languefrancaise.net

Argot attesté depuis 1895

< 1894 | Année | 1896 >

avoir les pieds en dentelle 004
Ne pas vouloir marcher, ne pas vouloir, refuser ; ne plus pouvoir marcher, avoir les pieds blessés
bleue 015
Absinthe
bluffeur 013
Menteur, escroc ; incroyable, épatant, esbroufeur, mystificateur
bon sang de bois 001
Juron
boulonner 031
Travailler, travailler durement
bourrin 050
Cheval ; mauvais cheval ; (âne ; mulet)
cercleux 005
Homme qui fréquente les cercles, un clubman, mondain, qui appartient à un cercle
clochard 090
■ (moderne) Misérable sans abri, déguenillé, miséreux, vagabond des villes, chemineau ; type de misérable ; (par ext.) qqun de dégradé, de sale, vivant dans la rue ; ■ (spécialement) en prison, détenu pauvre, non assité ; ■ (adj.) pauvre, misérable
comitard 003
Homme de comité, qui adhère à un comité politique, membre d'un comité de quartier
en avoir marre 254
■ (Idée d'excès de fatigue et d'ennui). En avoir assez, en avoir trop, être fatigué de, être dégoûté de ; s'ennuyer, (s'ennuyer en prison) ■ c'est bon, c'est fini, c'est tout, ça suffit ; expression de refus
ficelle 025
Galon, galons (d'officier) ; officier supérieur ; > officier
fiotte 025
■ Terme de mépris ; personne faible, peu courageuse, sans valeur ; homme peu viril, homme faible ; homme faible qui dénonce, se fait complice des autorités ; petite canaille ; ■ (spécialement) pédéraste efféminé, homosexuel passif ; insulte archaïque à caractère homophobe
furibard 024
Furieux, mécontent, furibond, fortement en colère
galetteux 010
Riche, aisé, qui a toujours de l'argent ; relatif à l'argent
gourde 096
Imbécile, idiot ; naïf, bête, niais ; personne dupée ; homme pâteux, paysan mal dégrossi, qui n'est pas déluré ; (en n.f. plus souvent appliqué à une femme qu'à un homme)
grisbi 028
Argent ; □ gagner de l'argent
Laripème 001
Paris
maous 046
■ (grosseur) Gros, énorme, imposant, volumineux, important, lourd ; ■ (force physique) fort physiquement, bien bâti ; ■ (force intellectuelle) fort intellectuellement compétent ; ■ (qualité supérieure) bon, agréable, bien ; bien, génial (intensif) ; □ faire le costaud, fanfaronner
mélanco 002
Mélancolique
miser 005
■ Enculer, sodomiser ; ■ baiser, faire l'amour ; ■ se faire sodomiser (se faire avoir) ; formule de fort mépris
mouise 046
Misère, impécuniosité, mauvaise situation financière, situation difficile, problème, difficulté ; □ être dans la misère, dans la gêne, dans les ennuis, dans une mauvaise situation ; □ sortir de la misère, de l'impécuniosité ; (merde)
mûr 023
Ivre, soûl, enivré
pageot 052
Lit ; □ aller se coucher ; □ se lever
pétrolette 001
Mobylette
plateau 003
La scène proprement dite du théâtre (plancher qui va du niveau du rideau d'avant-scène au fond du théâtre)
poivrer 019
Griser, soûler ; se soûler, s'enivrer
pomme 017
Personne naïve, niais ; idiot, imbécile ; victime ; terme de mépris, de compassion ; en appellatif très fam. : idiot ; prendre pour un idiot, pour un imbécile
repos du guerrier 007
La femme : repos du soldat (avec les femmes) ; moment de repos, de plaisir, après l'effort (avec femme)
se les caler 023
Manger, bien manger, manger de bon appétit ; avoir bien mangé
singe 067
Boeuf de conserve, conserve de boeuf, viande en boîte : nourriture de prison, et surtout nourriture de réserve des militaires, des soldats
tannée 002
Battre, donner des coups
tarte 040
Gifle, claque, coup ; □ donner un coup ; □ recevoir un coup
truffe 022
Imbécile, idiot, naïf, crédule, nul, individu sans envergure ; agir bêtement ; prendre pour un imbécile ; appellatif très fam.
wattman 004
Chauffeur de taxi ; conducteur de tramway