Définition de : métro

métro (tableau rapide)
métro Métro, métropolitain (transport en commun) ; station, ticket, plan de métro
synonyme métro, tramway, RER
date 1891
fréquence 150

métro

& Métro ; métro aérien ; station de métro ; bouche de métro ; ticket de métro ; plan de métro ; prendre le métro

n.m.

Définition

Métro, métropolitain (transport en commun) ; station, ticket, plan de métro

registre moderne : 1

Synonyme : métro, tramway, RER Morphologie : apocope, apocope en -o

5501.jpg: 423x600, 88k (13 avril 2014 à 15h22) 5501_saal.jpg: 625x535, 80k (05 février 2016 à 03h07)

Citations
1914 On va prendre le métro pour commencer… source : 1914. Fin d'aventure, dans Racaille et parias / edit
1939 Mme Claudel dit qu'elle étouffe en France : « On est toujours ici dans le métro » ajoute son mari source : 1939. Journal de l'abbé Mugnier (1879-1939) / edit
1917 Dans le Métro, où j'avais sauté, je songeais à tant de jeunes et beaux gars. source : 1917. L'évasion. Récit de deux prisonniers français évadés du camp d'Hammelbourg / edit
1984 Dans le métro, les autres s'arrangeaient pour aller s'asseoir plus loin. source : 1984. Boulevard des allongés / edit
1984 Il la laisserait à une station de taxis, ou non loin d'une bouche de métro. Ou à un arrêt de bus. source : 1984. Boulevard des allongés / edit
1998 il ne lui reste qu'un peu de monnaie, il rentrera en métro. source : 1998. Trente ans de sursis / edit
1922 Je t'attendrai devant le métro de la Bastille à 9 h 1/2, lui dit-elle. source : 1922. Au Lion Tranquille / edit

<7 citation(s)>

Entrée relevée dans ces sources (sauf erreur) :

Compléments
  • Abrév. de métropolitain (GR)
  • Forme apocopée a supplanté la forme entière dans certains dictionnaires (George, FM48)
  • 1891 (GR) /

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Formulaire de commentaire (s'ouvre dans une nouvelle page).

+Bob +Move +Régénérer

  • 177905 À cheval sur son « tri », p'tit Pierre faisait les courses ; il apportait chez les clients les pains de Noël à peine sortis du four et les babas à la crème du père Balard
  • 15149 Les vrais de vrais, comme on dit aujourd'hui, commençaient à l'Élysée-Montmartre, bal gentil où on repérait les boniches ayant des dispositions
  • 177904 –T'es donc plus un affranchi, ripostait le poisse, un vrai de vrai ? Faut l'dire, alors.
  • 67539 « Ton sac, ton fric, combien ?… Tu m'prends pour qui ?… tu t'amuses… », etc.
  • 177903 Ça n'existeû pas, rétorquait le poisse, ça n'existeû pas, tu t'montes le cou !
Citation :
Source (id) :
Bob (id) :
Citation (id) :