Définition de : gamin

gamin (tableau rapide)
gamin ■ (hist. : indiscipline, terme parfois hostile) Enfant indiscipliné, turbulent, mal élevé ou pop. (garnement, polisson, vaurien) ; jeune garçon parisien typique : espiègle, insolent, moqueur, gavroche, > vicieux ; ■ (moderne : jeunesse, enfance) jeune garçon, jeune fille ; adolescent ; ■ jeune homme, jeune adulte (par opposition à homme plus âgé) ; jeune inexpérimenté ; infantile (adj.) ; fils, fille ; h., jf, petite f. ; □ tout jeune
synonyme enfant, jeune, fils / fille, recrue, débutant, inexpérimenté
date 1765
fréquence 340

gamin

& gamine (fém.) ; tout gamin ; prendre pour un gamin

n., adj.

Définition

■ (hist. : indiscipline, terme parfois hostile) Enfant indiscipliné, turbulent, mal élevé ou pop. (garnement, polisson, vaurien) ; jeune garçon parisien typique : espiègle, insolent, moqueur, gavroche, > vicieux ; ■ (moderne : jeunesse, enfance) jeune garçon, jeune fille ; adolescent ; ■ jeune homme, jeune adulte (par opposition à homme plus âgé) ; jeune inexpérimenté ; infantile (adj.) ; fils, fille ; h., jf, petite f. ; □ tout jeune

registre ancien : 5 registre moderne : 3

Synonyme : enfant, jeune, fils / fille, recrue, débutant, inexpérimenté

Citations
1976 j'étais une môme, une gamine, puisque je l'ai connu à dix-huit ans source : 1976. Dire nos sexualités / edit
1883 c'est le caractère du Parisien, gai comme les moutards d'Athènes, de cacher ses blessures comme les gamins de Sparte. source : 1883. Le Tableau de Paris / edit
1914 il peut regarder en face l'étrange et malingre gamin de vingt ans dont la tête est en jeu et qui, du banc des accusés, ricane, vers le fond de la salle des assises, à une couple de vieilles prostituées aux chairs flasques source : 1914. Né d'inconnus, dans Racaille et parias / edit
1895 Un soir, ils s'adjoignirent deux out trois gamins d'une dizaine d'années, pas plus haut que ça ! l'air insolent, l'oeil si vicieux ! avec, au doigt, une grosse bague d'or, ces marmousets ! dans la poche des pièces dont le tintement provoqua entre tous une conversation à voix basse, bientôt suivie de ce bref commandement lancé par le plus jeune : « Deux litres ! » source : 1895. En plein faubourg / edit
1977 Il y avait un Algérien, un gamin, vingt-quatre ans. Il voulait pas bosser. source : 1977. Une vie de cheval / edit
1852 –Plus haut !… gamin !… polisson !… garnement !… plus fort !… Ah ! si tu savais comme je te déteste ! source : 1852. Soufflez-moi dans l'oeil / edit
1960 Le colonel Quarterolles trouva que ces gamins de vingt ans […] ne faisaient pas sérieux du tout. source : 1960. Les Centurions / edit
1862 Le gamin de Paris est essentiellement imitateur : il avait entendu crier, il cria source : 1862. Mémoires de Canler, ancien chef du service de sûreté 1797-1865 / edit
1862 Tout le monde connaît cette race du gamin de Paris, qui dans nos rassemblements a toujours poussé le premier cri séditieux, dans nos émeutes a toujours porté la premier pavé à la première barricade, et qui presque toujours a tiré le premier coup de feu source : 1862. Mémoires de Canler, ancien chef du service de sûreté 1797-1865 / edit
1985 Ma gamine arrive en pleurs source : 1985. Baby sitting blues / edit
1886 Le gamin de Paris, qu'il ne faut pas confondre avec le voyou, étaient tous deux habitués du boulevard source : 1886. Paris oublié / edit
1994 Tu vois gamin, aujourd'hui je ne suis plus rien source : 1994. Son bleu / edit
1885 Lorsque le verre est au degré de fusion voulu, le gamin en cueille, avec la canne, à plusieurs reprises, jusqu'à ce qu'il ait ramassé la quantité nécessaire pour faire une bouteille source : 1885. La hotte du chiffonnier / edit
1907 Preste, pimpante, gamine, elle virevoltait dans la vie avec des allures de papillon fou, de fleur en fleur, de rire en rire source : 1907. L'amour s'amuse - Roman / edit
1875 les réverbères étaient le point de mire de tous ces incorrigibles gamins qu'on cherche à poétiser aujourd'hui, qui ne méritent que le fouet, et qui bourdonnent autour des émotions populaires source : 1875. Paris, ses organes, ses fonctions et sa vie jusqu'en 1870 / edit
1866 Que les gamins de ce pays doivent être heureux ! source : 1866. Du pont des Arts au pont de Kehl - Reisebilder d'un parisien / edit
1899 à toutes les sommations qui lui étaient faites de se rendre, il répondait par un geste canaille de gamin de Paris source : 1899. Les Mémoires de M. Goron - Haute et basse pègre / edit
1912 Un gamin de vingt ans ! et qui n'a pas tué, qui n'est pas complice du meurtre… source : 1912. Le bouchon de cristal / edit
1880 Champdoré avait retrouvé son aplomb de gamin vicieux. Il commandait très haut et marivaudait sous la table. source : 1880. Souvenirs d'un saint-cyrien / edit
1960 ma mère m'avait dit : « Après [règles], tu seras une jeune fille. » Ça m'avait beaucoup plu, j'en avais marre d'être une gamine. Ça me faisait l'effet d'une promotion. source : 1960. La France et l'amour - Une enquête de l'Institut Français d'Opinion Publique / edit
2006 Cela fait déjà une quinzaine de jours qu'un gamin de douze ou treize ans traîne au Lucky. source : 2006. Fuck and forget - Journal de Pattaya / edit
1913 GAMIN – Toujours suivi de « Paris ». – A invariablement beaucoup d'esprit source : 1913. Le dictionnaire des idées reçues / edit
1916 Dutrex, le caporal Dutrex, silhouette martiale et svelte, rare mélange de gentilesse encore gamine et d'énergie. source : 1916. Journal d'un simple soldat. Guerre-captivité 1914-1915 / edit
1915 la plus jeune de mes filles, une gamine qui va sur ses quatorze ans, était allée chercher des oeufs dans le poulailler… source : 1915. Les poilus de la 9e / edit
2009 Quand t'as besoin de renforts sur une affaire, qui est-ce que tu vas chercher en priorité ? Je vais te le dire : les gamins, comme Belhali ou Chadeau. Parce qu'ils ne rechignent pas à la tâche, parce qu'ils sont sur-motivés. source : 2009. Sang d'encre au 36 / edit
2004 Pas d'hommes, sauf un gamin de quinze ans, blouson de cuir noir, l'air voyou source : 2004. Une guerre au couteau. Algérie 1960-1962, un appelé pied-noir témoigne / edit
1933 Près de la fontaine, il y a toujours une bande de gamins sales et mal élevés qui font gicler de l'eau, on en revient toute mouillée. Quels sales gosses ! source : 1933. Puberté. Journal d'une écolière / edit
1933 Il n'y a que Reine qui ait un amoureux qui soit autre chose qu'un gamin. Le sien a vingt-huit ans. Il me déplaît ; je ne le lui chiperai pas. source : 1933. Puberté. Journal d'une écolière / edit

<28 citation(s)>

Entrée relevée dans ces sources (sauf erreur) :

Compléments
  • Le gamin reste gamin jusqu'à l'âge de douze ans, passé cet âge il devient voyou. Voyez passer sur le boulevard deux enfants de dix à seize ans : le premier est encore petit pour son âge, mais il est déjà fort, leste, hardi ; son visage respire la franchise, ses yeux sont ouverts, il regarde en face, avec une nuance de crânerie, les hommes et les choses ; sa tenue est convenable, bien qu'elle sente l'atelier ; son linge blanc annonce les soins protecteurs d'une femme. Accompagnez d'un sourire ce bambin qui trottine en chantonnant un air nouveau, car cet enfant, c'est un gamin de Paris. Regardez maintenant le second : il frôle les boutiques comme s'il cherchait un carreau cassé pour les dévaliser ; examinez ce teint impossible à décrire et détournez-vous avec dégoût : cet enfant perdu avant l'âge, c'est le voyou de Paris. Le gamin de Paris fait des mots. Le voyou de Paris fait la bourse, la montre et le mouchoir ; le gamin de Paris est accessible à tous les bons sentiments, il est capable d'accomplir les plus belles actions. Le voyou de Paris possède tous les vices et il est toujours prêt à commettre les plus grandes lâchetés. [etc] (VIR-PAROUB)
  • Orig. obscure ; apparenté p.-ê. à un rad. germ. gamm- (cf. alémanique gammel « gaîté bruyante ; jeune homme dégingandé, vaurien »), ou (Guiraud, d'après le sémantisme « frêle » généralement associé à l'apprenti ; → Arpète) du provençal gamo « rachitique, rabougri » (GR)
  • Encyclopédie (art. Verrerie), au sens de « jeune aide de verrier » (1756) ; gamine, n. f., 1836 (GR) /

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Formulaire de commentaire (s'ouvre dans une nouvelle page).

+Bob +Move +Régénérer

  • 177891 Souvent, il s'attardait à muser dans la rue, en quête d'émotions ; à jouer « à la mise en l'air », aux cambrioleurs, avec les gamins de son âge, au lieu de rentrer à la m
  • 177890 les cow-boys qui volent à cheval, rapides comme l'air.
  • 177889 À la porte, les sergents de ville leur livraient le passage, un à un, jusqu'au trottoir, où dans la brume glacée se profila soudain le corbillard de la « cage à poulets »
  • 177888 On va m'em'ner au bloc, m'amzelle Bijou ? –Ben quoi, et après, c'est un' tôle comme une autre, tu sais. L'commissaire n'te mangera pas.
  • 177887 Ses doigts ridés, chargés de bagues en toc
Citation :
Source (id) :
Bob (id) :
Citation (id) :