Définition de : filer

filer (tableau rapide)
filer Suivre, suivre à la piste, suivre à la trace sans se faire remarquer, espionner les déplacements de qqun
synonyme suivre, espionner
date 1815
fréquence 115

filer

& refiler ; filer le train ; se laisser filer ; se faire filer

v.tr.

Définition

Suivre, suivre à la piste, suivre à la trace sans se faire remarquer, espionner les déplacements de qqun ALL : folgen / IT : seguire

registre ancien : 9 registre moderne : 5

Synonyme : suivre, espionner Famille : fil- (suivre, espionner) Usage : police

Citations
1815 Après la gambriade, / Le filant sus l'estade, / D'esbrouf je l'estourbis source : 1815. Travaillant d'ordinaire, / La sorgue dans Pantin, air de l'Heureux pilote / edit
1937 Vermiculaires, persuasifs, enlaçants, envahissants plus que jamais, ils filent le train derrière Prout-Proust les Picassos, les Sachas, les Cézannes source : 1937. Bagatelles pour un massacre / edit
1952 Impossible de la rejoindre. Je mets mon bouzin en route et je file le train. Pas de chance. Je suis arrêté à un barrage source : 1952. Mon taxi et moi / edit
1875 les inspecteurs de la sûreté n'arrêtent jamais personne dans un lieu public, bal, café, cabaret, théâtre ; ils filent l'individu recherché lorsqu'il sort et s'en emparent au coin de quelque rue déserte source : 1875. Paris, ses organes, ses fonctions et sa vie jusqu'en 1870 / edit
1875 ils « filèrent » la voiture, dont les allures leur semblaient suspectes source : 1875. Paris, ses organes, ses fonctions et sa vie jusqu'en 1870 / edit
1899 Je le fis filer et, peu à peu, en quelques jours, je connus tous les gens avec lesquels il étaient en relations source : 1899. Les Mémoires de M. Goron - Haute et basse pègre / edit
1967 Gunther aurait juré que ce jeune daim qui le filait en s'abritant à la fois derrière d'énormes lunettes noires et un journal astucieusement déployé, fréquentait le même club que la charmante Conchita source : 1967. Face d'Ange et la conférence / edit
1984 Il a dû prendre toutes les précautions possibles et imaginables pour ne pas se faire filer. Il n'a pas pensé que les autres l'attendaient à l'arrivée. source : 1984. Boulevard des allongés / edit

<8 citation(s)>

Entrée relevée dans ces sources (sauf erreur) :

Compléments
  • N'est plus guère employé (Michel Alexandre, 1997)
  • 1815 (GR) /

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Formulaire de commentaire (s'ouvre dans une nouvelle page).

+Bob +Move +Régénérer

  • 177987 –De quoi, de quoi, des menaces ?
  • 177986 –J'fais ce que je peux, j'suis malade, bredouillait Chouchou. Mais le poisse : « T'es claqué ? dis-le, alors : ousque t'as pigé ça ? –J'n'ai pas encore la crève, mais ça
  • 177985 Y m'a dit com' ça : « Si l'môme s'fait travailler ailleurs, y n'a qu'à s'cavaler. »
  • 177984 Ça n'gaze plus. J'en ai marre, l'père Biche aussi. Tu n'veux plus rien foutre.
  • 177983 Le vouvray le grisa. Ils chantaient tous deux à tue-tête, et de rire à pleines dents.
Citation :
Source (id) :
Bob (id) :
Citation (id) :