foutre

foutre (tableau rapide)
foutre Faire, avoir une activité ; donner ; donner (un coup, une maladie, etc.) ; mettre ; se remettre ; se mettre ; pas que ça à faire ; ne rien faire, ne rien risquer, ne pas prendre sa part de risques
synonyme donner, céder, remettre, faire, mettre, remettre
fréquence 292

foutre

& f... ; f...tre ; se foutre ; se refoutre ; rien à foutre ; pas que ça foutre ; ne rien foutre ; ne rien f...

Définition

Faire, avoir une activité ; donner ; donner (un coup, une maladie, etc.) ; mettre ; se remettre ; se mettre ; pas que ça à faire ; ne rien faire, ne rien risquer, ne pas prendre sa part de risques ALL : machen, geben

registre ancien : 8 registre moderne : 8

Synonyme : donner, céder, remettre, faire, mettre, remettre

Citations
2006 Et le travail ? –Quel travail ? –Il ne fout strictement rien. source : 2006. Entre les murs
2015 Je lève le bras pour attirer son attention, il me repère aussitôt et rapplique dans ma direction. Allez, grouille-toi, abruti, je n'ai pas que ça à foutre ! source : 2015. Phi Prob
1977 Qu'est-ce que je pourrais bien foutre nom de Dieu source : 1977. La chanson du loubard
1925 je paye à la maison vingt-six francs, je t'en fous cinquante ! source : 1925. La bonne vie
1925 On lui foutra la médaille militaire à titre posthume source : 1925. La bonne vie
1790 Eh ! qu'est-ce que cela me fout ? source : 1790. Le courrier extraordinaire des fouteurs ecclésiastiques
1794 les geoliers étoient à table, et ne crurent pas devoir se déranger pour un simple suspect. Qu'on le f..te à la sourricière, articula une voix forte. – On me f..tit à la sourricière. source : 1794. Les souvenirs d'un jeune prisonnier, ou Mémoires sur les prisons de la Force et du Plessis
1991 Que je voulais pas foutre au panier source : 1991. Ma chanson leur a pas plu (suite)
1994 fous pas le feu source : 1994. Mon amoureux
1981 sans foutre de vernis ni faire de toilette source : 1981. La java
1950 Il fout des taloches à toute la marmaille source : 1950. La fête continue
1961 Il va jouer ailleurs, ou bien se foutre à l'eau source : 1961. Le billard électrique
1907 Quand il m'avait foutu des coups (version texte) source : 1907. A la Villette
1939 Il se contenta de lui foutre le pied au cul source : 1939. Comme de bien entendu
1937 Qu'est-ce que ça fout ? source : 1937. Je suis dans la dèche
1929 Ça fout dans le coeur un peu de bonheur source : 1929. La vraie de vraie
1940 au lieu de les foutre dehors source : 1940. C'était une cannibale
1899 C'est vous qui me l'avez foutue, dit-il, c'est à vous de me la retirer ! source : 1899. Les Mémoires de M. Goron - Haute et basse pègre
1955 Qu'est-ce que j'en ai à foutre de guérir source : 1955. Les dessous de Paris - Souvenirs vécus par l'ex-inspecteur principal de la brigade mondaine Louis Métra
1898 Mais que diable foutez-vous là, père Lichmann ? source : 1898. Bistrouille en Cour d'Assises ou le cadavre ambulant. Contes du Petit Pioupiou (5e série)
1915 –Comment qu'tu t'appelles ? dit Gaspard à ce dernier. –Hommage. –Où qu't'as pêché c'nom-là ? Qu'est-ce que tu fous dans le civil ? source : 1915. Les soldats de la guerre : Gaspard
1915 Tous ceux qui voudront pas montrer leurs papiers à l'avenir, seraient-ils colonels ou généraux, j'leur z'y f… une balle dans la tête… source : 1915. Les poilus de la 9e
1915 Ça s'rait tout d'même malheureux qu'y en aient qui f… rien et qu'les autres soient toujours à la danse. source : 1915. Les poilus de la 9e
2009 Mais faut bien que tu comprennes qu'on n'en a rien à foutre de toi. source : 2009. Sang d'encre au 36
1978 Ça marche pas toujours, parce que le gigolo, c'est des fois le professionnel très poussé qui en a rien à foutre des caresses, rien à foutre de l'affection, rien à foutre de l'amitié, il veut gagner du pognon, c'est tout. source : 1978. Les garçons de passe - Enquête sur la prostitution masculine
1958 Mais qu'est-ce qu'il peut bien foutre dehors à une heure pareille, ton mari ? source : 1958. Rage blanche

<26 citation(s)>

Entrée relevée dans ces sources (sauf erreur) :

Compléments
  • Foutre et se foutre ont les signifations de ficher et se ficher mais sont particulièrement grossiers ; ces quatre verbes sont d'un emploi extrêment fréquent dans la conversation populaire, mais leur usage est loin d'être à recommander (Depras)

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Formulaire de commentaire (s'ouvre dans une nouvelle page).