thune

thune (tableau rapide)
thune ■ Aumône ; < ■ (ancien) pièce de cinq francs, pièce de cent sous ; écu de 5 francs ; billet de cinq francs ; ■ pièce ; ■ (moderne) petite somme d'argent ; de l'argent ; □ aisance ; □ de l'argent, plein d'argent, beaucoup d'argent, riche, aisé ; □ manque d'argent ; pièce (de marchandise) ; □ économiser ; □ gagner un peu d'argent ; gagner de l'argent ; (faible valeur)
synonyme argent, pièce (de monnaie), pièce de cinq francs
date 1628
fréquence 150

thune

& tune ; tunne ; □ des tunes ; de la tune ; de la thune ; avoir des tunes ; avoir de la thune ; plein de thunes ; pété de thunes ; max de thunes ; □ manque de thune ; ne pas avoir une thune ; ne pas avoir de thunes ; plus une tune ; □ mettre de la thune de côté ; □ faire une thune ; se faire des tunes ; (trune) ; (deux thunes espagnoles)

n.f.

Définition

■ Aumône ; < ■ (ancien) pièce de cinq francs, pièce de cent sous ; écu de 5 francs ; billet de cinq francs ; ■ pièce ; ■ (moderne) petite somme d'argent ; de l'argent ; □ aisance ; □ de l'argent, plein d'argent, beaucoup d'argent, riche, aisé ; □ manque d'argent ; pièce (de marchandise) ; □ économiser ; □ gagner un peu d'argent ; gagner de l'argent ; (faible valeur) ALL : 5 Frank-Stück / ANG : Five-franc piece ; a five franc piece / IT : elemosina [aumône] ; pezzo

registre ancien : 9 registre moderne : 7

Synonyme : argent, pièce (de monnaie), pièce de cinq francs Morphologie : h/r Famille : thune Usage : argent, monnaies

467_cpa_greve_c_est_la_thune_qu_il_nous_faut.jpg: 800x562, 204k (14 avril 2017 à 13h59) 467_cpa_greve_c_est_la_thune_qu_ils_auront.jpg: 800x551, 134k (14 avril 2017 à 13h58)

Citations
2008 Les Koné, ils ont le coeur sur la main, ils nourrissent tout l'immeuble, alors que niveau thune, ils sont souvent limite. source : 2008. Kiffer sa race
2008 Ma mère, elle gagne plus de thune que son ouvrier de mari, possible que ça joue dans la hiérarchie familiale. source : 2008. Kiffer sa race
1965 Salut, les crevards [prisonniers de guerre mal nourris] !… C'est moi, Joseph !… Qui ça, Joseph ? Joseph, le marchand de rab polak !… Vous n'avez pas encore entendu parler de Joseph ? Merde, pas la peine d'être célèbre !… Il est vrai que j'avais pas foutu les pieds dans cette baraque depuis huit jours au bas mot. Je prends les commandes de rab polak : qui en veut ? Une thune la galtouze !… Magnez-vous le popotin, y en aura pas pour tout le monde !…[1940?] source : 1965. La débâcle
1906 Allez, donnez vos cent sous… c'est bien pour vous faire plaisir. (Mme Pige pose son filet près de la chaise au fond pour donner ses cinq francs puis redescend au comptoir.) (À part.) Encore une thune d'étouffée. source : 1906. Dans un fauteuil
1999 Lorsqu'Aziz est de retour, il balance des tunes à mes parents, qui refusent de les empocher, pourtant on ne roule pas sur l'or. source : 1999. Boumkoeur
1999 C'est toutes ces aventures que je vais raconter, pour me faire des tunes à gogo, pour que ça change. source : 1999. Boumkoeur
2009 « Et c'est vous qui me passerez des thunes quand je serai dehors, monsieur le juge ? » aurait-il pu lui rétorquer. Conditionnelle ou provisoire, la liberté sans thunes ne valait rien. source : 2009. Le Ciel sur la tête
1982 Celui qui voulait tirer au cul, Séraphin le biglait à distance, cent mètres au moins, il fonçait. Crac ! une thune d'amende. source : 1982. La vapeur
1990 Aujourd'hui, ils veulent gagner de la « tune », mais pas n'importe comment. source : 1990. Faut-il avoir peur des bandes ?
1949 J'ai encore trouvé des sous dans la doublure de mon raglan. C'était le moyen de l'apaiser… Je mets la thune sur le coffre… « Il est plâtré le bleu, c'est exact !… […] » source : 1949. Casse-pipe
1898 Quand, par hasard, l'un d'eux reçoit une tune (écu de 5 francs) de son ancienne persilleuse, il faut voir avec quel orgueil il répand cette heureuse nouvelle. source : 1898. Les criminels
1980 On n'avait plus une tune en poche source : 1980. Marche à l'ombre
1844 Je buterais le Père éternel pour affurer une tune source : 1844. Les vrais mystères de Paris
1981 Y te faut ta dose, t'as pas de tune source : 1981. La blanche
1983 J'ai même pas de tune pour me payer de l'herbe source : 1983. Deuxième génération
1927 elle trouve une tune qu'elle glisse aussitôt dans son bas source : 1927. Tu payes un bock
1917 Charlot, après avoir choisi une boîte de sardines, tendit au marchand un billet de cinq francs. […] –Eh, m'sieu, c'est une « thune » que je vous ai donnée. –Oui. C'est le prix source : 1917. Les chars d'assaut à Juvincourt
2003 C'est gratuit pour les filles et on a un petit peu de tunes pour les verres source : 2003. Dans l'enfer des tournantes
2003 je vais voir ma mère à son boulot, je lui gratte un peu de tunes source : 2003. Dans l'enfer des tournantes
1935 –Et mes cent sous ? –Quels cent sous ? –Ma thune, parbleu… source : 1935. Fausse monnaie - Comédie en un acte
2006 Michetons pleins de thunes qui jouent les matons. Machos à deux balles. source : 2006. Fuck and forget - Journal de Pattaya
2006 Une jeune fille de bonne famille pétée de thunes source : 2006. Fuck and forget - Journal de Pattaya
1979 Z'êtes vraiment raides les mecs ?! –Pff !… J'ai largué mes dernières tunes dans l'flip chez Lulu ! source : 1979. Fait comme un rat !
1872 il affure trois mille thunes [quinze mille francs] par berge. source : 1872. Dictionnaire d'argot ou de jargue (6)
1990 Cent fois, elle m'avait proposé de la thune pour sortir du trou. Farida avait de la thune. source : 1990. L'étage des morts
2001 Ils préfèrent se débrouiller autrement pour ramener des « tunes » source : 2001. Sale prof !
1857 et tâche qu'il sorte du beauge du messière que tu escarperas, une bonne pluie de tunes de cinq balles. source : 1857. La femme du peuple, dans L'échelle des femmes
2009 Attendez, j'ai pas de thunes sur moi. Comment je vais faire pour rentrer sur Aulnay ? source : 2009. Sang d'encre au 36
1918 le nettoyage d'une voiture était coté une thune source : 1918. Loin de la rifflette
1997 Des Arabes, on n'en voyait pas souvent, ils avaient leur coin à eux, des maisons pour eux – cinq francs à l'époque, cent sous, une thune, tout compris, pas si loin de chez nous, au Fourcy source : 1997. L'aveu différé
1911 Et puis ç'a été l'atelier, les samedis avec de la thune… Un flemmard et mezigue ça ne faisait pas deux frangins… source : 1911. Le journal à Nénesse
1976 À force de délourder des battants pour deux thunes espagnoles, il allait frapper à l'antichambre de la richesse. source : 1976. Histoire criminelle de Rafaël Mendoza
1963 j'dis que j'lâcherai plus une thune ! source : 1963. Les Tontons Flingueurs

<33 citation(s)>

Entrée relevée dans ces sources (sauf erreur) :

Compléments

THUNE, TUNE, subst. fém. Arg., pop., vieilli. Pièce (ou somme) de cinq francs. Je suis sûr qu'elle nous prêtera quatre ou cinq tunes de cinq balles (Vidocq, Mém., t. 3, 1828-29, p. 129).− Ça vaut bien une thune, non? (...) Donc, j'inscris cinq francs (San-Antonio, Renifle, c'est de la vraie, 1988, p. 19). − P. ext. (Petite) somme d'argent. De la thune; ne plus avoir une thune en poche. Tout un peuple de déchards (...) de petites pauvresses (...) qui trouvent chez elle la pâtée et la thune (Colette, Pays. et portr., 1954, p. 48). Sans une thune. Synon. sans un sou. Lui qui avait manié des centaines de briques (...) il allait caner à l'hosto sans une thune (Pt Simonin ill., 1957, p. 70). Prononc. et Orth.: [tyn]. Homon. et homogr. tune2. Littré: thune; Lar. Lang. fr., Rob. 1985: thune, tune. Prop. Catach-Golf. Orth. Lexicogr. 1971, p. 220: tune. Étymol. et Hist. 1. 1628 thune « aumône » (Jargon de l'Argot réformé ds Sain. Sources Arg. t. 1, p. 198) ; 2. 1800 tune « pièce de monnaie » (Les Brigands chauffeurs, ibid. t. 2, p. 94) ; spéc. 1828-29 « pièce de cinq francs » (Vidocq, loc. cit.). Orig. obsc. L'étymol. habituellement donnée, selon laquelle le mot viendrait de roi de Thunes (c'est-à-dire roi de Tunis), un des noms pris par le chef des gueux (appelé Le Grand Cœsre, 1628, Jargon de l'Argot réformé, ibid. t. 1, p. 9) à l'exemple du général des Bohémiens appelé duc d'Égypte (Sain. Arg., p. 119, Sain. Sources Arg. t. 2, p. 456, FEW t. 19, p. 190a, Bl.-W.5) est repoussée par Guir. Lex. fr. Étymol. obsc. qui propose de faire remonter Thune à un gallo-rom. *tutina, dér. de tutari « protéger; se protéger (d'un danger: faim, froid) », d'où la notion d'aumône qui consiste essentiellement en du pain, puis à l'époque mod. en une pièce de monnaie. Fréq. abs. littér.: 26. Bbg. Chautard Vie étrange Argot 1931, p. 429. − Dauzat Ling. fr. 1946, p. 292. (tlfi:thune)

  • thune, tune n.f. arg. ARGENT "argent" - GLLF, 1839, Balzac ; DFNC, cit. Richepin [1876] ; TLF, cit. Colette, 1954 ; GR[85], ø d.
    • 1744 - «LE COCHER [...] Peut-être que ce freluquet / Logeoit le diable en son gousset. / Dépêchons-nous, la brune, / Lâchez, lachez-moy de la tune. ARLEQUIN. Mon amy, nous allons voir à nous arranger.» Gallet, Prologue pour l'Opéra comique, in J. Bouché, Gallet et le Caveau, I, 257 (Dentu) - P.E. (bhvf:thune) /
  • On a évoqué un calembour sur Tunes, « Tunis » ; orig. incert., p.-ê. du gallo-romain tutina, de tutari « (se) protéger » (Guiraud) (GR)
  • Tunne pour thune (Larchey1899, Suppl.)
  • Argot parisien courant d'avant-guerre (Dauzat1918voc)
  • 1628 (aumône) ; 1744 (argent) ; 1800 (pièce de monnaie) /

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Formulaire de commentaire (s'ouvre dans une nouvelle page).