Définition de : tuyau

tuyau & □ bon tuyau ; □ avoir un tuyau ; obtenir un tuyau ; □ balancer des tuyaux ; □ faux tuyau n.m.

Définition

Renseignement, information ; renseignement sûr, confidentiel ; conseil, information profitable ; possibilité de, moyen de (présent dans le monde hippique, largement répandu ailleurs : bourse, police, général)

ANG : a tip, for races
fréquence : 183
registre ancien : 8 registre moderne : 6

synonyme : information, renseignement, informer, renseigner famille : tuyau (information) usage : Argot militaire, Argot des courses, hippisme, Argot de la bourse et de la banque, Argot de la police

Chronologie

La plus ancienne attestation connue est : 1872.

1892 1893 1894 1896 1896 1897 1898 1899 1899 1899 1899 1899 1900 1901 1901 1901 1902 1904 1906 1907 1909 1909 1910 1911 1911 1911 1912 1914 1915 1915 1916 1916 1917 1917 1917 1917 1917 1917 1917 1918 1918 1918 1918 1918 1918 1914 1919 1919 1919 1919 1920 1921 1921 1925 1925 1925 1926 1927 1927 1927 1927 1927 1927 1929 1930 1930 1935 1935 1935 1935 1936 1939 1941 1942 1942 1943 1943 1944 1945 1945 1946 1947 1947 1947 1947 1948 1949 1949 1950 1950 1951 1952 1952 1952 1952 1952 1953 1953 1953 1954 1954 1954 1954 1955 1955 1955 1955 1955 1955 1955 1955 1955 1955 1955 1956 1956 1957 1957 1957 1958 1960 1961 1963 1963 1963 1964 1964 1965 1966 1967 1967 1968 1969 1969 1969 1970 1970 1971 1972 1972 1972 1973 1973 1973 1973 1973 1973 1973 1974 1975 1975 1977 1977 1979 1979 1979 1980 1981 1981 1982 1982 1982 1984 1984 1985 1985 1987 1990 1990 1993 1997 1997 2001 2002 2004 2004 2006 2007 2011 2011 2013 2016 xxxx

Citations

<19 citation(s)>

Entrée relevée dans ces sources (sauf erreur) :

Compléments

TUYAU, subst. masc. 3. Familier b) Renseignement confidentiel de bonne source sur l'état, la valeur d'un cheval, le gagnant probable d'une course de chevaux ; p. ext., pronostic sur le résultat d'une opération financière ou de hasard, information confidentielle dont on a, ou croit avoir, la primeur. Avoir, donner un tuyau ; avoir, obtenir un bon tuyau aux courses, à la Bourse. Il en imposa à l'homme de Bourse. Pour commettre une pareille folie et rester aussi calme, il fallait certainement que cet étrange client eût des tuyaux secrets, et combinât un coup de maître (MARTIN DU G., Thib., Été 14, 1936, p. 382). Pouvez-vous me dire de qui vous tenez les tuyaux touchant la ruine de M. Joseph? (DUHAMEL, Maîtres, 1937, p. 70). Tuyau crevé. Information fausse ou ayant perdu tout caractère confidentiel. Il y a des tuyaux qui sont bons; il y a des tuyaux qui sont crevés. Moi, je vais t'apprendre comment on fait du lard avec du cochon (CENDRARS, Or, 1925, p. 35). Renseignement, information quelconque. Devant elle-même passer le même examen, elle désirait beaucoup avoir l'avis d'Andrée, beaucoup plus forte qu'elles toutes et qui pouvait lui donner de bons tuyaux (PROUST, J. filles en fleurs, 1918, p. 912). Qu'est-ce qui pourrait me donner un tuyau sur le diagnostic des fractures du pied ? (ARAGON, Beaux quart., 1936, p. 325). Prononc. et Orth. : 1872 « renseignement donné confidentiellement à quelqu'un » (PEARSON). (tlfi:tuyau)

  • As said confidentially through a pipe (MAR)
  • De tuyau de l'oreille (GR)
  • Argot parisien courant d'avant-guerre (Dauzat1918voc)
  • 1872 (GR) / 1872 « renseignement donné confidentiellement à quelqu'un » (PEARSON) (TLFi) /

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Ouvrez la page de discussion (s'ouvre dans une nouvelle page) pour contribuer. Merci.