Définition de : chut !

chut ! (tableau rapide)
chut ! Interjection pour demander le silence, appel au silence, tais-toi
synonyme taire, se taire, faire taire
date 1550
fréquence 101

chut !

& chut ; chutt

interj./juron

Définition

Interjection pour demander le silence, appel au silence, tais-toi

registre ancien : 3 registre moderne : 3

Synonyme : taire, se taire, faire taire

Citations
1801 Maudit avare !… Mais chut… la maison est bonne, et tout ladre qu'il est, mon maître ferme quelquefois les yeux sur bien des choses source : 1801. Kosmouk, ou les Indiens à Marseille, comédie en cinq actes et en prose ; traduite de Kotzbue, (...) par les CC. Réné-Perrin et Ribié, Représentée, pour la première fois, sur le théâtre de la Cité-Variétés, le 10 messidor an IX / edit
1899 Elles rient, parlent haut et tout le temps en faisant chut autour d'elles source : 1899. L'amour à Paris - Nouveaux mémoires - Les industries de l'amour / edit
1660 –Philipin ! –Ouy, Monsieur. –Il faudroit au gaule. –Chut, on ne prend jamais Philipin en défaut, / J'ay son fait source : 1660. Les Ramonneurs (tirée des Ramonneurs en prose), dans (anon.), Les ramonneurs / edit
1889 –Chut donc !… dit la maligne enfant ; on va vous entendre. Vous criez comme si vous étiez sur le théâtre. source : 1889. L'ami du commissaire / edit
1915 Et où vas-tu comme ça ? –Chut !… Mission secrète… Je te raconterai tout plus tard. source : 1915. Les poilus de la 9e / edit
1921 Chut donc, Fox, Médor ! ou le fouet. source : 1921. La femme aux chiens / edit
2000 Chut ! on nous espionne… source : 2000. Le portail / edit
1839 un acteur médiocre […] aurait beau donner triple ration de billets au claqueur en chef, les chuts significatifs du véritable public, et peut-être même un bruit plus aigu viendraient troubler la joie de ce petit triomphe. source : 1839. Argot dramatique (2 articles), dans Le Monde dramatique / edit
2007 Elle répond en substance : « Les Français n'y seraient pas hostiles, et je les comprends, mais, chut, il ne faut pas le dire… » source : 2007. La défaite en chantant (Conversations avec Dominique de Montvalon) / edit
1962 La gardienne me parle ; je lui fait signe chut, car c'est défendu de parler pendant le masque source : 1962. Bibiche / edit

<10 citation(s)>

Entrée relevée dans ces sources (sauf erreur) :

Compléments
  • Onomatopée (GR)
  • Avant 1550 (GR) /

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Formulaire de commentaire (s'ouvre dans une nouvelle page).

+Bob +Move +Régénérer

  • 177973 Enfin, comment vit-elle, cette typesse, demandait Pierre. Ça doit bien manger, tout d'même. Qui lui paye sa taule ? C'est pas les michetons, j'pense. –Chut, on dit qu'ell
  • 177972 Et de le sentir ainsi près de lui, ce beau gars bien planté, au corps doré comme un bronze, aux yeux noirs, plus noirs que des olives, Chouchou, une nuit, en eu envie…
  • 177971 Y en avaient qui regardaient seulement, les « voyeurs », hein.
  • 177970 Oui, mon pote, ils faisaient l'amour devant tous les autres, gy !
  • 177969 Il dit comment deux hommes bien mis, « deux mecs très chic », l'avaient un soir « embarqué » pour le conduire avec eux dans « la maison des masques », un « clac », où tou
Citation :
Source (id) :
Bob (id) :
Citation (id) :