tonnerre !

tonnerre ! (tableau rapide)
tonnerre ! Interjection, exclamation
date 1777
fréquence 26

tonnerre !

interj./juron

Définition

Interjection, exclamation ANG : thunder and lightning ! (strong exclamation)

registre ancien : 5

Citations
1871 Il a été en juin, le Père Duchêne ; c'est plus près de vous ; et c'est là qu'il a vu ses pauvres bougres de sans-culottes fusillés à plaisir ; et pourtant, tonnerre ! comme ils se battaient bien ! source : 1871. Le Père Duchêne (2)
1919 Un solitaire, ça s'peut encore… et ça serait à souhaiter, tonnerre, pour ce pauvre gars de Saout, qui avalera sa gaffe pour sûr s'il revient au bout d'trois saisons sans fanons ni huile source : 1919. Harponneur de sous-marins
1952 C'est bien ce que je vous disais, tonnerre ! source : 1952. Rencontre dans la nuit
1916 Laissez-nous passer, tonnerre ! source : 1916. Journal d'un simple soldat. Guerre-captivité 1914-1915
1921 Un pantalon ! s'exclama-t-il, ah tonnerre, tu paies-tu ma gueule ? Fous-moi ça par terre, oust ! source : 1921. La femme aux chiens
1861 Attendez donc, tonnerre ! vous êtes bien pressé ! source : 1861. Le 13e hussards. Types, profils, esquisses et croquis militaires... à pied et à cheval
1897 –Scrongnieu ! ouvre donc ! cria-t-il à sa femme, étonné de ne point la voir arriver aussitôt. –Ciel ! mon mari ! fit son épouse [adultère] en entendant le major. –Tonnerre ! que faire ? par où me sauver ? source : 1897. Les aventures du major Croustignac. (n°2) (Les deux cocus / Un grand dîner !)

<7 citation(s)>

Entrée relevée dans ces sources (sauf erreur) :

Compléments
  • 1777 (Enckell, Dictionnaire des jurons) /

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Formulaire de commentaire (s'ouvre dans une nouvelle page).