languefrancaise.net

“Paris bombardé par les "Berthas"”

Paris bombardé par les "Berthas", de VUILLAUME Maxime (1918) est une source de Bob.

année - + nb vedette sens
008 avoir plus d'un tour dans son sac Avoir de la ressource, des idées, être astucieux, malin, avoir plusieurs façons d'agir ; avoir de la ressource en matière de tricherie ; des astuces, des ruses
006 en voir de drôles Être témoin de scènes surprenantes, entendre des choses surprenantes ; savoir des choses remarquables, cocasses
1777 026 tonnerre ! Interjection, exclamation
1890 047 froussard Peureux, poltron
1793 040 fichtre ! Intensif, juron, exclamation de surprise
004 une Bertha Enorme obus, canon allemand de gros calibre, canon allemand tirant sur Paris à plus de 100 km de distance
013 arrosé Bombardé, être bombardé, mitraillé
1918 008 gotha Bombardier allemand, sorte d'avion allemand de grande envergure, spécialisé dans les bombardements, avion biplace allemand de bombardement
019 empoisonner Ennuyer, importuner, faire souffrir, rendre malheureux ; importuner ; s'ennuyer
1758 083 marmite Obus, gros obus, gros obus ou projectile de mortier, obus de 420, obus de 150
1914 135 poilu Soldat français, mythique, de la première guerre mondiale, soldat du front, dans les tranchées, généralement peu gradé et toujours combattant fortement exposé (pas l'arrière, pas l'air, essentiellement l'infanterie, la chair à canon) ; par ext. soldat
1875 051 à pic À propos, au bon moment, opportunément, à point nommé, comme marée en carême
1830 008 renversant Très bien, extraordinaire ; incroyable, surprenant, étonnant
1840 039 boum ■ Onomatopée de l'explosion (obus, bombe) ; onomatopée du canon (explosion obus), tir de canon de gros calibre ; ■ franchissement mur du son ; ■ bruit d'une forte vague ; ■ onomatopée de l'accident, du choc, du choc contre bidon, du heurt ; onomatopée des coups frappés à la porte ; exploser
017 voir venir Anticiper la stratégie, les désirs, le raisonnement de qqun, connaître les intentions cachées de qqun
028 pas rose Dur, pénible, pas bien, pas agréable
086 amoché ■ En mauvais état, abîmé, détruit, endommagé, accidenté ; ■ blessé, tuméfié, défiguré, contusionné, commotionné, meurtri ; ■ laid, décati, enlaidi
013 vert Vigoureux, pour une personne âgée ; (spécialement) avoir encore des capacités amoureuses
040 faire mouche ■ Toucher sa cible ; tirer et toucher sa cible ; ■ (fig.) toucher au but, réussir, atteindre son objectif, produire de l'effet
102 diable Ponctuation intensive d'interrogation ; interjection (souvent pour renforcer une interrogation)
1813 154 zut ! Interjection de dépit, de déception, de surprise, de contrariété, d'agacement ; exclamation très fam. de négation, de refus, de mécontentement, d'indignation, d'agacement ; réponse pour couper court à la question
134 canaille Collectif : basse classe du peuple, populace, classes dangereuses, pègre ; ensemble de personnes méprisables ; Individuel : fripouille, voleur, délinquant, voyou, insulte ; terme de mépris (à caractère social marqué) ; vil et méprisable
038 archi- Préfixe superlatif, très
036 le tour est joué Formule utilisée pour conclure une astuce, la solution est trouvée, la chose est faite
1879 198 boche Allemand, allemand, tous ceux des nationalités où l'on parle allemand, germanophone (Allemand, Alsacien, Autrichien...) ; (par ext.) progermain ; langue allemande
1584 012 anicroche Accident, obstacle, problème, difficulté ; sans problème, sans difficulté, sans contestation ; > parler couramment
1794 183 embêter ■ Ennuyer, importuner, gêner, déranger, contrarier, causer des ennuis, tanner, tourmenter ; ■ s'ennuyer ; ■ s'ennuyer, se donner du mal ; □ s'amuser, ne pas s'ennuyer
1840 047 bluff Faux, mensonge, mystification ; faux, mensonger, insincère, simulé, chiqué ; intimidation ; tromper, mentir, mystifier
028 pas l'ombre de Pas le moindre, pas du tout de, pas de
165 des tas Beaucoup (de choses, de monde) ; pas beaucoup, peu ; mot de généralisation
1765 356 gamin ■ (hist. : indiscipline, terme parfois hostile) Enfant indiscipliné, turbulent, mal élevé ou pop. (garnement, polisson, vaurien) ; jeune garçon parisien typique : espiègle, insolent, moqueur, gavroche, > vicieux ; ■ (moderne : jeunesse, enfance) jeune garçon, jeune fille ; adolescent ; ■ jeune homme, jeune adulte (par opposition à homme plus âgé) ; jeune inexpérimenté ; infantile (adj.) ; fils, fille ; h., jf, petite f. ; □ tout jeune
291 mon vieux ■ Appellatif familier, amical (indépendant de l'âge) : mon ami(e), souvent amical, parfois condescendant, voire méprisant ; expression méprisante ; expression de commisération, de compassion ; ■ sorte de ponctuation exclamative
1891 161 métro Métro, métropolitain (transport en commun) ; station, ticket, plan de métro
1838 506 copain Camarade, ami, pair, compagnon, collègue (scolaire, militaire, milieu professionnel – plutôt ouvrier –, etc.) ; complice ; copartageant ; □ petit(e) ami(e), fiancé(e), amant, personne aimée ; □ alter ego ; □ se faire des ennemis ; □ meilleur ami, meilleure amie ; □ se séparer et garder des rapports amicaux, sans rancune
346 se foutre de ■ Se moquer de, railler, mystifier ; se moquer (abuser, exagérer) ; ■ indifférence, s'en moquer, mépriser qqchose, formule d'irrespect ; ■ manquer de respect à qqun ; □ rien à faire ; □ non, refus ; ≠ ne pas être indifférent à, tenir pour important