languefrancaise.net

tronche (définition)

tronche
■ (général) Tête ; visage, figure ; physionomie ; ■ > (spécialement) tête coupée, tête que le bourreau détache, tête de guillotiné ; □ en pleine figure ; dans la figure (violence) ; □ en tête, à l'esprit ; □ pour toi (d'un désagrément)

$LinkAlt

tronche & (tonche ; tronque) ; □ en pleine tronche ; sur la tronche ; □ en tronche ; □ pour ta tronche (1596) #nom fém.

■ (général) Tête ; visage, figure ; physionomie ; ■ > (spécialement) tête coupée, tête que le bourreau détache, tête de guillotiné ; □ en pleine figure ; dans la figure (violence) ; □ en tête, à l'esprit ; □ pour toi (d'un désagrément)

  • synonyme : tête, crâne, visage, figure
  • usage : corps
  • index : Tronche
  • datation : P. 1596 (DHAF) / 1596 fam. « tête » (Vie généreuse des Mercelots, Gueuz et Boesmiens ds Variétés hist. et littér., éd. E. Fournier, t. 8, p. 182) (TLFi) /

↓ fréquence : 157 | registre ancien : 9 | registre moderne : 8

457.jpg: 516x343, 40k (2012-10-12 16:54)
Citations
  • 1887 et s'interrompait pour adresser cette question à ses gardiens : –À quelle heure coupe-t-on la tronche (tête) ici ? source : 1887. Le monde des prisons
  • 2013 pour bien appuyer mon propos, je lui balance un coup de pelle en pleine tronche. Il détale sans demander son reste, la question du petit caïd local est réglée… source : 2013. Moi Dodo la Saumure
  • 1982 Chacun se met à rigoler en voyant la tronche de l'autre. source : 1982. La vapeur
  • 1975 c'est l'histoire d'un drôle de grinche, tronche d'amour, gueule de voyou. source : 1975. Gueule d'aminche
  • 1949 Qui c'est qui cassera les cailloux ? C'est pas rigadin ma pomme ? […] –Oui que c'est pour ta tronche paumé ! Oui que c'est bien pour toi guignol ! source : 1949. Casse-pipe
  • 1949 Qu'on va se faire gauler pour ta tronche ! Trimard en tenue fine ! Pardon ! source : 1949. Casse-pipe
  • 1841 Ainsi la tête, matériellement parlant, est connue sous la dénomination de tronche, ou partie qui domine le tronc tandis que la tête considérée comme siége de l'intelligence est appelée sorbonne, appellation trop bien choisie pour qu'il soit nécessaire d'en faire ressortir la puissance. source : 1841. Les Prisons de Paris, par un ancien détenu
  • 1829 La tête d'un voleur a deux noms : la sorbonne, quand elle médite, raisonne et conseille le crime ; la tronche, quand le bourreau la coupe. source : 1829. Le dernier jour d'un condamné
  • 1829 Un friauche ? Qu'est-ce que cela veut dire ? Cette question a redoublé sa gaieté. –Cela veut dire, s'est-il écrié au milieu d'un éclat de rire, que le taule jouera au panier avec ma sorbonne dans six semaines, comme il va faire avec ta tronche dans six heures. source : 1829. Le dernier jour d'un condamné
  • 1979 J'avais une sale tronche et les yeux cernés source : 1979. Sans déc'
  • 1980 Reluque la tronche à la pouffiasse source : 1980. Marche à l'ombre
  • 1980 Ça dépend du rimmel qu'elle se fout sur la tronche source : 1980. Mimi l'ennui
  • 1844 Il paraît que l'on tient énormément à faire une tronche de votre sorbonne source : 1844. Les vrais mystères de Paris
  • 1981 T'en as pas marre de leurs tronches de rat source : 1981. J'ai raté télé foot
  • 1955 je voudrais avoir sa tronche pour la retapisser facilement. J'ai besoin de la prendre en filoche. source : 1955. Un certain Monsieur Jacques
  • 1963 j'ai eu souvent peur de clamser là-bas au milieu des macaques sans avoir jamais revu une tronche amie source : 1963. Les Tontons Flingueurs
  • 2003 il n'en a pas trop dans la tronche source : 2003. Dans l'enfer des tournantes
  • 1905 Mince de tronches, oh ! la la ! source : 1905. Le Tigre & Coqueliquot
  • 1976 Ça t'aurait gêné de tirer dans les guibolles ?… Tu le matais tout aussi bien. Non, en pleine tronche que t'as visé. T'es vraiment une bille ! source : 1976. Histoire criminelle de Rafaël Mendoza
  • 1976 Jour après jour il observait la banque. Rien ne lui échappait. Tout le personnel, il l'avait en tronche. Du directeur au veilleur de nuit. source : 1976. Histoire criminelle de Rafaël Mendoza

<20 citation(s)>

Chronologie et sources

La plus ancienne attestation connue est : 1596. Amis visiteurs, si vous connaissez une date plus ancienne, vous êtes invités à la partager en discussion avec indication de la source exacte. Merci.

1596 1598 1612 16xx 1725 1726 1741 17xx 1827 1827 1829 1829 1829 1835 1836 1836 1840 1840 1841 1841 1844 1844 1844 1846 1846 1847 1848 1849 1857 1862 1866 1870 1872 1877 1884 1885 1885 1887 1889 1889 1894 1899 1900 1901 1901 1903 1904 1905 1907 1911 1912 1915 1915 1917 1918 1920 1921 1925 1926 1927 1927 1927 1927 1930 1931 1947 1947 1947 1947 1949 1951 1952 1953 1953 1953 1953 1954 1954 1954 1954 1954 1954 1955 1955 1955 1956 1956 1957 1957 1959 1960 1960 1960 1961 1963 1963 1965 1965 1967 1967 1967 1968 1969 1969 1969 1973 1974 1975 1975 1975 1975 1976 1977 1978 1979 1979 1980 1980 1980 1980 1981 1981 1981 1982 1982 1983 1984 1985 1986 1986 1989 1990 1991 1994 1997 1998 1998 1999 1999 2002 2002 2003 2003 2004 2006 2007 2008 2009 2011 2012 2012 2013 2015 xxxx xxxx xxxx xxxx

Entrée relevée dans ces sources (sauf erreur) :

Compléments