Définition de : rousse

  • rousse
    • Police secrète, police politique ; police de sûreté ; mouchards, dénonciateurs ; inspecteurs de police, agents de police, policiers
    • fréquence : 097
    • id : 2196

rousse

& la rousse ; la Rousse ; être de la rousse ; se mettre de la rousse ; les rousses ; messieurs de la Rousse

n.f., n.

Définition

Police secrète, police politique ; police de sûreté ; mouchards, dénonciateurs ; inspecteurs de police, agents de police, policiers

ALL : Polizei / ANG : detective-service / IT : spia del bargello

registre ancien : 10 registre moderne : 9

Synonyme : police, policier Usage : police

Chronologie

La plus ancienne attestation connue est : 1827.

1828 1829 1835 1835 1835 1836 1840 1840 1841 1841 1844 1844 1846 1846 1846 1847 1849 1851 1857 1863 1862 1866 1870 1870 1871 1872 1875 1875 1876 1876 1877 1878 1880 1883 1885 1885 1886 1886 1887 1889 1889 1890 1891 1892 1894 1896 1898 1899 1899 1900 1900 1901 1901 1901 1902 1903 1904 1905 1905 1907 1908 1909 1911 1911 1912 1914 1915 1915 1916 1917 1920 1921 1923 1925 1925 1926 1927 1927 1927 1929 1930 1931 1932 1933 1935 1947 1950 1951 1952 1954 1956 1966 1967 1981 1981 xxxx xxxx

Citations
1883 ce n'est pas la rousse payée à l'année avec caisse de retraite ou pension au bout de la carrière source : 1883. Le Tableau de Paris
1871 Le Père Duchêne ne voudrait plus de police politique, parce qu'il sait que ce ne sont que les mouchards qui font le désordre. Il voudrait la suppression de la Préfecture de police, et l'attribution de la police de chaque arrondissement à sa municipalité propre. Comme ça, il n'y aura plus de rousse, et foutre, un bon patriote pourrait-être de de la police sans être mouchard. source : 1871. Le Père Duchêne (2)
1914 Des sifflements lointains trouèrent le silence nocturne. Des appels proches répondirent : « Les flics ! – La rousse ! – Acrè ! » source : 1914. La mère Croûte, dans Racaille et parias
1885 devant Cluny où il exerçait la lucrative profession de marchand de buffetons. C'est pas à lui que les rousses pouvaient en conter source : 1885. L'aventure de Marius Dauriat - Études d'argot, dans La Chair
1862 vous comprenez que je n'étais pas si niole de donner mon centre pour me faire arrêter par vos rousses source : 1862. Mémoires de Canler, ancien chef du service de sûreté 1797-1865
1862 Voilà pour butter le premier rousse qui se présentera pour m'agraffer ! source : 1862. Mémoires de Canler, ancien chef du service de sûreté 1797-1865
1905 Tu sens la rousse… et j'en aime pas l'odeur… source : 1905. Un vieux bougre
1929 « Ne voudrais-tu pas être des nôtres ? Je suis de la “rousse”, tu m'entends. Tu es beau, plaisant, débrouillard, tu pourrais aussi servir d'indicateur. Si tu acceptes, j'en parlerai à mon chef : gy ? » source : 1929. Au Poiss' d'or
1929 Puis il se dit que maintenant il pouvait bien, pour finir, se mettre de la rousse. Mais la police le dégoûtait. Il préférait tenter une démarche décisive auprès de Louise. source : 1929. Au Poiss' d'or
1886 Tout à coup un gamin criait : Pet ! pet ! v'là la rousse ! Alors la bande s'envolait comme une nuée de moineaux source : 1886. Paris oublié
1899 d'autres services de la Préfecture, qui touchent à la politique, acceptent les services de jolies femmes du monde ou du demi-monde, qui, pour une raisons quelconque, veulent bien travailler dans la « Rousse » source : 1899. L'amour à Paris - Nouveaux mémoires - Les industries de l'amour
1886 Mais n'a-t-on pas dit de lui ce qu'on a dit de Ruault : qu'il était de la rousse ? source : 1886. L'Insurgé (Jacques Vingtras - III)
1875 il est promptement soupçonné d'appartenir à la rousse source : 1875. Paris, ses organes, ses fonctions et sa vie jusqu'en 1870
1889 Moi qui voulais faire le malin, j'étais tombé sur un ancien « rousse ». source : 1889. L'ami du commissaire
1840 mais par guignon, la rousse (les agens de police) en planque (cachés) chez le matzingue (marchand de vins) du coin, nous voyant si fargués (chargés), nous posent leurs gluoteaux (la main au collet) source : 1840. (récit de voleur), dans Un an de prison, ou Souvenirs de Sainte-Pélagie
1898 c'est Gustin, c'est lui-même qui a dû s'assommer en faisant la culbute […] Voilà l'affaire !… Thomassou est innocent !… complètement innocent ! / Qu'importe !… On n'entendra pas de cette oreille-là, et il n'a pas fini avec la « rousse » source : 1898. Bistrouille en Cour d'Assises ou le cadavre ambulant. Contes du Petit Pioupiou (5e série)
1947 En tout cas, la Rousse est sur les dents ! source : 1947. Fleur-de-Poisse
1880 Pendant la sorgue (nuit), la rousse m'a l'vé dans un claque-dents (la police m'a pris dans un lupanar). source : 1880. Souvenirs de prison et de bagne
1911 Tu parles ! s'ils se seraient cavalés rue de la Verrerie, à l'Os à moelle pour la paumer marron, et accrocher un tas d'aminches !… Mais nisco, il pleut !… Chez Bobèche !… Des petites nèfles et mes blosses, messieurs de la Rousse… source : 1911. Le journal à Nénesse
1841 il est attaqué par deux de ces bandits qui, au bout d'un instant, à la vue des inspecteurs de police s'écrient : la rousse ! cavalons-nous !… source : 1841. Des dangers de la Prostitution ; par Aimée Lucas

<20 citation(s)>

Entrée relevée dans ces sources (sauf erreur) :

Compléments

ROUSSE, subst. fém. Arg., pop. Police. Un niais, au lieu de me tendre la main comme toi, me dénoncerait à la rousse (PONSON DU TERR., Rocambole, t. 3, 1859, p. 312). La petite fille du peuple a retrouvé l'argot de la rue (...) : « La rousse ! » La rousse, les roussins, les argousins, la police en civil (LA VARENDE, Roi d'Écosse, 1941, p. 196). Prononc.: []. Homon. rousse2. Étymol. et Hist. 1827 « police » (d'apr. CELLARD-REY 1980); 1829 (Mém. d'un forban philosophe ds ESN.). Sans doute tiré de roussin2*. (tlfi:rousse) /

  • Autrefois les agents en bourgeois étaient vêtus de la redingote sombre d'un ton roussâtre (VIR)
  • Idée de sentir le roussi, d'être brûlé, cuit... (AYN)
  • De roussin (GR)
  • Sans doute tiré de roussin (TLFi)
  • 1829 (GR) / 1827 « police » (d'apr. CELLARD-REY 1980) ; 1829 (Mém. d'un forban philosophe ds ESN.) (TLFi) / CELLARD-REY ne donnent pas mieux que ESN (Mém. forban philosophe) comme semble le dire TLFi, mais datent l'ouvrage de 1827-1829 (gb) /

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Formulaire de commentaire (s'ouvre dans une nouvelle page).