Définition de : filer

filer (tableau rapide)
filer Partir, aller ; fuir, s'enfuir, s'échapper, s'évader subrepticement ; aller vite, courir ; laisser partir ; disparaître vite (argent qu'on dépense)
synonyme fuir, s'enfuir, se sauver, s'échapper, s'évader, partir, s'en aller
fréquence 267

filer

& filer à ; filer chez ; filer vers ; filer sur ; laisser filer ; (se filer)

Définition

Partir, aller ; fuir, s'enfuir, s'échapper, s'évader subrepticement ; aller vite, courir ; laisser partir ; disparaître vite (argent qu'on dépense) ALL : fliehen

registre ancien : 3 registre moderne : 3

Synonyme : fuir, s'enfuir, se sauver, s'échapper, s'évader, partir, s'en aller

Citations
1963 Dans cinq minutes vous filez. source : 1963. Les Tontons Flingueurs / edit
1852 il n'est pas supposable que la récente madame Mouillebouche m'attende encore dans la sacristie… avec le bedeau et nos dix-neufs témoins… Elle aura filé sur Château-Thierry dans l'espoir d'y retrouver son épousé. Pauvre poule !… Elle doit faire un drôle de nez… source : 1852. Soufflez-moi dans l'oeil / edit
1991 Alors j'ai filé en banlieue source : 1991. Ma chanson leur a pas plu (suite) / edit
1936 Et rêvent de filer ailleurs dans un monde meilleur source : 1936. Quand on s'promène au bord de l'eau / edit
1867 Pour filer j'ai mes petits trucs source : 1867. Une femme comme il faut / edit
1899 j'ai trop peur que vous filiez source : 1899. Les Mémoires de M. Goron - Haute et basse pègre / edit
1972 Elle compta l'argent qui lui restait. Moins de quatre cents francs. Comme ça file ! source : 1972. Folle à tuer - Ô dingos, ô châteaux ! / edit
2006 On file au Marine Toot. Il n'y a presque pas de lumière et la clim est à fond. Nuit noire et froid de canard. source : 2006. Fuck and forget - Journal de Pattaya / edit
1998 Il faut que je file, je suis en retard. source : 1998. Trente ans de sursis / edit
1987 Et vous ? Ça va ? me demande-t-il en endossant son manteau. Il faut que je file, mais si vous voulez me voir, faites-moi signe par l'intermédiaire de Christian. source : 1987. Voyage à l'intérieur des prisons - Témoignage / edit
1911 il n'y en avait pas pour être à la roue comme ma pomme sur la savate et le bâton… […] Chaque soir, je me filais à la mairie du XIe tortiller des guibes, avec un moniteur du bahut de Joinville… On peut dire que j'étais ferré à glace, sur ce truc-là… source : 1911. Le journal à Nénesse / edit
1977 L'été aucun problème. Je file sur la côte et là-bas je rencontre des tas de types comme moi qui aiment vivre en n'ayant qu'une préoccupation : avoir de quoi bouffer et de quoi fumer. source : 1977. Les jeunes en prison. On nous enfonce / edit

<12 citation(s)>

Entrée relevée dans ces sources (sauf erreur) :

Compléments

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Formulaire de commentaire (s'ouvre dans une nouvelle page).

+Bob +Move +Régénérer

  • 177987 –De quoi, de quoi, des menaces ?
  • 177986 –J'fais ce que je peux, j'suis malade, bredouillait Chouchou. Mais le poisse : « T'es claqué ? dis-le, alors : ousque t'as pigé ça ? –J'n'ai pas encore la crève, mais ça
  • 177985 Y m'a dit com' ça : « Si l'môme s'fait travailler ailleurs, y n'a qu'à s'cavaler. »
  • 177984 Ça n'gaze plus. J'en ai marre, l'père Biche aussi. Tu n'veux plus rien foutre.
  • 177983 Le vouvray le grisa. Ils chantaient tous deux à tue-tête, et de rire à pleines dents.
Citation :
Source (id) :
Bob (id) :
Citation (id) :