trinquer

trinquer (tableau rapide)
trinquer Boire en compagnie, porter un toast, boire en choquant son verre, boire à la santé de qqchose, en prononçant un voeu
synonyme boire, offrir à boire
fréquence 127

trinquer

& trinquer à ; trinquer avec

Définition

Boire en compagnie, porter un toast, boire en choquant son verre, boire à la santé de qqchose, en prononçant un voeu

registre moderne : 2

Synonyme : boire, offrir à boire

Citations
1973 Nous trinquons au bon vieux temps source : 1973. La police et les indicateurs
1932 Hé ! l'aubergiste, une tournée générale ! J'invite tout le monde, les matelots n'ont pas l'habitude de boire sans trinquer source : 1932. Vidocq - Le roi des voleurs, le roi des policiers
1880 On portait la santé de l'hôte qui venait trinquer contre nos verres. source : 1880. Souvenirs d'un saint-cyrien
1916 nous avons trinqué trois fois : à la France, à l'écrasement de l'autocratie et du militarisme en Europe, à nos absents. source : 1916. Journal d'un simple soldat. Guerre-captivité 1914-1915
1861 ce restaurant ambulant est préférable un jour d'arrivée, on y voit plus de camarades, on cause, on trinque avec eux, et la connaissance est plus tôt faite. source : 1861. Le chemin de l'épaulette - Histoire de l'enrôlé volontaire
2000 Quelqu'un déboucha une bouteille de Rémy Martin […] Nous remplîmes nous gobelets de « gnac-soda », et trinquâmes, sans trop savoir à quoi. source : 2000. Le portail
1880 Nous trinquâmes et je proposai un toast à la République. source : 1880. Souvenirs de prison et de bagne
1924 Et tous les deux trinquèrent à la santé de Pépée. source : 1924. Les dessous de Montmartre

<8 citation(s)>

Entrée relevée dans ces sources (sauf erreur) :

Compléments

Mot qui aurait dû exister, et qu'on trouve dans trinquer (=choquer les verres) : nasalisation comme chinquer/chiquer : explication préférable à celle qui rapporte trinquer à l'allemand trinken ; Eust. Deschamps écrit trocher (troquer) pour trinquer et les patois du midi ont conservé trinca, trinqua, rompre, briser, boire en choquant le verre ; trincaire briseur, casseur (SCHW1889) / Trinquer apparaît la première fois dans le Tiers Livre de Rabelais ; c'est une transposition de l'allemand trinken, par ext. choquer les verres avant de boire (MCC) /

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Formulaire de commentaire (s'ouvre dans une nouvelle page).