languefrancaise.net

Argot attesté depuis 1891

< 1890 | Année | 1892 >

avaler 007
Parcourir rapidement une distance, faire une distance ; parcourir telle distance (des kilomètres) ; passer un obstacle (en roulant)
bamboula 007
■ Africain, Noir, Nègre (anciennement : non hostile) ; surnom générique de Noir (non hostile) ; ■ tirailleur sénégalais ; surnom donné à tirailleur algérien
bidard 014
Heureux, individu qui a de la chance, avoir de la chance
chierie 017
■ Ennui, emmerdement, désagrément, fatigues, choses fastidieuses ; ce qui est pénible, inutile, ennuyeux, expression de mécontentement ; ■ interjection, exclamation de mécontentement ; interjection de dépit, de refus
estampage 006
Arnaque, escroquerie ; duperie, tromperie
gagner sa croûte 024
Gagner sa vie, travailler et gagner de l'argent (modestement) ; gagner de quoi se nourrir ; défendre ses moyens de subsistance
j'men foutisme 013
Laisser aller, laxisme, indifférence affectée, détachement, négligence, mépris de
métro 161
Métro, métropolitain (transport en commun) ; station, ticket, plan de métro
on fait ce qu'on peut, on n'est pas des boeufs 006
Pour exprimer la limite de ses capacités (physiques, intellectuelles), formule pour dire qu'on ne veut pas trop travailler ; on n'est pas insensible, on n'est pas de bois
pernod 005
Absinthe ; anisette
potiche 001
Personne réduite à rôle décoratif, passif (dans relation amoureuse notamment)
trouille 134
Peur, lâcheté, terreur ; □ grande peur ; □ avoir peur, être effrayé ; □ faire peur ; □ se faire peur ; > ≠ ne pas avoir peur, ne rien craindre, être hardi, courageux ; être culotté, sans-gêne
y'a de quoi se la mordre 002
Expression de dépit, formule outragée