Définition de : abruti

abruti (tableau rapide)
abruti Fatigué, rendu bête, hébété, assommé, sans forces (drogue, alcool, travail, maladie, fatigue) ; idiot, imbécile, fou ; insulte
synonyme insulte, imbécile, idiot, bête, fou, déraisonnable, déraisonner, délirer
fréquence 142

abruti

& abruti de

n.

Définition

Fatigué, rendu bête, hébété, assommé, sans forces (drogue, alcool, travail, maladie, fatigue) ; idiot, imbécile, fou ; insulte

registre moderne : 6

Synonyme : insulte, imbécile, idiot, bête, fou, déraisonnable, déraisonner, délirer

Citations
2011 Comme tous ces gens abrutis de sommeil et de dégoût que je frôle les autres jours dans le métro source : 2011. Je tue les enfants français dans les jardins
2015 Il m'énerve, je n'ai pas envie de causer avec cet abruti. source : 2015. Phi Prob
1897 C'est pas du chiqué, un gonce comme le Miller qui tourne pendant 142 plombes comme un abruti, comme un loufoque, quand il faut se passer pour ainsi dire de briffer pendant six jours et de roupiller pendant six sorgues, moi je dis que c'est un meg d'attaque et qu'il a le palpitant claveté dans la bonne casse. source : 1897. Notes d'un tricoteur (L'Auto-Vélo)
1924 les sergents abrutis par l'alcool source : 1924. Dante n'avait rien vu
1993 Je ne pouvais rien contre cet abruti d'adjudant source : 1993. Et l'expresso remplaça la bistouille
1954 À l'encontre d'Edgar Jullien, affreusement lucide, Dimitri fait présentement figure de définitif abruti source : 1954. Rue des maléfices - Chronique secrète d'une ville
1896 d'abruti que tu étais, tu es donc devenu complètement idiot ! source : 1896. Le sapeur Camember
1961 Tu as fini de gueuler, oui, espèce d'abruti ? source : 1961. Des fruits, des fleurs et du plomb
1963 Ne passe pas par la crête, abruti !… source : 1963. La 317e section
1908 il fut bien étonné de d'apercevoir trois hommes en chemises, à moitié dégrisés, et ayant l'air complètement abrutis source : 1908. Les Pieds Nickelés arrivent, dans La bande des Pieds Nickelés (1908-1912)
1958 son large visage débonnaire revêtait l'expression strictement stupide d'un brigadier de gendarmerie abruti par le règlement. source : 1958. Rage blanche

<11 citation(s)>

Entrée relevée dans ces sources (sauf erreur) :

Compléments

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Formulaire de commentaire (s'ouvre dans une nouvelle page).