se tirer

se tirer Partir, s'en aller ; fuir, s'enfuir, se sauver, se dérober ; (spécialement) sortir de prison, être libéré ; > mourir ; □ va-t-en
date 1100
fréquence 136
synonyme fuir, s'enfuir, se sauver, s'échapper, s'évader, partir, s'en aller, va-t'en

se tirer

& se tirer de qqpart ; se la tirer ; se tirer de ; □ tire-toi ! ; tire

Partir, s'en aller ; fuir, s'enfuir, se sauver, se dérober ; (spécialement) sortir de prison, être libéré ; > mourir ; □ va-t-en ALL : entfliehen / ANG : to get out

registre ancien : 8 registre moderne : 7

Famille : tirer (se - des X) : partir, s'enfuir

1967 Ainsi, « se casser », « se tirer », pour « partir », aboutissent logiquement à « casse-toi », « tire-toi », puis plus simplement à « casse ! », « tire ! ». source : 1967. L'argot chez les mineurs délinquants
1958 rien ne semble assez beau pour elles tant on craint de les voir se tirer source : 1958. Tatave
1949 Deux filles –deux dures, je t'en réponds– ont réussi à se tirer de la Petite Roquette source : 1949. Mémoires d'un contrôleur des wagons-lits recueillis par René Delpêche
1899 Il y a deux types, dit-il, qui ne m'inspirent pas confiance. C'est de la police ! Faites comme vous voudrez, moi je me tire ! source : 1899. Les Mémoires de M. Goron - Haute et basse pègre
1964 Allez, grince-t-il soudain, d'une voix éraillée, tire-toi, locdu, tu sais pas y faire et laisse-moi dire deux mots à madame […] –Tu as entendu, ce que je t'ai dit ? reprend-il, tire. source : 1964. Folle à lier
1978 La plupart des Arabes que j'ai connus, s'ils pouvaient se tirer avec le porte-monnaie, ils hésiteraient pas. source : 1978. Les garçons de passe - Enquête sur la prostitution masculine
2004 Lui aussi souhaite s'en tirer, ils souhaitent tous s'en tirer et se tirer, nous abandonnant ici aux cruautés et aux vengeances des Arabes. source : 2004. Une guerre au couteau. Algérie 1960-1962, un appelé pied-noir témoigne
2012 Il s'est tiré ! dit-elle, je le crois pas ! –Comment ça, il s'est tiré ? –Ben oui, juste avant qu'on arrive, il a repris son vestiaire et il est parti. source : 2012. Des clous dans le coeur
1911 Ses mirettes ont touné en rogne, puis elle a débouclé la lourde en me sortant d'un air bé : –La porte est grande ouverte, tu n'as plus qu'à te tirer… source : 1911. Le journal à Nénesse
1911 Faut songer à te dégrouiller, tu sais… Puisque tu te tires, tire-toi, tout à fait… source : 1911. Le journal à Nénesse
1976 Je me sens faiblard, Marcel ! Je fous le camp. –Déconne pas, merde ! Mais il insistait le malade. –Si, si, je me tire. C'est pas plus mal tu me diras. source : 1976. Histoire criminelle de Rafaël Mendoza
1903 Je me « tire » demain. Toi tu ne t'en vas que le 26. N'oublie pas notre rendez-vous. Au coin de la rue Poulet, le 26, à 4 heures. source : 1903. Les enracinées

<12 citation(s)>

Entrée relevée dans ces sources (sauf erreur) :

Abrégé de se tirer des flûtes (Déch1918) /

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Formulaire de commentaire (s'ouvre dans une nouvelle page).