boucler

boucler (tableau rapide)
boucler enfermer, fermer ; lier ; menotter, fermer ; arrêter ; fermer (avec bâton), enfermer, emprisonner, faire arrêter ; verrouiller ; fermer la porte ; éteindre ; fermer un établissement ; se fermer
synonyme fermer, emprisonner, enfermer, éteindre
fréquence 117

boucler

& bloucler à clef ; se boucler ; faire boucler ; se faire boucler

v. intr., v.tr.

Définition

enfermer, fermer ; lier ; menotter, fermer ; arrêter ; fermer (avec bâton), enfermer, emprisonner, faire arrêter ; verrouiller ; fermer la porte ; éteindre ; fermer un établissement ; se fermer ANG : Shut up ; to put in jail

registre moderne : 6

Synonyme : fermer, emprisonner, enfermer, éteindre

Citations
1823 [à Sainte-Pélagie] Il est onze heures et demie, dit le tabatiériste, avant que l'on boucle le jardin (mot technique qui signifie que l'on ferme) ; allons y faire une promenade… source : 1823. Voyage à Sainte-Pélagie
1935 Nous purgeons notre peine à la prison du Dépôt, tous les trois dans la même cellule confortablement meublée d'une tinette et d'une barre de fer à serrer les chevilles. C'est la première fois qu'on me boucle, quoique j'aie attrapé déjà quarante-cinq jours d'« effective ». source : 1935. Mer Noire
1904 Et, leur indiquant les petites lucarnes pratiquées dans le mur […], je boucle l'électricité et nous v'là tous les quatre dans le noir source : 1904. La Maison Philibert
1875 La moindre infraction aux règlements les expose à perdre leur galon, à rentrer au rang des autres détenus et à voir boucler la porte de leur cellule source : 1875. Paris, ses organes, ses fonctions et sa vie jusqu'en 1870
1966 les troupes motorisées du Ghana allaient certainement boucler la zone frontière source : 1966. Coplan coupe les ponts
1969 Le surveillant d'étage, un petit pète-sec au poil blond, m'attend aux abords de ma cellule, prêt à me boucler source : 1969. Au décarpillage
1927 La vérité, c'est que nous étions visés. On n'attendait qu'une occasion pour nous boucler. source : 1927. Maisons de société - Choses vues
1953 Cavale te coucher, Chalumot, ou je te boucle en taule immédiatement ! source : 1953. Allons z'enfants
1905 quand j'y vois pas, c'est que je boucle mes clairs source : 1905. Le Tigre & Coqueliquot
1974 je te conseille d'avoir un bon alibi pour ta soirée, sinon je te boucle ! source : 1974. Le roman d'un turfiste
1911 Quand il a eu fini de lire son talbin, il s'est collé les pattes en avant, en bouclant les mirettes, kif-kif un qui voudrait piquer une tête dans de la lance… source : 1911. Le journal à Nénesse
1911 Seulement, pour ça, il fallait que la Phosphore connobre le type à fond, parce qu'elle avait toujours le taf d'avoir affaire à de la sûretaille, et qu'on lui boucle sa mine à poivre… source : 1911. Le journal à Nénesse
1924 Te souviens-tu, dis, du grand gaffe qui nous bouclait ? Tu parles… –Ah ! oui, alors quelle v.... ! source : 1924. Les dessous de Montmartre
1897 Mon p'tit Lapodure, v'là M'sieur Croustignac ; s'il té voit, il va té boucler, sauv'-toi par l'escalier dé service source : 1897. Les aventures du major Croustignac. (n°5)
1965 Je l'avais fait boucler pour dix piges. source : 1965. Le Tigre entre en piste

<15 citation(s)>

Entrée relevée dans ces sources (sauf erreur) :

Compléments

Fermer, pour bâcler, fermer avec un bâton du lat. baculus = bâton (DEL) /

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Formulaire de commentaire (s'ouvre dans une nouvelle page).