Définition de : perdre la tête

  • perdre la tête
    • ■ Agir déraisonnablement, inconsidérément, follement, perdre le sens des réalités ; ■ déraisonner, perdre la raison ; ■ ne pas comprendre ; ■ perdre la maîtrise de soi, perdre son sang froid ; s'enthousiasmer excessivement, tomber amoureux ; ■ jouir (orgasme) ; ≠ ne pas perdre le sens des réalités, rester pratique, réaliste, garder le sens de ses intérêts
    • fréquence : 100
    • id : 17390

perdre la tête& faire perdre la tête ; ≠ ne pas perdre la tête ; ne pas avoir perdu la tête ; ne pas perdre sa tête locution

Définition

■ Agir déraisonnablement, inconsidérément, follement, perdre le sens des réalités ; ■ déraisonner, perdre la raison ; ■ ne pas comprendre ; ■ perdre la maîtrise de soi, perdre son sang froid ; s'enthousiasmer excessivement, tomber amoureux ; ■ jouir (orgasme) ; ≠ ne pas perdre le sens des réalités, rester pratique, réaliste, garder le sens de ses intérêts

fréquence : 100
registre ancien : 3 registre moderne : 3

synonyme : fou, déraisonnable, déraisonner, délirer famille : perdre la tête

Chronologie

1756 1760 1778 1784 1792 1794 1800 1801 1801 1815 1822 1826 1828 1828 1829 1830 1831 1840 1836 1836 1844 1846 1853 1859 1861 1862 1864 1867 1875 1880 1883 1887 1889 1889 1892 1896 1897 1899 1899 1902 1903 1903 1904 1904 1904 1910 1912 1914 1915 1915 1916 1916 1917 1917 1917 1918 1921 1925 1926 1927 1928 1929 1930 1930 1932 1933 1935 1938 1942 1944 1945 1947 1948 1949 1950 1950 1953 1957 1960 1961 1963 1964 1966 1966 1966 1968 1968 1971 1972 1972 1973 1976 1982 1990 2001 2004 2006 2008 xxxx xxxx

Citations

1976 Je crois que ce qui me fais le plus jouir, c'est quand on me suce. C'est probablement le moment où, pof, tout à coup, je ne sais plus ce qui se passe, je me mets à hurler. Après, je me rends compte : c'est ça qu'on appelle un orgasme. Mais j'ai complètement perdu la tête. source : 1976. Dire nos sexualités
2008 si le charme de Nedja attire les keums, c'est surtout sa poitrine bonnet D qui leur fait perdre la tête. source : 2008. Kiffer sa race
1840 Un paillard ne calcule plus dès que le foutre est en ébullition ; il veut alors te prendre le cul ou le con : s'il perd la tête, il faut conserver ton sang-froid, et lui demander son petit cadeau, en lui chatouillant les couilles ; il commence à s'exécuter, tu dois devenir plus exigeante, l'agacer source : 1835-1840. Les dames de maison et les filles d'amour
1840 Les mouchoirs, les bourses, les portefeuilles disparaissent et changent de maîtres, les putains ne perdent pas la tête. source : 1835-1840. Les dames de maison et les filles d'amour
1864 Marius a perdu la tête, / Devenant épris tout de bon source : 1864. Almanach des misérables. Parodie en vers
1792 Le Diable m'emporte, j'y perd la tête, mais, F..., expliquez-vous : comment s'y sont-ils pris pour devenir ainsi les Maîtres ? source : 1792. Conversation entre un maître d'école, un grenadier, et un paysan
1953 J'suis emmerdé, mon frangin va s'tirer en sana. J'ai reçu une bafouille de sa bergère hier soir, il est tubard. Y lui manquait plus qu'ça. source : 1953. Misère du matin
1929 Dans un accès de fièvre, Chouchou perdit un peu la tête, confessait tout haut sa faute. source : 1929. Au Poiss' d'or
1966 Le résultat de ce double altruisme fut une étreinte parfaite. Je la sentis perdre la tête en même temps que je perdais la mienne source : 1966. Les cahiers du capitaine Georges - Souvenirs d'amour et de guerre (1894-1945)
1904 Allons ! tu as perdu la tête ! Une jeune fille de ta situation n'épouse pas un Mirambeau, un politicien sans vergogne, qui va faire une profession de foi socialiste source : 1904. La jungle de Paris
1921 Régine souriante ne perdit pas la tête, elle la prit dans ses bras pour la réchauffer, et attendit que la circulation se rétablisse, tout en lui chatouillant les centres nerveux pour hâter son retour à la vie. source : 1921. La femme aux chiens
1949 Le vrai c'est que la frousse te bouffait. Tu as perdu la tête. Et moi je n'aime pas les mecs qui n'ont aucun sang-froid source : 1949. Un drôle de mec - Roman traduit de l'argot américain
1883 la comtesse lui dardait baisers sur baisers, tandis que sa main s'arrondissait autour de son sein. –Oh ! chers tétons ! chers amours, murmura la comtesse. C'est vous qui m'avez fait perdre la tête, qui m'avez rendue folle ! source : 1883. Le roman de Violette
1903 Mon calendrier est tellement barbouillé que je n'y reconnais plus rien et je perds un peu la tête. source : 1903. Les enracinées

<14 citation(s)>

Entrée relevée dans ces sources (sauf erreur) :

Compléments

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Formulaire de commentaire (s'ouvre dans une nouvelle page).