Définition de : trinquer

  • trinquer
    • Boire en compagnie, porter un toast, boire en choquant son verre, boire à la santé de qqchose, en prononçant un voeu
    • fréquence : 130
    • id : 8288

trinquer

& trinquer à ; trinquer avec

Définition

Boire en compagnie, porter un toast, boire en choquant son verre, boire à la santé de qqchose, en prononçant un voeu



registre moderne : 2

Synonyme : boire, offrir à boire

Chronologie

1648 1725 1808 1815 1828 1828 1829 1829 1830 1831 1832 1842 1844 1845 1846 1849 1851 1854 1860 1861 1862 1863 1880 1880 1886 1889 1889 1889 1892 1892 1892 1894 1900 1902 1902 1904 1904 1905 1910 1914 1915 1916 1916 1916 1916 1917 1917 1917 1917 1919 1919 1920 1922 1924 1925 1925 1927 1927 1927 1927 1927 1928 1931 1932 1935 1935 1937 1938 1939 1939 1943 1945 1945 1946 1947 1950 1951 1953 1953 1953 1953 1954 1954 1954 1955 1955 1956 1956 1957 1958 1959 1960 1960 1960 1961 1964 1966 1967 1968 1969 1969 1973 1976 1977 1978 1978 1979 1980 1982 1982 1982 1984 1990 1993 1995 1995 1997 1998 1998 1999 2000 2001 2004 2006 2006 2007 2009 2015 xxxx xxxx

Citations
1973 Nous trinquons au bon vieux temps source : 1973. La police et les indicateurs
1932 Hé ! l'aubergiste, une tournée générale ! J'invite tout le monde, les matelots n'ont pas l'habitude de boire sans trinquer source : 1932. Vidocq - Le roi des voleurs, le roi des policiers
1880 On portait la santé de l'hôte qui venait trinquer contre nos verres. source : 1880. Souvenirs d'un saint-cyrien
1916 nous avons trinqué trois fois : à la France, à l'écrasement de l'autocratie et du militarisme en Europe, à nos absents. source : 1916. Journal d'un simple soldat. Guerre-captivité 1914-1915
1861 ce restaurant ambulant est préférable un jour d'arrivée, on y voit plus de camarades, on cause, on trinque avec eux, et la connaissance est plus tôt faite. source : 1861. Le chemin de l'épaulette - Histoire de l'enrôlé volontaire
2000 Quelqu'un déboucha une bouteille de Rémy Martin […] Nous remplîmes nous gobelets de « gnac-soda », et trinquâmes, sans trop savoir à quoi. source : 2000. Le portail
1880 Nous trinquâmes et je proposai un toast à la République. source : 1880. Souvenirs de prison et de bagne
1924 Et tous les deux trinquèrent à la santé de Pépée. source : 1924. Les dessous de Montmartre

<8 citation(s)>

Entrée relevée dans ces sources (sauf erreur) :

Compléments

Mot qui aurait dû exister, et qu'on trouve dans trinquer (=choquer les verres) : nasalisation comme chinquer/chiquer : explication préférable à celle qui rapporte trinquer à l'allemand trinken ; Eust. Deschamps écrit trocher (troquer) pour trinquer et les patois du midi ont conservé trinca, trinqua, rompre, briser, boire en choquant le verre ; trincaire briseur, casseur (SCHW1889) / Trinquer apparaît la première fois dans le Tiers Livre de Rabelais ; c'est une transposition de l'allemand trinken, par ext. choquer les verres avant de boire (MCC) /

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Formulaire de commentaire (s'ouvre dans une nouvelle page).