languefrancaise.net

Argot attesté depuis 1718

< 1717 | Année | 1719 >

à la croque-au-sel 003
Cru ; simplement cuit
dulcinée 027
Fiancée, maîtresse, femme aimée ; (parfois en nom propre)
être saucé 001
Être réprimandé, recevoir une correction
n'avoir plus mal aux dents 003
Mourir, être mort, il est mort
ne pas être dans son assiette 025
Ne pas être en forme, ne pas avoir bon moral, être indisposé, malade, se sentir mal ; > ne pas être à l'aise (gêne, anxiété) ; ≠ > être équilibré, serein, se sentir bien (forme négative très majoritaire)
nipper 024
Habiller ; s'habiller, se vêtir ; > acheter des vêtements, remonter sa garde-robe
patte de velours 014
Douceur affectée, avoir envie de dire des injures à qqun et lui faire risette, se rendre aimable avec fausseté, gentillesse intéressée
râtelier 006
■ Denture, dents ; ■ dentier
s'encaquer 002
S'entasser
toiles 025
Draps ; □ se coucher, se mettre au lit, dormir (sous les draps) ; sous les draps ; □ se lever (sortir des draps) ; □ se recoucher
torchon 007
Fort dépréciatif, ferme insultant c/ femme ; fille malpropre, femme négligée, basse prostituée
transpirer 027
Être transmis à l'extérieur, être communiqué, être ébruité, être su, fuiter ; ne pas être gardé secret ; sortir (bruit) ; □ laisser passer des informations
végéter 039
■ Stagner socialement, ne pas progresser, ne pas évoluer (professionnellement, etc.) ; vivre difficilement et sans ambition, vivre petitement, misérablement, obscurément ; ■ perdre son temps qqpart, s'y ennuyer à ne rien faire, chômer