Définition de : mecton

mecton & mecqueton ; megton ; □ petit mecqueton n.m.

Définition

■ (général) Individu, type, bonhomme, homme quelconque, gars, jeune homme (généralement méprisant) ; ■ (prost.) souteneur ; ■ (crim.) homme du milieu (péj.) ; □ petit voyou

fréquence : 037
registre ancien : 9 registre moderne : 8

synonyme : individu, type, quidam, voyou, vaurien, truand, criminel, maquereau, proxénète, souteneur, homme morphologie : -eton famille : mec

Chronologie

La plus ancienne attestation connue est : 1896.

1897 1897 1899 1905 1914 1915 1916 1918 1920 1924 1925 1935 1947 1947 1947 1951 1952 1953 1954 1955 1957 1960 1960 1965 1965 1966 1967 1967 1971 1974 1977 1981 1981 1981 1991 2007 2008

Citations

  • 2008 En face d'Alphonse, un mur. Quatre mectons viennent l'emmerder genre style c'est quoi cette façon de nous esquiver pendant le cours, t'aurais pu nous aider. source : 2008. Kiffer sa race
  • 1955 une photo de Janot. Belle petite gueule de barbiquet. Rien qu'à le voir comme ça, on devinait tout de suite, le rouleur de mécaniques maison, le mecton voulant jouer les gros bras, les terreurs de quartier et, en fin de compte, bon à nib, qu'à se foutre dans des salades impossibles. source : 1955. Mollo sur la joncaille
  • 1914 Bel-Os, un bath michet pour La Veuve, l'mecqueton baladeur ! source : 1914. In memoriam, dans Racaille et parias
  • 1935 Nous apprenons à ne point confondre « michets » avec « mectons ». source : 1935. Sous-soliloques des trottoirs de Paris
  • 1953 mais faut faire gaffe. C'mecton là n'hésiterait pas à réaliser ses menaces. Il se sent fort. –Possible, seulement il les a un peu à zéro. Il sait bien que sa puissance ne durera qu'un temps. source : 1953. Misère du matin
  • 1960 il ne restait, paraît-il, de ma pauvre compagnie qu'une poignée de mectons avec l'adjudant Godasse. source : 1960. Chass'bi
  • 1897 Vous comprenez, quand on voit des megtons qui cavalent pendant six jours et six sorgues sur une bécane, qui surmontent les défaillances et toutes les envies de plaquer le fourbi qu'on doit avoir, on est égnaulé, pas vrai. source : 1897. Notes d'un tricoteur (L'Auto-Vélo)
  • 1897 Puis il y a les mariolles qui se font la poire en Algérie et qui sont en train d'écumer au pays des bananes. Aux premiers arrivés, les bonnes places ; maintenant il est moins cinq, et je crois que les megtons qui voudraient se criquer là-bas, ils en rapporteraient plus de marrons que de thunards. source : 1897. Notes d'un tricoteur (L'Auto-Vélo)
  • 1977 T'as un blouson, mecton, l'est pas bidon source : 1977. Laisse béton
  • 1991 Excuse-moi, mecton, tu voudrais pas faire chanteur ? source : 1991. Ma chanson leur a pas plu (suite)
  • 1981 nous nous retrouvons rien qu'entre mectons et vraies gigolettes source : 1981. La java
  • 1918 Mais v'là le mecton qu'avait planqué les lousses qui se met à table source : 1918. Loin de la rifflette
  • 1947 Qu'y s'habillent en peintres, en borgeois ou même en mecquetons, on les repère toujours à cinquante mètres. source : 1947. Fleur-de-Poisse
  • 1974 Jean-Louis Bory, mais oui ! le mec à la Sapritch […] À cause des articles de ce petit mecqueton, on s'est payé toutes les toiles de Paris, oui, monsieur ! source : 1974. Le roman d'un turfiste
  • 1974 On pénètre. À l'intérieur, voilà Marcel sur le cul ! Il n'a pas l'habitude, ce petit mecqueton, de fréquenter les musées. source : 1974. Le roman d'un turfiste

<15 citation(s)>

Entrée relevée dans ces sources (sauf erreur) :

Compléments

  • De mec (GR)
  • 1896 d'après ESN (GR) /

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Formulaire de commentaire (s'ouvre dans une nouvelle page).