pauvre diable

pauvre diable (tableau rapide)
pauvre diable Pauvre malheureux, homme pauvre, homme sans importance, homme du peuple : appellation de pitié, de compassion, de commisération, qqun dans une mauvaise position
synonyme misérable
fréquence 68

pauvre diable

locution

Définition

Pauvre malheureux, homme pauvre, homme sans importance, homme du peuple : appellation de pitié, de compassion, de commisération, qqun dans une mauvaise position

registre ancien : 3 registre moderne : 3

Synonyme : misérable

Citations
1887 j'apprends votre départ de la Roquette. Que deviendront les pauvres diables qui, comme moi, ont besoin d'un coeur intelligent, affectueux, dévoué ? source : 1887. Le monde des prisons
1895 De temps en temps, au cabaret, des malheureux se présentaient, la mine hâve, le ventre creux, la poche vide : « Je n'ai pas mangé depuis quarante-huit heures, je cherche du travail, je ne trouve rien ! » Les pauvres diables avalaient tout ce qu'on leur donnait. source : 1895. En plein faubourg
1930 Désespéré, le pauvre diable se jeta à la mer, juste à l'endroit où l'on mouille les morts. source : 1930. La vie des forçats
1916 À deux, à trois, l'on vous retourne péniblement le pauvre diable. Le voilà sur le nez. source : 1916. Journal d'un simple soldat. Guerre-captivité 1914-1915
1917 Sans l'intervention du capitaine, la pauvre diable était collé au mur. source : 1917. L'évasion. Récit de deux prisonniers français évadés du camp d'Hammelbourg
1915 Vin merveilleux ; vin un peu chaud des derniers coteaux de France, qui coulait dans les poitrines de ces pauvres diables fourbus, donnant à leurs corps une poussée de joie et ranimant leurs idées gaies. source : 1915. Les soldats de la guerre : Gaspard
1928 C'est un pauvre diable de monde qui n'a conscience, ni de sa bêtise, ni de sa saleté, ni de la noblesse de son indifférence. source : 1928. La racaille
1928 Les chiffonniers, ça a toujours été tout ce qu'il y a de pauvres diables, de la sale racaille, et ça devrait s'estimer bien heureux qu'on ne les assomme pas à coups de trique source : 1928. La racaille
1953 Sans doute avait-il un métier où il lui fallait bien souvent laisser son coeur au vestiaire, mais tout au moins le faisait-il le plus proprement possible, n'accablant jamais les pauvres diables inutilement. source : 1953. De la boue et des roses

<9 citation(s)>

Entrée relevée dans ces sources (sauf erreur) :

Compléments

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Formulaire de commentaire (s'ouvre dans une nouvelle page).