Définition de : se tirer

se tirer

& se tirer de qqpart ; se la tirer ; se tirer de ; □ tire-toi ! ; tire

Définition

Partir, s'en aller ; fuir, s'enfuir, se sauver, se dérober ; (spécialement) sortir de prison, être libéré ; > mourir ; □ va-t-en

ALL : entfliehen / ANG : to get out
registre ancien : 8 registre moderne : 7

synonyme : fuir, s'enfuir, se sauver, s'échapper, s'évader, partir, s'en aller, va-t'en famille : tirer (se - des X) : partir, s'enfuir

Chronologie

La plus ancienne attestation connue est : 1100.

1829 1877 1896 1899 1902 1903 1905 1907 1911 1915 1916 1916 1917 1918 1919 1920 1925 1927 1931 1932 1933 1937 1938 1942 1943 1945 1946 1948 1948 1949 1949 1950 1951 1952 1952 1952 1952 1952 1953 1953 1953 1953 1954 1954 1954 1954 1955 1955 1955 1955 1955 1955 1955 1956 1956 1957 1957 1957 1957 1958 1959 1959 1960 1962 1963 1963 1964 1965 1965 1967 1967 1967 1966 1968 1969 1969 1969 1972 1973 1973 1975 1976 1976 1976 1976 1977 1978 1978 1978 1979 1979 1979 1979 1979 1980 1980 1981 1981 1981 1982 1982 1982 1984 1984 1984 1985 1985 1986 1988 1989 1990 1992 1993 1994 1995 1997 1998 1999 1999 1999 2000 2000 2001 2003 2003 2004 2004 2005 2006 2007 2008 2011 2012 2013 2015 xxxx xxxx

Citations

1967 Ainsi, « se casser », « se tirer », pour « partir », aboutissent logiquement à « casse-toi », « tire-toi », puis plus simplement à « casse ! », « tire ! ». source : 1967. L'argot chez les mineurs délinquants / edit
1958 rien ne semble assez beau pour elles tant on craint de les voir se tirer source : 1958. Tatave / edit
1949 Deux filles –deux dures, je t'en réponds– ont réussi à se tirer de la Petite Roquette source : 1949. Mémoires d'un contrôleur des wagons-lits recueillis par René Delpêche / edit
1899 Il y a deux types, dit-il, qui ne m'inspirent pas confiance. C'est de la police ! Faites comme vous voudrez, moi je me tire ! source : 1899. Les Mémoires de M. Goron - Haute et basse pègre / edit
1964 Allez, grince-t-il soudain, d'une voix éraillée, tire-toi, locdu, tu sais pas y faire et laisse-moi dire deux mots à madame […] –Tu as entendu, ce que je t'ai dit ? reprend-il, tire. source : 1964. Folle à lier / edit
1978 La plupart des Arabes que j'ai connus, s'ils pouvaient se tirer avec le porte-monnaie, ils hésiteraient pas. source : 1978. Les garçons de passe - Enquête sur la prostitution masculine / edit
2004 Lui aussi souhaite s'en tirer, ils souhaitent tous s'en tirer et se tirer, nous abandonnant ici aux cruautés et aux vengeances des Arabes. source : 2004. Une guerre au couteau. Algérie 1960-1962, un appelé pied-noir témoigne / edit
2012 Il s'est tiré ! dit-elle, je le crois pas ! –Comment ça, il s'est tiré ? –Ben oui, juste avant qu'on arrive, il a repris son vestiaire et il est parti. source : 2012. Des clous dans le coeur / edit
1911 Ses mirettes ont touné en rogne, puis elle a débouclé la lourde en me sortant d'un air bé : –La porte est grande ouverte, tu n'as plus qu'à te tirer… source : 1911. Le journal à Nénesse / edit
1911 Faut songer à te dégrouiller, tu sais… Puisque tu te tires, tire-toi, tout à fait… source : 1911. Le journal à Nénesse / edit
1976 Je me sens faiblard, Marcel ! Je fous le camp. –Déconne pas, merde ! Mais il insistait le malade. –Si, si, je me tire. C'est pas plus mal tu me diras. source : 1976. Histoire criminelle de Rafaël Mendoza / edit
1903 Je me « tire » demain. Toi tu ne t'en vas que le 26. N'oublie pas notre rendez-vous. Au coin de la rue Poulet, le 26, à 4 heures. source : 1903. Les enracinées / edit

<12 citation(s)>

Entrée relevée dans ces sources (sauf erreur) :

Compléments

  • Abrégé de se tirer des flûtes (Déch1918)
  • Vers 1100 Rachi (GR) /

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Formulaire de commentaire (s'ouvre dans une nouvelle page).