languefrancaise.net

Argot attesté depuis 1902

< 1901 | Année | 1903 >

à la graisse 004
De mauvaise qualité ; nul, sans intérêt, pas sérieux
apache 065
Voyou urbain violent, bandit (majoritairement parisien) ; idéal-type du jeune criminel parisien, agissant avec violence et brutalité, au début du XXe ; (homme affranchi)
brandillon 005
Bras ; doigt ou main
cagibi 019
Petite cabane ; petit réduit, petite loge, réduit, pièce où l'on entasse des hommes (mil.) ; petit local, petite chambre, petite cabane ; petit domicile ; logement de tranchée, abri ; petit bureau
corrida 031
Scène d'action : rixe, bagarre, qurelle populaire, lutte, combat, guerre, action violente ; fusillade ; désordre ; course-poursuite ; fête ; □ brutalité, battre, frapper ; □ se faire gronder, se faire battre ; > situation compliquée
débrouillardise 010
■ (intelligence pratique) Capacité à trouver des solutions intelligentes, astucieuses, inattendues pour résoudre des difficultés ; ■ (illégalisme) moyens, légaux et illégaux, mis en oeuvre pour sortir d'une situation difficile (manque d'argent notamment)
droper 018
Marcher vite, avancer ; courir vite, fuir, aller rapidement, se presser ; rouler vite ; partir, s'en aller ; presse-toi ! ; (s'enfuir)
inverti 016
Homosexuel
journaleux 015
Journaliste (en mauvaise part)
plein comme un âne 003
Ivre, être ivre
raplapla 009
Fatigué, épuisé, à plat, vide, sans ressort, sans vivacité, ramolli, mou ; à plat (sens propre)
se bomber 022
Ne pas profiter de qqchose, ne pas avoir, être privé, jeûner ; non, refus
un point c'est tout 035
■ Formule de conclusion affirmative péremptoire, autoritaire, fataliste : c'est tout, rien d'autre ; c'est comme ça, ce n'est pas autrement, ce n'est pas discutable ; ■ et rien d'autre, pas plus
voir les anges 001
Jouir ; ≠ ne pas atteindre la jouissance