Définition de : blaguer

blaguer (tableau rapide)
blaguer ■ Plaisanter, ne pas être sérieux, parler à la légère ; ■ mépriser, railler, se moquer de, taquiner, ironiser, rire de ; □ être moqué par ; ■ mentir, mystifier ; □ pas possible ! ; ≠ être sérieux, parler sérieusement ; sérieusement, sans rire
synonyme railler, se moquer
date 1808
fréquence 139

blaguer

& blaguer qqun ; être blagué par ; tu blagues ! ; ≠ ne pas blaguer ; sans blaguer

v. intr., v.tr.

Définition

■ Plaisanter, ne pas être sérieux, parler à la légère ; ■ mépriser, railler, se moquer de, taquiner, ironiser, rire de ; □ être moqué par ; ■ mentir, mystifier ; □ pas possible ! ; ≠ être sérieux, parler sérieusement ; sérieusement, sans rire ANG : to humbug

registre ancien : 6 registre moderne : 5

Synonyme : railler, se moquer Famille : blague

Citations
1965 Où est-ce que… sans blaguer… je peux le rencontrer ? source : 1965. Le Tigre aime la chair fraîche / edit
1851 Personne, je demande pardon au lecteur d'employer une expression un peu vulgaire et qui commençait alors à prendre une grande vogue, personne ne blaguait mieux que lui source : 1851. Corsaire de la République - Voyages, aventures et combats / edit
1867 Le moyen de blaguer un homme dont on est l'hôte et l'hôte bien accueilli ? source : 1867. Notes d'Asselineau sur Philoxene Boyer et Baudelaire / edit
1904 Il blaguait les collègues de la Chambre aperçus au passage et suivait d'un oeil humide les évolutions des belles mondaines source : 1904. La jungle de Paris / edit
1892 il avait observé que les garçons […] les avait plus ou moins blagués dans leur mise, leurs manières, leur conversation, bref s'étaient moqués des malotrus qu'il fallait servir de truffes et de champagne, comme des gentlemen source : 1892. Le chiffonnier de Paris - Grand roman dramatique / edit
1939 Gaston Deschamps me blague, dans le Temps source : 1939. Journal de l'abbé Mugnier (1879-1939) / edit
1915 Ah ! ces « réservoirs », les a-t-on assez blagués autrefois ! Je me rappelle comme on se fichait d'eux à la caserne, lorsqu'ils venaient faire leurs vingt-huit jours. source : 1915. Les poilus de la 9e / edit
1844 entraîné par une coupable susceptibilité, il avait d'abord blagué (qu'on me passe le mot) son sergent source : 1844. Le vétéran du camp de la lune. Scènes de la vie militaire / edit
1947 son visage se durcit et elle informa Le Parfumeur que sa visite était extrêmement sérieuse. Elle n'était pas venue pour blaguer. source : 1947. Fleur-de-Poisse / edit
1888 c'est un brave homme. Trop brave, car cela encourage à le blaguer source : 1888. Césarine / edit
1975 Antoine et Charlotte blaguaient, comme s'ils ne pouvaient se parler qu'à travers des plaisanteries. source : 1975. Les canards de Ca Mao / edit
1933 Non, non, je t'assure, je ne blague pas. C'est papa qui le disait à mon oncle ce matin quand on t'a rencontrée sur le port. Tu es la plus jolie fille de ton âge qu'il y ait ici. source : 1933. Puberté. Journal d'une écolière / edit

<12 citation(s)>

Entrée relevée dans ces sources (sauf erreur) :

Compléments
  • De blague, au sens métaphorique de « gonfler d'air » comme un sac, une blague (à tabac) (GR)
  • 1808 (GR) /

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Formulaire de commentaire (s'ouvre dans une nouvelle page).

+Bob +Move +Régénérer

  • 178020 Faut s'causer, dit Julot en entrant. Écoute, t'es fauché, spas ? Eh ben ! j'peux te r'garnir.
  • 178019 Elle sortit de sa vieille malle toutes les défroques du temps passé, depuis une robe en popeline verte, damassée, jusqu'à l'énorme chapeau-cloche sur lequel éclatait enco
  • 178018 Chez le fripier de la rue Lepic on se procura un complet veston, à « falzar » bien évasé du bas.
  • 178017 T'as eu la trouille ? Luc n'est pas méchant, va. Il ne te veut pas de mal. –Possible, répondit le gosse, mais je n'veux pas l'voir. Oh ! c'est pas qu'il me fait peur, j's
  • 178016 Pourquoi qu't'es barré hier soir. T'as eu la trouille ?
Citation :
Source (id) :
Bob (id) :
Citation (id) :