Définition de : mégot

  • mégot
    • Bout final de cigarette ou de cigare fumé, fin de cigarette, de joint, etc., allumé ou éteint ; (cigarette, mauvais cigare, cigare)
    • fréquence : 137
    • id : 9205

mégot & mégôt n.m.

Définition

Bout final de cigarette ou de cigare fumé, fin de cigarette, de joint, etc., allumé ou éteint ; (cigarette, mauvais cigare, cigare)

ALL : Zigarren-, Zigarettenstummel / ANG : a cigar end
fréquence : 137
registre ancien : 5 registre moderne : 2

synonyme : mégot usage : Argot du tabac

Chronologie

La plus ancienne attestation connue est : 1872.

1876 1886 1887 1888 1889 1899 1900 1900 1901 1901 1901 1902 1904 1905 1908 1908 1909 1911 1911 1914 1915 1916 1916 1917 1918 1918 1919 1920 1922 1922 1923 1925 1925 1926 1927 1927 1928 1929 1930 1932 1933 1933 1935 1935 1935 1935 1937 1937 1938 1939 1942 1943 1944 1945 1945 1946 1946 1947 1947 1948 1948 1949 1950 1950 1951 1952 1953 1953 1953 1953 1953 1953 1953 1954 1954 1954 1954 1954 1955 1955 1955 1956 1956 1957 1957 1957 1957 1958 1958 1959 1960 1961 1963 1963 1964 1966 1967 1967 1966 1968 1969 1969 1972 1972 1972 1972 1973 1974 1976 1977 1977 1978 1979 1979 1980 1980 1981 1981 1982 1982 1982 1983 1984 1985 1990 1993 1995 1998 1999 2000 2003 2006 2006 2009 2011 2012 xxxx

9205.jpg: 441x600, 27k (07 mars 2013 à 00h59) 9205_c_est_pas_vous_c_est_votre_megot.jpg: 374x600, 64k (02 février 2018 à 22h10) 9205_megot_bergeret.jpg: 382x600, 68k (02 février 2018 à 22h10)

Citations

<10 citation(s)>

Entrée relevée dans ces sources (sauf erreur) :

Compléments

MÉGOT, subst. masc. Bout de cigare, de cigarette non consumé. Rallumer un mégot. Des moutards de treize ans fumaient des mégots et salivaient (Huysmans, Soeurs Vatard, 1879, p. 135). Grimpé sur une table, le grand Olivier, romantique, la mèche de cheveux pendante et le mégot à la lèvre, étirait et pressait un accordéon apocalyptique (Van der Meersch, Invas. 14, 1935, p. 172). Quand il avait fini une cigarette, il crachait son mégot devant lui et tentait à la volée, de le rattraper du pied (Camus, Peste, 1947, p. 1413). Étymol. et Hist. 1876 (Richepin, Chans. gueux, p.131). Plus vraisemblablement dér. avec suff. -ot* de la forme meg, var. de mec « bonhomme » (Esnault ds Fr. mod. t.20, p.139), hypothèse confirmée par l'attest. de petit meck « mégot », 1862, Th. Labourieu et Andrei, La Rue Mouffetard (Prigniel ds Fr. mod. t.48, p. 259), que déverbal de mégauder « sucer le lait d'une femme enceinte (en parlant du nourrisson) », p. compar. du fumeur qui s'évertue à tirer les dernières bouffées d'un cigare, avec le nourrisson qui essaie d'obtenir les dernières gouttes de lait. Mégauder, dér. de mégaud « jus qui sort du moule à fromage », dér. de mesgue « petit lait » (FEW t.6, 2, p.43b et Bl.-W.3-5). Fréq. abs. littér.: 99. (tlfi:mégot) /

  • Suffixation en -got : méchego : mèche en argot = demi (SCHW1889)
  • P.-ê. du dial. mégauder « téter » de la famille de mègue « petit lait », gaul. mesigu- ou, selon Guiraud, du provençal meg « petit homme » (de medius ; → Mi-), au sens de « moitié de cigarette » (GR)
  • Plus vraisemblablement dér. avec suff. -ot* de la forme meg, var. de mec « bonhomme » (Esnault ds Fr. mod. t.20, p.139), hypothèse confirmée par l'attest. de petit meck « mégot », 1862, Th. Labourieu et Andrei, La Rue Mouffetard (Prigniel ds Fr. mod. t.48, p. 259), que déverbal de mégauder « sucer le lait d'une femme enceinte (en parlant du nourrisson) », p. compar. du fumeur qui s'évertue à tirer les dernières bouffées d'un cigare, avec le nourrisson qui essaie d'obtenir les dernières gouttes de lait. Mégauder, dér. de mégaud « jus qui sort du moule à fromage », dér. de mesgue « petit lait » (FEW t.6, 2, p.43b et Bl.-W.3-5).
  • 1872 (GR) / 1876 (TLFi)

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Ouvrez la page de discussion (s'ouvre dans une nouvelle page) pour contribuer. Merci.