châsse

châsse (tableau rapide)
châsse Oeil, yeux, oeil ouvert, (paupière) ; ouvrir les yeux, ouvrir ses yeux, bien regarder ; détourner les yeux
synonyme oeil, yeux
date 1833
fréquence 109

châsse

& chasse ; châs ; châsses ; chasses ; paire de châsses ; (dechasse ; déchasse) ; ouvrir les chasses ; ouvrir ses chasses ; ouvrir ses châsses ; détourner les châsses

n.m., n.f.

Définition

Oeil, yeux, oeil ouvert, (paupière) ; ouvrir les yeux, ouvrir ses yeux, bien regarder ; détourner les yeux ALL : Auge, Wimper / IT : occhio

registre ancien : 10 registre moderne : 9

Synonyme : oeil, yeux Morphologie : apocope Famille : châsse (oeil) Usage : anatomie

Citations
1956 Je clignai d'un châsse source : 1956. M'as-tu vu en cadavre ?
1930 Que je suis née un jour sur les toits et que j'ai pour la première fois ouvert les châsses source : 1930. Comme un moineau
1950 J'étais devenu un grossiste de la larme à l'oeil, tes châsses dans mes châsses, ton palpitos sur mon palpitos, je livrai la fleur d'oranger à la tonne et le baiser brûlant au kilomètre. Un bien parfait pisse-copie, j'étais, très ponctuel source : 1950. Ainsi soit-il
1918 pendant que les niers me regardaient avec des chasses d'envie. source : 1918. Loin de la rifflette
1915 (vers) Mais ces chérubins faméliques, / Qui vivent avec ces damnés, / Ont de longs regards angéliques, / Dans leurs grands châsses étonnés. source : 1915 (vers). Les loupiots, dans Dans la rue - troisième volume - chansons et monologue
1918 j'ai pensé y crever les chasses source : 1918. Loin de la rifflette
1833 Lève tes chasses, rembroque-moi, ma gonsesse source : 1833. Lève les chasses (chanson), dans Michel-Morin, Le Giblas du théâtre
1915 Ainsi tu crois vraiment que la femme que tu viens de voir était bien celle de là-bas ? –J'en mettrais mes deux mains au feu… Une fois qu'on a vu ses yeux, on ne peut pas les oublier… –C'est vrai qu'elle a des «châsses» qui ne sont pas ordinaires… source : 1915. Les poilus de la 9e
1947 t'es une chouette môme et qu'avec tes beaux châsses tu chavir' tous les gonzes. source : 1947. Fleur-de-Poisse
1974 Quand je l'aie vue, je l'ai prise pour une branque. Je l'ai quand même bien regardée. Il y avait rien. Presque rien. Une petite pas laide […] À part des châsses très clairs, le reste, ça faisait plutôt postière. source : 1974. Le roman d'un turfiste
1911 dans les châsses bleues de cette gironde source : 1911. Le journal à Nénesse
1956 J'ouvre grand mes châsses avec l'espoir insensé de tomber pile sur Luebig. Mais alors là je prends un peu mes désirs pour un bouquin de la collection « Mes Rêves ». source : 1956. Fais gaffe à tes os
1956 L'un de ses châsses en a pris un coup et ne laisse filtrer qu'un regard étroit et lamentable. source : 1956. Fais gaffe à tes os

<13 citation(s)>

Entrée relevée dans ces sources (sauf erreur) :

Compléments

CHÂSSE2, subst. masc. Arg. oeil. Des coups de châsses carabinés (CÉLINE, Mort à crédit, 1936, p. 157). Des coups de châsses frissonnants (A. SIMONIN, Touchez pas au grisbi, 1953, p. 230). SYNT. Châsse à l'estorgne, d'occase. oeil de verre. Coup de châsse. Coup d'oeil. Au châsse. Gratis. Rem. Le masc., fréquemment usité, est attesté par des dict. gén. (Nouv. Lar. ill.-Lar. Lang. fr.), techn. (ESN. 1966, DELVAU 1883). Toutefois le fém. apparaît qqf. : ,,Châsses, yeux, est employé 27 fois dans Rififi. Dans quatre textes l'adjectif est au féminin; dans les 23 autres le genre n'apparaît pas. Une excuse à cet usage, qui n'est pas le bon, est que les épithètes féminines en « -ées » ne choquent pas l'oreille comme ferait de grandes châsses vertes`` (G. ESNAULT, Commentaire Du Rififi chez les hommes (A. Le Breton) lors du dépouillement I. G. L. F., 1955). Ceux qui tiendraient ce langage se foutraient les doigts dans la châsse jusqu'à la cinquième capucine (La Petite lune, 1878-79, no 49, p. 2). Prononc. : []. Étymol. et Hist. 1833 arg. « oeil » (MOREAU-CHRISTOPHE, Arg. d'apr. ESN.); 1837 (VIDOCQ, Vocabulaire ds SAIN. Sources Arg. t. 2, p. 122). Dér. régressif de châssis* « oeil ». STAT. Châsse1 et 2. Fréq. abs. littér. : 193. BBG. SAIN. Lang. par. 1920, p. 4. (tlfi:châsse) /

  • SAIN (Langage parisien) remarque que VIL dit lunettes pour yeux, même type de métaphore que chassis (cité par d'Hautel), châsses.
  • chassieux ? ; de châssis (AYN)
  • De l'argot anc. châssis « oeil » (1803), lui-même de châsse (GR)
  • Apocope de chassant (George, FM48)
  • ainsi désigné, par allusion à l'orbite dans lequel il est comme enchâssé (Peschier 1852)
  • 1833 (GR) / 1833 (George, FM48) / 1833 (gb) /

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Formulaire de commentaire (s'ouvre dans une nouvelle page).