par-dessus le marché

par-dessus le marché (tableau rapide)
par-dessus le marché ■ (moderne) Formule de renforcement : en plus !, en outre, de surcroît (souvent en mauvaise part) ; en plus (excès) ; > ■ (hist.) en plus du marché, de ce qui a été convenu, en plus de ce qui est stipulé, en sus de cela
synonyme plus (en), supplément, exagérer, abuser, être culotté
fréquence 101

par-dessus le marché

& par dessus le marché ; par dessus le marché ; pardessus le marché ; au-dessus du marché

locution

Définition

■ (moderne) Formule de renforcement : en plus !, en outre, de surcroît (souvent en mauvaise part) ; en plus (excès) ; > ■ (hist.) en plus du marché, de ce qui a été convenu, en plus de ce qui est stipulé, en sus de cela

registre ancien : 4 registre moderne : 5

Synonyme : plus (en), supplément, exagérer, abuser, être culotté

18010.jpg: 650x433, 88k (12 août 2011 à 02h54)

Citations
1963 le 36 dans les noix, le vieux Marc sur les endosses et les Corses par-dessus le marché source : 1963. Satan est là
1906 Vous vous foutez de moi, par-dessus le marché !… vous voulez me rembourser 600 francs par pièces de cent sous !… Vous en avez un estomac. source : 1906. Dans un fauteuil
1982 –Tu penses, tu penses ! T'as toujours trop pensé, toi ! Et à des âneries par-dessus le marché, sans compter celles que tu as faites ! source : 1982. La vapeur
1876 On dit que certains libraires, aujourd'hui [vers 1870] vendraient volontiers leur chemise et donneraient leur gilet de flanelle par dessus le marché, pour avoir une reliure de ce genre source : 1876. De quelques parisianismes populaires et autres locutions non encore ou plus ou moins imparfaitement expliquées des XVIIe, XVIIIe et XIXe siècles
1899 Un vieux dessinateur ayant commis l'imprudence d'épouser une jeune femme et ayant eu, par-dessus le marché, la naïveté d'introduire dans son ménage un jeune élève, assez beau garçon, s'était un matin réveillé Sganarelle source : 1899. L'amour à Paris - Nouveaux mémoires - Les industries de l'amour
1957 qu'est-ce que Demessy peut bien goupiller dans un hôtel pour Arabes, et sapé comme un prince, par-dessus le marché ? source : 1957. Les eaux troubles de Javel
1954 l'oncle traître les prend, tes petiots et ta Marie-Louise ! Il leur assure le vivre, le couvert et la bonne humeur par-dessus le marché ! source : 1954. Walther, ce boche mon ami
1961 Et par-dessus le marché, je ne pouvais même pas râler, car c'était moi qui avais dirigé les réglages d'artillerie source : 1961. Orages d'acier - Journal de guerre
1836 Je vendis la robe 3 francs, et je donnai le bonnet par-dessus le marché. source : 1836. Bagnes, prisons et criminels (III)
1891 L'métier n'est pas si rose / Pour qu'au d'sus du marché / Il faill' toujours qu'on s'cache !… source : 1891. Idylle nocturne - Acte d'argot en vers libres
1909 et j'vais blanchir mon linge à l'ombre par-dessus le marché… source : 1909. Ribouldingue se marie, dans La bande des Pieds Nickelés (1908-1912)

<11 citation(s)>

Entrée relevée dans ces sources (sauf erreur) :

Compléments

On disait aussi au XVIIe siècle, sur le marché, cf. Racine, les Plaideurs, I, 1 (GR) /

  • Cité dans (GR), non daté (citation : Musset, Premières poésies, « Namouna ») (GR) /

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Formulaire de commentaire (s'ouvre dans une nouvelle page).