patelin

patelin (tableau rapide)
patelin Ville, village, bourg, pays, petit pays, localité, endroit, lieu, lieu éloigné, lieu exotique, étrange, contrée, nation, le pays natal ; compatriote ; parfois affectueux, parfois méprisant
synonyme ville, village, pays, compatriote
fréquence 136

patelin

n.m.

Définition

Ville, village, bourg, pays, petit pays, localité, endroit, lieu, lieu éloigné, lieu exotique, étrange, contrée, nation, le pays natal ; compatriote ; parfois affectueux, parfois méprisant ALL : Heimat, Landsmann, auch Dorf, zuweilen sogar der Ort, wo sich ein Arbeitskommando befindet. Kleines Dorf. (Nest) / ANG : native village ; village, usually home village

registre moderne : 5

Synonyme : ville, village, pays, compatriote

Citations
1932 aux premières heures du matin dans des patelins perdus. source : 1932. De Gaby Deslys à Mistinguett
1975 J'ai connu bien des patelins source : 1975. Société tu m'auras pas
1927 Y a pas de pédicure dans le patelin, t'as des chances de souffrir des arpions encore longtemps, à moins que tu ne préfères que je te coupe tout de suite les doigts de pied ? source : 1927. A la revoyure - Nouvelles aventures des Pieds Nickelés, dans Les Pieds-Nickelés en Amérique (1921-1927)
1981 Paname, qu'est le roi des patelins source : 1981. La butte rouge
1917 Mesnil, au moins, ça figure [sur la carte] ! C'est un patelin ! On peut y vivre au large, chaque section dans sa grange. Nous, on nous colle dans un hameau. source : 1917. Nuits de guerre (Hauts de Meuse)
1918 –À Sommedieue dites-vous ? Combien d'habitants dans ce patelin-là ? Deux cents ? Trois cents ? –Pensez-vous ! Douze à quatorze cents : presque une ville pour la Meuse. Des boutiques, des épiceries, deux coiffeurs, des débits à la dizaine, un vrai paradis source : 1918. Au seuil des guitounes
1918 rendre visite, chaque fois qu'il débarque dans un patelin, aux autorités ecclésiastiques. source : 1918. Loin de la rifflette

<7 citation(s)>

Entrée relevée dans ces sources (sauf erreur) :

Compléments

PATELIN2, subst. masc. Familier A. Village, pays natal, région où l'on vit. Maître, dit l'officier, je suis du patelin, j'en connais les naturels et je sais qu'ils peuvent passer de la passivité à la violence avec une rapidité déconcertante (L. DAUDET, Bacchantes, 1931, p.211). Moi, je suis de Bar-le-Duc; mes vieux y habitent... J'ai pas du tout envie que mon patelin devienne un territoire allemand! (MARTIN DU G., Thib., Été 14, 1936, p.606): Quant aux pierrots, aux pauvres bleus fraîchement débarqués du patelin natal, qu'ils se faisait un plaisir d'ahurir sous une grêle ininterrompue de corvées et de punitions, ils en venaient à s'entre-regarder, tout pâles, les dents serrées, sans une parole. COURTELINE, Train 8 h 47, 1888, 1re part., 2, p.21. B. Souvent péj. Village, petite localité, de peu d'importance. Synon. bled. Je suis revenu au 144e à Bordeaux. Je suis content. Par malheur, on m'envoie pour un mois (ou plus?) à Saint-Médard, petit patelin militaire des environs (RIVIÈRE, Corresp. [avec Alain-Fournier], 1906, p.157). Villamartin est un patelin quelconque dont les rues blanches se coupent à angle droit sur une pente ardue: tout en haut l'église porte un bonnet d'azulejos (T'SERSTEVENS, Itinér. esp., 1933, p.139). C'était un tout petit patelin, mais un important noeud ferroviaire (TRIOLET, Prem. accroc, 1945, p.210). REM. Patelin, -ine, subst. arg., vieilli. Compatriote, pays(e). En qualité de patelins (...) nous avions été assez bien accueillis (A. HUMBERT, Mon bagne, 1880, p.26). Prononc. et Orth.: []. Att. ds Ac. 1935. Étymol. et Hist.1. 1628 posguellin [sic] « pays » (O. CHÉREAU, Le Jargon de l'argot réformé ds SAIN. Sources arg. t.1, p.198; pasguelin, éd. de 1634; pasquelin, éd. de 1660); 1847 patelin (Argot des forçats de Brest ds ESN. 1966); 2. 1800 paquelin « village, petite localité perdue ou de peu d'importance » (Les Brigands chauffeurs ds SAIN. op. cit., t.2, p.94); 1888 patelin (COURTELINE, op.cit. p.122: un être [...] capable de les orienter à travers ce patelin de malheur). Dér. de l'a. fr. pastis, v. pâtis; encore empl. dans les parlers haut-manceaux au sens de «petit pâturage; foyer domestique» (FEW t.7, p.699a) et saint. au sens de « lieu où l'on vit et que l'on affectionne particulièrement », « petit pays, petit village, contrée, nation » (MUSSET, Gloss. des patois de l'Aunis et de la Saintonge, IV, 107). STAT. Patelin1 et 2. Fréq. abs. littér.: 143. (tlfi:patelin) /

Corruption du vieux mot pasquelin qui signifiait la même chose (VIR) / changement du q en t (patelin > paquelin) se fait encore de nos jours : lourritebème (bourrique), laqbé (bat) (SCHW1889) / Argot parisien courant d'avant-guerre (Dauzat1918voc) /

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Formulaire de commentaire (s'ouvre dans une nouvelle page).