pomme

pomme (tableau rapide)
pomme Personne naïve, niais ; idiot, imbécile ; victime ; terme de mépris, de compassion ; en appellatif très fam. : idiot ; prendre pour un idiot, pour un imbécile
synonyme niais, pas déluré, imbécile, idiot, bête
date 1895
fréquence 17

pomme

& pauvre pomme ; bonne pomme ; eh, pomme ; prendre pour une pomme

n.f.

Définition

Personne naïve, niais ; idiot, imbécile ; victime ; terme de mépris, de compassion ; en appellatif très fam. : idiot ; prendre pour un idiot, pour un imbécile

registre ancien : 7 registre moderne : 5

Synonyme : niais, pas déluré, imbécile, idiot, bête

Citations
1955 On la connaissait Mme Janot, c'était Anita-les-dents-blanches. Une vraie pomme. Une bergère qu'il avait tirée des Galeries Lafayette pour la mettre au tapin, et qu'il aurait aussi bien fait de laisser là où elle était. source : 1955. Mollo sur la joncaille
1955 Ce petit enfouaré s'est ramené, il y a pas une demi-heure de ça, il a sonné d'en bas, moi, bonne pomme, le reconnaissant, je lui ai ouvert, pensant que vous n'étiez pas loin ou qu'il venait de votre part. Tu parles, Charles, à peine entré ici, il m'est tombé dessus et m'a foutu la plus belle avoine que j'ai jamais encaissée de ma pute d'existence. source : 1955. Mollo sur la joncaille
1960 Sans cette pomme de Georges pointé près de sa caisse, au garde-à-vous commercial, y aurait, sûr, eu mèche pour l'emballer en troisième dans la fiesta source : 1960. Du mouron pour les petits oiseaux
1979 Bande de pommes ! Si on se fiche en rideau, on ne touchera pas un kopec à la fin du mois et avec quoi qu'on va becqueter ? source : 1979. On y va pas, on y court ! (Prolo)
1969 Lacoste se sentait de plus en plus mal à l'aise. Si cette pomme continuait à jouer les héros et à clamer devant toute la P.J. qu'il était un « terroriste », il ne pourrait pas grand-chose pour lui source : 1969. Les flics
1952 Les pommes, on les reconnaît tout de suite à leur bonne nouille de valets àde chambre à qui on fait passer le permis de conduire source : 1952. Mon taxi et moi
1995 Je t'appelle lieutenant parce que t'es lieutenant, eh, pomme ! source : 1995. La princesse du sang
1953 –Ouais, grogne-t-il… Je sais… –Tu sais des clous, eh, pomme ! source : 1953. Alors, pommadé, tu jactes ?
1956 on ne peut pas se prononcer… –Pourquoi, bonne pomme ? –Parce qu'on ne lui voit pas les yeux. source : 1956. Fais gaffe à tes os

<9 citation(s)>

Entrée relevée dans ces sources (sauf erreur) :

Compléments

b) Personne naïve, crédule. Synon. cave (arg.), poire (pop.). C'est une vraie pomme ! [À mon hôte clandestin: Recherché par la police] Je vais m'arranger pour pas rester plus longtemps chez toi. (...) − [Mon hôte à sa femme:] Tu l'entends, cette pomme, qui veut nous quitter[?] (Simonin,Touchez pas au grisbi, 1953, p.135). − Empl. adj. Je te parie qu'il en tient pour Catherine et qu'il pensait: « Faut-il que je sois pomme pour l'avoir fourrée dans les pattes de Nacrelle ! » (H. Bazin, Lève-toi, 1952, p. 169). 3. 1895 empl. adj. pop. «sot» (Esn.). (tlfi:pomme) /

  • 1895 comme adj., d'après ESN (GR, TLFi) /

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Formulaire de commentaire (s'ouvre dans une nouvelle page).