dégueulasse

dégueulasse (tableau rapide)
dégueulasse ■ (saleté) Sale, crasseux ; ■ (dégoût) dégoûtant, écoeurant, répugnant, mauvais, pas bon ; ■ (immoral) sale au moral : condamnable, immoral, injuste, méchant, laid ; (sexuel) pervers, vicieux, grivois, érotique, obscène ; □ personne d'un certain âge perverse, paillarde ; ■ personne mauvaise, immorale ; ■ (météo) mauvais (au point de vue météo) ; ≠ bon, agréable
synonyme dégoûtant, répugnant, mauvais, sale, crasseux, immoral
date 1867
fréquence 158

dégueulasse

& dégueulas ; dégueulâs ; beau dégueulasse ; un beau dégueulasse ; gros dégueulasse ; c'est dégueulasse ; □ vieux dégueulasse ; ≠ pas dégueulasse ; rien de dégueulasse

n., adj.

■ (saleté) Sale, crasseux ; ■ (dégoût) dégoûtant, écoeurant, répugnant, mauvais, pas bon ; ■ (immoral) sale au moral : condamnable, immoral, injuste, méchant, laid ; (sexuel) pervers, vicieux, grivois, érotique, obscène ; □ personne d'un certain âge perverse, paillarde ; ■ personne mauvaise, immorale ; ■ (météo) mauvais (au point de vue météo) ; ≠ bon, agréable ALL : ekelerregend

registre ancien : 7 registre moderne : 7

Morphologie : -asse Famille : gueule, dégueulasse

1957 Il y a deux loques en mousseline dégueulasse qui pendent sur la moitié inférieure et de plus, une paire de double-rideaux qui tombent en guenilles ont été tirés source : 1957?. Dix ans de frigo
2013 Un établissement dégueulasse : chauffage au charbon, un robinet pour soixante élèves, de la crasse partout même sur les curés ; au réfectoire, c'est le Bronx ; tous les jours, je dois littéralement me battre pour ma pitance source : 2013. Moi Dodo la Saumure
1977 lui il se fait sucer par les veaux. –C'est pas vrai ! –Si ! Je te jure que je l'ai pris dans l'étable, je me suis pas montrée, c'est un dégueulasse. source : 1977. Une vie de cheval
2015 entouré de trois petites pas dégueulasses pour un sou. source : 2015. Phi Prob
1965 Rosita riait aux éclats. Ce genre de mômes, plus les vieux dégueulasses du genre Bénita leur font faire des conneries, plus elles se marrent. source : 1965. Le Tigre aime la chair fraîche
1932 On explique tout, je le sais bien, mais n'empêche que celui qui a reçu les cent sous du pauvre est un beau dégueulasse. source : 1932. Voyage au bout de la nuit (Seul manuscrit)
1953 Tu peux t'la filer sous le bras ou jouer de la mandoline, vieux dégueulasse ! source : 1953. Misère du matin
1980 Tu sais quand même qu'elle fricote avec le consul honoraire et que le beurre qui est en principe destinés aux Somaliens est revendu en France dans les grandes surfaces ! –Mais c'est dégueulasse ! source : 1980. L'encyclopédé (Prolo)
1927 C'est bien par dévouement pour vous que je viens de m'ingurgiter un bouillon aussi dégueulasse source : 1927. Les Pieds-Nickelés en Amérique, dans Les Pieds-Nickelés en Amérique (1921-1927)
2003 la seule chose qui les intéressait, c'était de tirer leur coup. De se faire sucer ou de gicler dans son derrière, très vite, en faisant une grosse plaisanterie dégueulasse source : 2003. La pharmacienne
1957 Et ne vous cassez pas le bonnet pour ce fric et la façon dont il se l'est procuré. Après tout, il l'a peut-être vraiment emprunté. Tous les gens ne sont pas des dégueulasses source : 1957. Les eaux troubles de Javel
1929 pas un hôtel ne t'accepte […]. T'es trop dégueulasse source : 1929. Je suis un geux
1948 j'ai trouvé une autre femme avec Julot. Je l'ai traité de salaud et de dégueulasse, la femme était d'accord avec moi source : 1948. Vie d'une prostituée
1972 –Vous êtes de beaux dégueulasses, dit Julie. source : 1972. Folle à tuer - Ô dingos, ô châteaux !
1984 il avait compris qu'ils faisaient un boulot dégueulasse, que la rue et les hommes étaient dégueulasses, grattée la mince pellicule de vernis, et qu'ils n'étaient, Katz et lui, ni plus ni moins dégueulasses que les autres. source : 1984. Boulevard des allongés
1976 et pourtant, en ce qui concerne les intempéries, c'était un des 1er mai les plus dégueulasses de la décennie, de la pluie sur les trois quarts de la France, une tempête sur l'Atlantique source : 1976. Le petit bleu de la côte Ouest (Trois hommes à abattre)
1979 Restaurants dégueulasses, péages exorbitants… source : 1979. Vive les vacances
1997 Il n'y a plus de fric à la baraque. Qu'est-ce que tu en fous ? La bouffe est dégueulasse… source : 1997. La Citouche. Regard sur « la Navale », dans Un militant, trois poules
1963 Tiens, bois un peu de cette espèce de thé dégueulasse. source : 1963. La 317e section
1979 Les gars avaient repéré un petit village avec quelques fatmas « pas sales ». Ils ont commencé à s'exciter : –T'as maté les gonzesses ? Chouf, asmah, chouf : pas dégueulasses ! –Ouais t'as raison… Pas dégueu du tout ! source : 1979. Chouf ! Ils ont laissé leurs 20 ans en Algérie. Aujourd'hui ils parlent.
1953 je trouve que tu as agi comme une dégueulasse, c'est tout. Comment ! tu t'envoies en l'air, tu reluis comme une reine avec un gars qui vient de buter ton père et ton frère, comme tu dis ! source : 1953. De la boue et des roses
1953 J'enlace la robe à damiers et tout ce qu'il y a dedans – un tas d'ustensiles pas dégueulasses, entre nous –. source : 1953. Alors, pommadé, tu jactes ?
1956 La dame était en combinaison, et ça n'avait rien de dégueulasse. source : 1956. Fais gaffe à tes os
1965 Je ne suis pas une dégueulasse. J'ai eu pitié de lui. source : 1965. Le Tigre entre en piste
2015 Et puis l’UMP est nulle aussi… Parce qu’ils ne te défendent pas !, dit Marie-Sophie Charki. – Oui. Bien sûr, répond Claude Guéant. – Ils sont dégueulasses ! C’est des dégueulasses de toute façon. source : 2015. Placé sur écoutes, Claude Guéant promet de ne « pas balancer »

<25 citation(s)>

Entrée relevée dans ces sources (sauf erreur) :

Populaire A.− [En parlant d'une pers., d'un animé ou d'un inanimé] Qui est sale, répugnant, au physique ou au moral. Ces sales dégueulasses dégoûtants (Céline, Mort à crédit,1936, p. 477).Le pont [du bateau] est sale et dégueulasse, maculé de vin (Cendrars, Bourlinguer,1948, p. 170). − Par litote, fam. Pas dégueulasse. Appréciable, agréable. Il était pas dégueulasse, ce petit coq au vin (Rob.Suppl.1970). − Emploi subst., utilisé comme terme d'injure. Synon. pop. de salaud. Pourris, dégueulasses, alcooliques, vous aurez pas la peau de Léopold! (Aymé, Uranus, 1948, p. 225). B.− [En parlant d'un inanimé concr.] Qui est de mauvaise qualité. Du matériel dégueulasse et des mitrailleuses à la noix (Malraux, Espoir, 1937, p. 680). (tlfi:dégueulasse) /

Go prononcé gou → dégoûtant donne dégueulasse ; traduction partielle d'un mot fréquente en argot (SCHW1889Tirelarigot) / De dégueuler (GR) / Argot parisien courant d'avant-guerre (Dauzat1918voc) /

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Formulaire de commentaire (s'ouvre dans une nouvelle page).