languefrancaise.net

Argot attesté depuis 1797

< 1796 | Année | 1798 >

à l'escanne ! 007
Fuyons !, fuyons, fuyons, fuyons ! fuyons !
colas 027
Col, cou
décavé 030
Ruiné, ruiné au jeu, perdant ruiné, n'avoir plus un sou, se dit d'un joueur qui vient de perdre tout son argent au jeu, qui n'a pas d'argent pour jouer ; sans force
éclairer sa religion 008
Se renseigner pour se faire une opinion, préciser, informer ; quand on est informé, qu'on sait qqchose ; quand on a choisi parmi plusieurs hypothèses
escoffier 029
Tuer, assassiner, tuer qqun (physique ou moral), blesser ; se faire tuer
étouffoir 010
Maison de jeu, tripot, salle de jeu où l'on trouve des grecs, où l'on vole au jeu ; lieu où l'on joue à l'écarté, maison de jeu clandestin
fagot 049
Forçat, bagnard, condamné aux travaux forcés, galérien ; récidiviste ; forçat libéré, forçat évadé du bagne ; camarade, prisonnier ; tout prisonnier revêtu du costume pénal ; □ forçat récidiviste ; □ nouveau forçat, condamné primaire ; (bagne)
gaffe 033
Guet ; guetter, faire le guet, surveiller, être en faction, être de faction, faire le guet pour avertir des complices
malade 016
Être en prison, emprisonné, prisonnier, détenu ; être accusé, être arrêté, suspect
moutonner 008
Espionner un détenu pour le trahir ; chercher à apprendre des secrets pour dénonciation, dénoncer ; chercher à faire parler qqun par la ruse pour le dénoncer
ouvrage 013
Vol, sens général pris hostilement ; beau coup, vol bien fait
pas plus haut qu'une botte 003
Petit
peignée 018
Rixe modérée, bagarre, bataille, combat, volée de coups ; se battre, se bagarrer, se donner des coups ; être battu, recevoir des coups
s'arsouiller 006
S'encanailler ; mener une vie de débauche, boire festivement, s'enivrer
travail 011
Activité hostile (pour professionnel du crime) : vol, escroquerie, assassinat ; □ commettre un vol, un cambriolage
villois 012
Village ; (villageois)