frangine

date : 1821 registre ancien : 10 registre moderne : 5 fréquence : 116

frangine & (franjine) n.f.

■ (usuel) Soeur ; ■ (par ext.) : amie, camarade ; tante ; ■ (pop.) femme en général, jeune femme (amante, petite amie, femme aimée, prostituée) ; ■ soeur (religieuse, infirmière, gardienne de prison) ANG : a sister ; sister, also any woman, Red Cross nurse, etc./ IT : sorella

Synonyme : prostituée, prostitué, soeur, femme (général) Famille : frang- (frère) Usage : famille

1605.jpg: 454x700, 86k (10 juillet 2012 à 15h51)

1961 Tous ces « ratons », estiment les policiers et même leurs rivaux, travaillent au rabais. Ils ne prennent, en effet, pas toute la « comptée » des « frangines ». Ils sont moins exigeants avec elles et auraient tendance à les exploiter en faisant du sentiment, m'a-t-on souvent répété. 1961. L'hydre aux mille têtes 1957 Il jaspine en pur amerloque et la frangine a l'air de tout entraver sans effort. Moi, ça me les coupe un peu, parce que je m'attendais à ce que cette greluche mexicaine jacte notre langue. 1957?. Dix ans de frigo 1981 Y'a un gonze mine de rien qu'a marié ma frangine 1981. Mon beauf 1961 Il court les fragines ? 1961. Des fruits, des fleurs et du plomb 1969 Elle a les dents longues, la frangine 1969. Au décarpillage 1999 ça fait plus de cinq ans maintenant que je n'ai pas aperçu de frangine, à part sur les magazines. 1999. Deux frères - flic et truand, première partie (Michel) (le truand) 1971 J'ai encore eu du pot d'avoir besoin de piqûres, j'allais au village les faire faire. La frangine (religieuse) était chouette, j'ai pu parler un peu avec elle 1971. Histoire de Michèle 1971 Je saute au coup de Marie-Joseph. « Chouette, tu es une frangine, j'aime mieux aller chez des gens qu'à l'hosto. » 1971. Histoire de Michèle 1821 La frangine Se gâte elle va bonnir avec la daronne. 1821. Glossaire argotique des mots employés au bagne de Brest 1976 Le type pas très beau, quoi, mais le type capable de soulever n'importe quelle frangine. 1976. Histoire criminelle de Rafaël Mendoza <10 citation(s)>

Déformation argotique de frère, probablt d'orig. italienne ou (Guiraud) de frangir « briser » (lat. frangere) exprimant une péjoration (GR) / 1821 (GR) /

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Écrivez et postez. (aide)

Signature Code 742