Définition de : bah !

bah ! (tableau rapide)
bah ! Interjection du dépit, de la fatalité, de l'indifférence
synonyme indifférence, indifférent, déception, dépit, expression de dépi
date 1170
fréquence 135

bah !

& bah ; ah bah ! ; ah ! bah ? ; ah ! bah !

interj./juron

Définition

Interjection du dépit, de la fatalité, de l'indifférence

registre ancien : 4 registre moderne : 4

Synonyme : indifférence, indifférent, déception, dépit, expression de dépi

Citations
1867 Je m'en vais. –Non, restez Monsieur Locinet ; ce que j'ai à dire vous intéresse énormément, dit la dame. –Ah bah ! vous me connaissez ? –Beaucoup, et votre ami aussi. source : 1867. Les Malfaiteurs / edit
1863 Bah ! qu'est-ce que ça fait ? dites toujours… source : 1863. Un caprice. Vaudeville / edit
1929 En comptant minutieusement, il obtenait un total de deux cents francs. Évidemment, ce n'était pas le Pérou, mais bah ! il finirait bien par se débrouiller. source : 1929. Au Poiss' d'or / edit
1973 Bah ! dit ma soeur philosophiquement, on le saura bien un jour source : 1973. Edmée au bout de la table / edit
1937 –Si tôt ? –Bah ! Il n'est jamais trop tôt pour boire frais source : 1937. Faubourg / edit
1889 Jamais je n'aurons assez d'charbon pour huit jours. Bah ! tant pis ! Brûlons tout ce soir ! source : 1889. Le soldat Chapuzot / edit
1882 Mais bah ! c'est si bon, le fruit défendu, que le vin enivrant semble avoir plus de montant et le baiser plus de saveur. source : 1882. Nos farces à Saumur / edit
1971 –Bah ! une voiture finira bien par passer, avait dit Patrice. source : 1971. Les chemins de la perversion / edit
1916 Bah ! on verra bien. source : 1916. Crapouillots - Feuillets d'un carnet de guerre / edit
1844 Eh bien ! mon cher je te dirai donc, à la hussarde, que ta fille et moi nous nous sommes aimés. –Ah ! Bah ! voyez-vous cela ! source : 1844. Le vétéran du camp de la lune. Scènes de la vie militaire / edit
1936 On a bien bu, mais plus rien à bouffer. On arrive quand même à trouver des oignons. Pas de pain. Bah… « C'est la guerre ! » me dit Paul. source : 1936. Hajde Prilep. Journal d'un poilu d'Orient / edit
1953 J'crois bien que je me suis jamais mise dans un état pareil. –Bah ! viens donc… source : 1953. Alors, pommadé, tu jactes ? / edit

<12 citation(s)>

Entrée relevée dans ces sources (sauf erreur) :

Compléments
  • ba 1170 et autres après 1200 (TLFi) /

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Formulaire de commentaire (s'ouvre dans une nouvelle page).

créer 42221 +Bob +Move +Régénérer

  • 177937 Pour vingt « ronds » il acheta des « bleues » qu'il se mit à griller avec volupté.
  • 177936 Dans un accès de fièvre, Chouchou perdit un peu la tête, confessait tout haut sa faute.
  • 177935 Chouchou, presque ivre, finit par la prendre. Les yeux clos, le gosse la chevaucha comme il put.
  • 177934 Les yeux pleins de songes, les cheveux en bataille et la bouche pâteuse, il sentit le corps tiède de Louise qui dormait contre lui.
  • 177933 Et si j'restais avec toi, tu m'raconterais encore bien des histoires que j'sais pas, comm' autrefois m'man, quand j'tais tout p'tit ?

11112 griller 74512 bleue 7091 pipelette 5591 gueuler 33291 foutre à la porte

Citation :
Source (id) :
Bob (id) :
Citation (id) :