crevé

registre moderne : 6 fréquence : 95

crevé

& (crévé) ; être crevé ; être crevé de ; crevé de fatigue

adj.

■ Mort ; ■ hors-service ; ■ fatigué, très fatigué, exténué ; □ être mort de

Synonyme : fatigué, fatigue, mort, être mort

1976 Moi, l'amour, ça me prend beaucoup de mon tonus, après ça j'ai beaucoup de mal à marcher, même à me tenir debout. Et je suis crevée, ça se voit sur ma figure. 1976. Dire nos sexualités
1977 À six heures du matin, quand tous étaient partis dans les champs, je récurais les chevaux, les vaches, les cochons. Après : mettre de la nouvelle paille pour la litière. À treize ans, faut le faire. Le soir j'étais crevé. À sept heures on était au lit. 1977. Une vie de cheval
1980 Il est crevé, il est en sueur 1980. Marche à l'ombre
1918 –Tiens, Galtier, tu n'es donc pas crévé ? 1918. Loin de la rifflette
1875 à voir les chiens crevés, les immondices de toute sorte qui s'accumulent 1875. Paris, ses organes, ses fonctions et sa vie jusqu'en 1870
1938 Mes chers amis, je suis crevé, ce banquet n'en finissait pas ! 1938. Moi, un nain
1918 –Tu vas « caler », mon pote ! lui dit un camarade, d'une voix un peu railleuse, au moment où le jour se levait. –Non, mon vieux, répondit-il, les dents serrées, je suis crevé de fatigue, c'est vrai mais je ne calerai pas 1918. La main des Massiges
1995 Aujourd'hui, on ne fait rien, on est crevés. 1995. Les pieds-bleus
1995 Et je suis crevée parce que j'ai réveillonné chez des cons jusuq'à sept heures du matin. Et je suis crevée parce que j'ai eu une année crevante. Alors foutez-moi la paix. 1995. La princesse du sang
1914-1919 Nous pouvons enfin allonger les jambes, et, après avoir grignoté quelques vieilles boules de pain, nous mangeons et nous nous endormons, crevés de fatigue. 1919. J'étais médecin dans les tranchées (2 août 1914-14 juillet 1919)
1916 Encore trois mois et demi… On sera tous crevés de misère avant ! 1916. Avec une batterie de 75. Ma pièce. Souvenirs d'un canonnier. 1914
1914-1919 Arrivons à un Block-Haus de mitrailleurs boches : ils sont crevés, depuis peu. Ils sont trois, tous saignés à la carotide 1914-1919. Les carnets de l'aspirant Laby. Médecin des tranchées
2007 Le Denis, c'était une sacrée crevure ! J'en disconviens pas, c'est pas charitable d'affirmer ça d'un crevé, mais c'est une putain de vérité. Ça fait toujours une charogne de moins sur cette saleté de terre 2007. La gigue des cailleras
1911 N'empêche qu'elle avait l'air crevé, les mires en tire-lire, une voix de cassis-cognac, comme quand on s'est fait faire des politesses à vingt-cinq francs par tête… 1911. Le journal à Nénesse
1953 Je bâillais, mais c'était pas vrai, j'étais pas fatigué. –Je vais me coucher, que je dis. Je suis crevé. 1953. De la boue et des roses

<15 citation(s)>

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Formulaire de commentaire (s'ouvre dans une nouvelle page).