languefrancaise.net

fiotte (définition)

fiotte
■ Terme de mépris ; personne faible, peu courageuse, sans valeur ; homme peu viril, homme faible ; petite canaille ; ■ (spécialement) pédéraste efféminé, homosexuel passif ; insulte archaïque à caractère homophobe

fiotte & fiote #nom fém. #1895

■ Terme de mépris ; personne faible, peu courageuse, sans valeur ; homme peu viril, homme faible ; petite canaille ; ■ (spécialement) pédéraste efféminé, homosexuel passif ; insulte archaïque à caractère homophobe

↓ fréquence : 024 | registre ancien : 7 | registre moderne : 7

  • 2013 Un militaire du cantonnement au QI de 25 m'enjoint de lui laisser le passage dans l'escalier, « tu n'es qu'un bleu, donc une fiotte ! » lâche-t-il. Je réponds par un coup de tronche. Un officier le colle au cachot. source : 2013. Moi Dodo la Saumure
  • 2013 Un vrai problème, ces gens faibles et sans volonté qui démissionnent au moindre souci. Pire que des fiottes ! source : 2013. Moi Dodo la Saumure
  • 1949 L'Arcille ! L'Arcille ! saloperie fiote ! Amène-le voir ton poison ! Bleusaille passe-lui tes sous à l'homme ! source : 1949. Casse-pipe
  • 1925 Tu te souviens, j'avais été vendu par un fiotte : Carnablanca, c'était son nom, un cabot rempilé qui venait de la Légion source : 1925. La bonne vie
  • 2001 Traiter quelqu’un de trav ou de fiotte [homosexuel] est particulièrement insultant. Cette revendication de la virilité s’associe avec une peur – rarement avouée – des femmes. source : 2001. Pourquoi cassent-ils ?
  • 1937 Ah ! comme ils sont tous vils et fiotes ! Comme Gide a bien fait, Nom de Dieu, de bien tous les enculer source : 1937. Bagatelles pour un massacre
  • 1945 D'où cette petite fiotte reviendra tranquillement, à la première amnistie. source : 1945. Mon journal depuis la Libération
  • 2007 Trop exalté à l'idée de me dérouiller sadiquement et persuadé que j'allais m'allonger comme une fiotte après être passé entre ses mains de bourreau source : 2007. La gigue des cailleras
  • 1903 Ah ! il m'en arrive une bien bonne ! Figure-toi que cette vache d'Adolphe s'est fait poisser « à Ménilmuche » et comme une « fiotte » qu'il est, il a vendu la mèche. source : 1903. Les enracinées
  • 1903 C'est rigolo ce que les hommes sont salauds. Y a pas à dire, c'est tous des fiottes. On a beau faire pour eux des sacrifices, une fois que vous n'êtes plus là, ils vous oublient salement. source : 1903. Les enracinées
  • 1903 Quel bouzin, bon Dieu, quel bouzin !… Les brutes ! les veaux ! les fiottes ! Ils croient peut-être nous punir en nous tenant enfermées. Ah bien oui ! on leur montrera que les gosses de Saint-Ouen sont pas encore des invalides. source : 1903. Les enracinées
  • 1903 Quel chouette type tout de même que le « Frisé ». En voilà un que j'aurais bien voulu me mettre en ménage avec. Un homme comme ça, ça ne craint rien, c'est pas comme cette fiotte de Casimir qui fait dans son grimpant quand il aperçoit les flics ou seulement les aminches de la Butte. source : 1903. Les enracinées

<12 citation(s)>

Chronologie et sources

La plus ancienne attestation connue est : 1895. Si vous connaissez une date plus ancienne, indiquez-la en discussion avec précision de la source exacte. Merci.

1897 1899 1901 1903 1904 1920 1925 1937 1945 1949 1951 1952 1955 1963 1975 1980 1981 1991 2001 2003 2004 2007 2012 2013

Entrée relevée dans ces sources (sauf erreur) :

Compléments