Définition de : moche

moche (tableau rapide)
moche ■ Laid, vilain ; ■ mal fait, de mauvaise qualité, minable ; ■ mauvais, dangereux, qui se présente mal ; ■ au moral : injuste, immoral, triste, regrettable, contrariant ; □ c'est triste, regrettable, de ; □ faire mauvais ; (dépréciatif général) ; □ bon, appréciable ; □ le pénible
synonyme laid, personne laide, mauvais, mal, pas bien
date 1878
fréquence 191

moche

& (môche) ; □ c'est moche de ; □ faire moche ; □ pas moche ; □ le moche

n., adj.

Définition

■ Laid, vilain ; ■ mal fait, de mauvaise qualité, minable ; ■ mauvais, dangereux, qui se présente mal ; ■ au moral : injuste, immoral, triste, regrettable, contrariant ; □ c'est triste, regrettable, de ; □ faire mauvais ; (dépréciatif général) ; □ bon, appréciable ; □ le pénible ALL : hässlich / ANG : ugly

registre ancien : 7 registre moderne : 5

Synonyme : laid, personne laide, mauvais, mal, pas bien Famille : moche, mouche

Citations
1895 Eh ! camarade, tu ne fais pas ton quand est-ce ? t'es rien moche ! source : 1895. En plein faubourg / edit
1932 déchue de son trône de « Reine des Moches » source : 1932. De Gaby Deslys à Mistinguett / edit
1975 l'avait pas une gueule trop moche source : 1975. Gueule d'aminche / edit
1953 –Encore une de morte. Ça n'a pas été sans mal. C'est long une journée dans ce cirque et c'est rien moche ce boulot. source : 1953. Misère du matin / edit
1977 j'voudrais crever avant d'être moche source : 1977. La chanson du loubard / edit
1977 et elle est pas trop moche source : 1977. La boum / edit
1979 Si tu dis qu'elle est moche, tu y manques de respect source : 1979. Ma gonzesse / edit
1991 Faire le sac des dames c'est moche source : 1991. Dans ton sac / edit
1955 Mais la vie est si moche source : 1955. Miséricorde / edit
1946 Le soleil risquait même de timides apparitions, combattant imparfaitement un mistral plutôt moche source : 1946. Le cinquième procédé / edit
1955 Vieillir était moche. Le plus moche des trucs moches source : 1955. Des kilomètres de linceul (Les nouveaux mystères de Paris, 2e arrondissement) / edit
1955 Le moche, c'est que ce soit au moment où il aurait peut-être pu servir à quelque chose source : 1955. Des kilomètres de linceul (Les nouveaux mystères de Paris, 2e arrondissement) / edit
1942 –Ces types étaient vraiment moches ? demanda-t-il. –Quels types ? –Ceux qui rôdaient autour de la planque. Mike répondit qu'ils étaient tout ce qu'il y a de moche source : 1942. L'ombre du grand mur / edit
1957 La flotte s'était maintenant transformée en une sorte de neige fondue extrêmement moche source : 1957. Les eaux troubles de Javel / edit
1961 On risque de finir la nuit au quart. Moi je m'en vais, décréta Victor, c'est trop moche source : 1961. Des fruits, des fleurs et du plomb / edit
1963 Si un garçon dit d'un autre qu'il a le « genre tapette », en plus de faire démodé, ça vous prouve que c'est un moche qui parle d'un beau en crevant de jalousie. source : 1963. Les perles de Vénus / edit
1916 Il y avait même des écriteaux en vers, comme celui-ci : On ne pleure jamais chez nous ; / On y boit souvent un bon coup. / La guerre n'est pas toujours moche, / Et l'on battra tous ces sales Boches. source : 1916. Sous Verdun (août-octobre 1914) / edit
1998 Ce serait moche pour vous que je sois obligé de revenir. Compris ? source : 1998. Il faut tuer René Dousquet ! / edit
1915 Ce qui est moche, c'est que les feuilles tombent ; les arbres sont presque à nu, il ne nous est pas facile de sortir des tranchées, ils nous voient, en face source : 1915. (correspondance) Les cinq mois de campagne d'un ouvrier parisien (2) / edit
1970 Ce serait extrêmement moche pour vous si vos camarades d'aujourd'hui étaient mis au courant de tous ces détails. Je pense que vous paieriez cher, très cher… source : 1970. Échelon de destruction / edit
1978 que ce soit n'importe qui, que ce soit un jeune, ou un vieux, un moche source : 1978. Les garçons de passe - Enquête sur la prostitution masculine / edit
1931 Quatre mille, divisé par dix, calculait-il en suivant son chemin, ça ne fait jamais que quatre cents francs par an. Somme toute, c'est pas si moche. source : 1931. Mal loti / edit
1922 le dessert fut présenté sous la forme d'oeufs à la neige appétissants. Ces dames très gourmandes de sucreries s'en mirent jusque-là ! –C'est pas moche ce nibé-là, dit l'Araignée dans un souffle. source : 1922. Au Lion Tranquille / edit
1914-1919 Cantonnement moche sur un sommier, sans drap, avec Thirion. source : 1914-1919. Les carnets de l'aspirant Laby. Médecin des tranchées / edit
1956 Je reviens, serrant un précieux flacon sur mon sein paternel. Le déboucher est un jeu d'enfant, en boire une rasade, un plaisir capiteux… Le moche reste à faire… source : 1956. Fais gaffe à tes os / edit

<25 citation(s)>

Entrée relevée dans ces sources (sauf erreur) :

Compléments
  • De « mochar » = abattre les branches d'un arbre, en esp., d'où, sans doute, « moche » = qqun de disgrâcié (AYN)
  • Orig. incert : extension de l'autre sens ? : Paquet d'écheveaux réunis en une masse peu dense (GR)
  • Mots dérivés de Mal, avec suffixe argotique -oche (Dech1918)
  • 1878 (GR) /

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Formulaire de commentaire (s'ouvre dans une nouvelle page).

+Bob +Move +Régénérer

  • 178059 Tu n'me reconnais plus ? Chouchou. –Possible, dit l'autre, mais où t'ai-je vu ? –Ici même, y'a deux ans, on travaillait ensemble, Bouboule. –P't'être, ça s'peut… C'est qu
  • 178058 De nouvelles recrues lui succédaient déjà sur le trottoir où il régnait en maître. Ils faisaient le « quart », comme il avait fait le « tapin ».
  • 178057 et s'en fut acheter enfin dix sous de « bleues », les premières depuis sa sortie de prison.
  • 178056 Il eut envie de la rejoindre, mais se ravisa aussitôt. À quoi bon ? Son air grave et comme il faut eût tôt fait de l'en dissuader.
  • 178055 Eh bien, mais elle était vérolée, cette pauv' femme, rapport à ton joli coco d'père.
Citation :
Source (id) :
Bob (id) :
Citation (id) :