015 défoncer ■ Battre, frapper durement, terrasser ; blesser qqun (accident) ; ■ casser, enfoncer, détruire ; se faire frapper
1883 172 se marrer Rire, s'amuser, se moquer, se tordre de rire ; se moquer de qqun, faire rire (parfois méprisant), amuser, rigoler ; □ laisse-moi rire (incrédulité, mépris) ; □ faire rire (amuser) ; faire rire (incrédulité, ironie, raillerie) ; ≠ avoir du mal, des difficultés, souffrir ; pas là pour s'amuser, sérieux, au travail
1350 108 dur Forte tête, rebelle ; méchant, hargneux ; qui ne cède pas à la force ni à la douleur, impitoyable ; criminel important, respecté, voyou expérimenté ; dur à cuire, qui n'a pas peur ; forçat transporté condamné aux travaux forcés à temps ou à perpétuité ; belliciste, politiquement engagé
1872 188 tuyau Renseignement, information ; renseignement sûr, confidentiel ; conseil, information profitable ; possibilité de, moyen de (présent dans le monde hippique, largement répandu ailleurs : bourse, police, général)
1750 125 canard ■ (hist.) Fausse nouvelle, fausse relation, nouvelle mensongère, parfois pour vendre (et pas nécessairement issue d'un journal) ; ■ journal, mauvais journal, petit journal
037 faire le mort ■ Être étendu, à terre, et ne pas bouger ; simuler, contrefaire le mort ; ne pas parler, se taire, rester secret ; ne rien faire, ne pas bouger, rester immobile et caché, ne pas réagir ; ■ ne pas se faire remarquer, se faire oublier ; ne pas agir, manquer à ses obligations ; cesser toute vie sociale ; ne pas répondre au téléphone
151 piquer ■ (prendre) Prendre, saisir ; prendre, attraper, saisir au vol ; ■ (voler) prendre, voler, dérober (chose, femme, homme, idée, situation sociale...) ; ■ (surprendre, arrêter) surprendre, prendre en flagrant délit ; prendre, arrêter, interpeller ; □ se faire prendre ; se faire voler qqchose ; □ voler à nouveau
1921 128 milieu ■ Pègre, ensemble des criminels, monde des criminels : idée de groupe social marginal et réglé, avec ses règles, son mode de fonctionnement ; ■ ensemble des personnes ayant des relations sociales ou professionnelles, etc. (milieu homosexuel)
083 fermer sa gueule ■ Se taire : faire silence ; se taire : ne pas dénoncer, garder le silence, ne pas trahir ; ■ se taire : obéir, se soumettre, ne pas contester, ne pas revendiquer, subir sans s'opposer, ne pas se faire remarquer ; □ tais-toi ! ; □ faire taire
1895 249 en avoir marre ■ (Idée d'excès de fatigue et d'ennui). En avoir assez, en avoir trop, être fatigué de, être dégoûté de ; s'ennuyer, (s'ennuyer en prison) ■ c'est bon, c'est fini, c'est tout, ça suffit ; expression de refus
335 mec ■ (hist.) Dieu, roi, maître, chef, patron, surnom de Vidocq ; ■ (prost.) souteneur, maquereau ; voyou, dur ; (sentimental, souvent avec possessif) homme, chéri, concubin, compagnon, amant en titre ; ■ (moderne, général) homme, type, individu (en général) ; garçon, homme, viril (par opposition à femme, ou à homme peu viril ou à qui n'est pas du groupe) ; □ sale type ; □ gentil garçon ; □ homme séduisant ; □ pauvre type (mépris) ; □ appellatif collectif (les amis) ; □ telle personne (nommée) ; □ pas qqun de méchant, de mauvais, mais qqun de sympa, de compâtissant
1911 124 poulet Policier, agent en civil, inspecteur, agent des moeurs ; policier privé (indicateur de la police) ; les forces de l'ordre en général (police, gendarmerie) ; (usage en appellatif possible)
002 aller au rapport Parler, avouer, dénoncer
001 table (à -) à l'interrogatoire