1914. Le souffleur, dans Racaille et parias

titre
Le souffleur, dans Racaille et parias
auteur
HIRSCH Charles-Henry 1870-1948
lieu
Paris
date
1914
pages
309-320
intérêt
Sur un souffleur amoureux de l'actrice. Non argotique.

    Éléments relevés

    77086 1 souffler n'est pas jouer Formule employée au jeu de dames
    14666 1555 18 bésicles Lunettes
    77088 1 du bout des lèvres Discrètement, à voix basse
    77087 1 Timo Abréviation de Timothée
    39569 6 machine Composition artistique : chanson satirique, rengaine ; chanson (péj.) ; discours (?) ; pièce de théâtre (?)
    15735 12 avoir du vent dans les voiles Être ivre, il est ivre ; ivresse
    14702 31 tourner la tête Rendre déraisonnable, faire perdre la raison, le sens des réalités, la mesure, rendre fou : par amour (séduire, rendre amoureux), par envie (plaire, susciter l'envie), par manipulation ; plaire ; rendre ivre
    7811 20 n'en jetez plus Pour dire de cesser une énumération, une accumulation (de compliments, d'accusations par ex.), une argumentation, de cesser d'intervenir et d'interrompre : assez, stop, c'est bon, c'est suffisant, ça suffit, inutile de rien ajouter, ne rajoutez rien, arrêtez le ban
    4726 1832 63 bibi Moi, je, soi-même ; avec moi ; à moi, c'est à moi ; pour moi
    31332 1770 10 baignoire Type de loge au théâtre (rez-de-chaussée) ; se dit aussi du billet de baignoire
    76942 5 ma vieille Appellatif très fam. (amicalement ou non) à h.
    7265 1847 36 cabot Acteur, comédien, artiste, généralement mauvais ou médiocre, fat et poseur, qui aime à paraître, à se faire admirer, à faire des effets ; qui fait des effets, qui en rajoute, pour se faire remarquer (avocat, etc.)
    62367 39 coup d'oeil Regard rapide ; adresse, habileté (à voir), bonne évaluation des distances ; être bon observateur ; d'un seul regard ; voir tout de suite, et exactement
    14345 1798 15 patraque Malade, mal portant, pas en forme, fatigué, dont la santé est délabrée
    26689 53 cochon Terme de mépris, insulte, les salauds ; emploi amical possible
    41758 24 je ne vous dis que ça Je me tais sur le reste : intensif, formule d'intensité (utilisée souvent dans récit), formule exprimant la qualité supérieure, la quantité, le caractère remarquable ; formule de sous-entendu (en mauvaise part) ; formule d'intensité, de certification
    23724 65 bougre de X Intensif d'insulte ; marque d'intensité souvent péj. ou dépréciatif
    15872 86 manège Manigances, agissements suspects, ce qui se tracte, activité, activité suspecte, comédie, manoeuvre, cérémonial, comportement suspect ; complications, situation inextricable
    17809 1881 44 la barbe ! ■ Exclamation pour signifier l'agacement, l'ennui, le mécontentement, la contrariété, le dépit, quand on est excédé, l'événement fâcheux, ce qui est fastidieux ou ennuyeux ; ■ appel brutal au silence, assez !
    37861 19 au nez Au visage, brutalement ; devant soi, avec idée de défi, de provocation, d'impudence, d'irrespect
    62804 32 ce que X Intensif
    46282 14 va pour X D'accord, oui, soit, formule familière concessive pour dire : j'accepte, marchons pour...
    5446 80 se faire de la bile Se faire du souci, s'inquiéter, se tourmenter ; ne pas se faire de souci, être serein, tranquille ; ne pas se soucier, ne pas s'inquiéter
    10998 119 garce Femme (péj.), femme méchante, sournoise, malaimable, au caractère difficile, ou portée sur le sexe ; insulte générale c/ femme, équivalent de salope ; femme aguichante, excitante, f. facile, f. séduisante et inaccessible, femme féminine (insulte machiste)
    9010 87 s'envoyer ■ Consommer sexuellement (baiser) ; ■ consommer (manger, boire), avaler, boire un verre, boire un coup ; ■ consommer (par injection : drogue, médicament) ; consommer un ouvrage (lire) ; prendre (pour soi) ; ■ faire une corvée, qqchose de pénible, subir qqchose contre son gré
    68186 16 ne pas traîner Avancer vite, progresser (idée d'efficacité, de célérité) ; être rapidement exécuté ; de qqchose fait avec célérité, avec autorité
    4951 1765 338 gamin ■ (hist. : indiscipline, terme parfois hostile) Enfant indiscipliné, turbulent, mal élevé ou pop. (garnement, polisson, vaurien) ; jeune garçon parisien typique : espiègle, insolent, moqueur, gavroche, > vicieux ; ■ (moderne : jeunesse, enfance) jeune garçon, jeune fille ; adolescent ; ■ jeune homme, jeune adulte (par opposition à homme plus âgé) ; jeune inexpérimenté ; infantile (adj.) ; fils, fille ; h., jf, petite f. ; □ tout jeune
    4817 1796 367 gosse ■ Enfant, petit garçon, petite fille ; fils, fille ; jeune personne, par rapport à adulte, à plus âgé ou plus expérimenté ; ■ femme, jf, femme aimée ; □ appellatif de familiarité ou d'amour ; □ mot amoureux (à femme, à homme) ; □ beau garçon ; □ appellatif amical collectif ; □ enfant difficile, garnement ; □ avoir ou faire un enfant, mettre enceinte ; □ être jeune
    63928 57 va ! Exclamation d'intensité, ponctuation orale d'intensité, cheville rythmique
    13630 184 tu parles ! ■ Intensif, affirmatif : oui ; formule d'évidence, de confirmation, bien sûr, bien sûr que ; ■ formule d'intensité, quel X (exclamation), expressif ironique et méprisant ; ■ formule ironique, incrédule, dubitative, de contradiction, de mépris (foutaises !), expression de dépit ; non, refus
    16614 276 mon vieux ■ Appellatif familier, amical : mon ami(e), souvent amical, parfois condescendant, voire méprisant ; expression méprisante ; expression de commisération, de compassion ; ■ sorte de ponctuation exclamative
    5725 312 se foutre de ■ Se moquer de, railler, mystifier ; se moquer (abuser, exagérer) ; ■ indifférence, s'en moquer, mépriser qqchose, formule d'irrespect ; ■ manquer de respect à qqun ; □ rien à faire ; □ non, refus ; ≠ ne pas être indifférent à, tenir pour important
    22549 1895 3 plateau La scène proprement dite du théâtre (plancher qui va du niveau du rideau d'avant-scène au fond du théâtre)
    11962 1808 137 blaguer ■ Plaisanter, ne pas être sérieux, parler à la légère ; ■ mépriser, railler, se moquer de, taquiner, ironiser, rire de ; □ être moqué par ; ■ mentir, mystifier ; □ pas possible ! ; ≠ être sérieux, parler sérieusement ; sérieusement, sans rire