languefrancaise.net

définition : gamelle (depuis 1895)

gamelle
Chute ; tomber à terre, choir ; tomber de cheval ; échouer ; subir un échec, échec

Citations
  • 2002 Le très réactionnaire Charles Million, après sa gamelle aux législatives à Vaulx-en-Velin, est parti passer ses vacances à Cuba source : 2002. Canard enchaîné
  • 2002 Pronostics boursieurs : les plus belles gamelles des experts source : 2002. Canard enchaîné
  • 1999 Merde, mais le sol me monte à la gueule ! Pieds joints, jambes semi-fléchies, roulé... crac ! Une gamelle mémorable dans un buisson de ronces. source : 1999. Deux frères - flic et truand, deuxième partie (Bruno) (le flic)
  • 1916 tandis qu'il pédalait sur une route très arrosée pour porter une demande d'ordres du lieutenant, un obus avait crevé le pneu avant de son vélo et cassé deux ou trois rayons. –C'que j'ai failli en prendre, une gamelle ! d'autant plus que j'cavalais ! source : 1916. Crapouillots - Feuillets d'un carnet de guerre
  • 2007 Bref, Popaul est revenu de tout, sauf de l'anisette donc. Il est toutefois passé, au fil de sa gamelle sociale, du gargarisme mondain Ricard au Casanis du pauvre. source : 2007. La gigue des cailleras

<5 citation(s)>

Chronologie et sources

La plus ancienne attestation connue est : 1895 C'est la date à battre.
Amis visiteurs, si vous connaissez une date plus ancienne, vous êtes chaleureusement invités à la partager en discussion avec indication de la source exacte. Elle sera vérifiée et intégrée à la notice sous votre signature. Merci.

Entrée relevée dans ces sources (sauf erreur) :

1895 1916 1918 1918 1920 1951 1973 1975 1981 1999 2001 2002 2002 2002 2007 2010

Discussion
Compléments