boucler

registre moderne : 6 fréquence : 115

boucler

& bloucler à clef ; se boucler ; faire boucler ; se faire boucler

v. intr., v.tr.

enfermer, fermer ; lier ; menotter, fermer ; arrêter ; fermer (avec bâton), enfermer, emprisonner, faire arrêter ; verrouiller ; fermer la porte ; éteindre ; fermer un établissement ; se fermer ANG : Shut up ; to put in jail

Synonyme : fermer, emprisonner, enfermer, éteindre

1823 [à Sainte-Pélagie] Il est onze heures et demie, dit le tabatiériste, avant que l'on boucle le jardin (mot technique qui signifie que l'on ferme) ; allons y faire une promenade… 1823. Voyage à Sainte-Pélagie 1935 Nous purgeons notre peine à la prison du Dépôt, tous les trois dans la même cellule confortablement meublée d'une tinette et d'une barre de fer à serrer les chevilles. C'est la première fois qu'on me boucle, quoique j'aie attrapé déjà quarante-cinq jours d'« effective ». 1935. Mer Noire 1904 Et, leur indiquant les petites lucarnes pratiquées dans le mur […], je boucle l'électricité et nous v'là tous les quatre dans le noir 1904. La Maison Philibert 1875 La moindre infraction aux règlements les expose à perdre leur galon, à rentrer au rang des autres détenus et à voir boucler la porte de leur cellule 1875. Paris, ses organes, ses fonctions et sa vie jusqu'en 1870 1966 les troupes motorisées du Ghana allaient certainement boucler la zone frontière 1966. Coplan coupe les ponts 1969 Le surveillant d'étage, un petit pète-sec au poil blond, m'attend aux abords de ma cellule, prêt à me boucler 1969. Au décarpillage 1927 La vérité, c'est que nous étions visés. On n'attendait qu'une occasion pour nous boucler. 1927. Maisons de société - Choses vues 1953 Cavale te coucher, Chalumot, ou je te boucle en taule immédiatement ! 1953. Allons z'enfants 1905 quand j'y vois pas, c'est que je boucle mes clairs 1905. Le Tigre & Coqueliquot 1974 je te conseille d'avoir un bon alibi pour ta soirée, sinon je te boucle ! 1974. Le roman d'un turfiste 1911 Quand il a eu fini de lire son talbin, il s'est collé les pattes en avant, en bouclant les mirettes, kif-kif un qui voudrait piquer une tête dans de la lance… 1911. Le journal à Nénesse 1911 Seulement, pour ça, il fallait que la Phosphore connobre le type à fond, parce qu'elle avait toujours le taf d'avoir affaire à de la sûretaille, et qu'on lui boucle sa mine à poivre… 1911. Le journal à Nénesse 1924 Te souviens-tu, dis, du grand gaffe qui nous bouclait ? Tu parles… –Ah ! oui, alors quelle v.... ! 1924. Les dessous de Montmartre 1897 Mon p'tit Lapodure, v'là M'sieur Croustignac ; s'il té voit, il va té boucler, sauv'-toi par l'escalier dé service 1897. Les aventures du major Croustignac. (n°5) 1965 Je l'avais fait boucler pour dix piges. 1965. Le Tigre entre en piste <15 citation(s)>

Fermer, pour bâcler, fermer avec un bâton du lat. baculus = bâton (DEL) /

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Écrivez et postez. (aide)

Signature Code 237