Définition de : garçon

  • garçon
    • ■ (hist.) Voleur franc à qui ses pairs n'ont rien à reprocher ; voleur, assassin (garçon de campagne) ; homme sur qui on peut compter, qui ne dénonce pas ; ■ (moderne) criminel, délinquant, voleur, homme affranchi ; (en prison) voyou important, truand affirmé (braqueur, chef de bande)
    • fréquence : 012
    • id : 3098

garçon & bon garçon ; brave garçon n.m.

Définition

■ (hist.) Voleur franc à qui ses pairs n'ont rien à reprocher ; voleur, assassin (garçon de campagne) ; homme sur qui on peut compter, qui ne dénonce pas ; ■ (moderne) criminel, délinquant, voleur, homme affranchi ; (en prison) voyou important, truand affirmé (braqueur, chef de bande)

fréquence : 012
registre moderne : 10

synonyme : voleur, voyou, vaurien, truand, criminel

Chronologie

1828 1844 1887 1894 1901 1901 1901 1907 1972 1979 1981 18xx

Citations

  • 1887 Quand Blin arriva à la Grande-Roquette, les « garçons » lui firent une ovation. Ce fut pendant huit jours un engouement indescriptible. Chacun tenait à le voir de près, à l'entendre raconter ses prouesses, à recueillir de sa bouche une coquinerie bien accentuée. Il fut pendant huit jours, comme me le disait un de ses codétenus, « le roi de la Roquette ». source : 1887. Le monde des prisons
  • 1972 La société des détenus comporte trois classes : les « garçons », les « voyous » et les « caves ». Les « garçons » tiennent le haut du pavé. Ce sont les grands truands, les « braqueurs » (auteurs d'attaques à main armée), les chefs de bande. Le terme de « garçon » n'implique en aucune manière la jeunesse ; il est une affirmation de la virilité par opposition à « fille ». « Garçon » est utilisé comme vocatif et équivaut approximativement à « Monsieur ». C'est un terme honorable qui classe celui qui en est paré dans l'aristocratie des prisonniers. « Mémé » Guérini est le type du « garçon ». source : 1972. Le crépuscule des prisons
  • 1844 rien à faire avec moi, je suis un garçon source : 1844. Les vrais mystères de Paris

<3 citation(s)>

Entrée relevée dans ces sources (sauf erreur) :

Compléments

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Ouvrez la page de discussion (s'ouvre dans une nouvelle page) pour contribuer. Merci.