dites donc

dites donc (tableau rapide)
dites donc Cheville orale, pour appeler l'attention ; exclamation de surprise, d'étonnement, d'intérêt, d'admiration ; appel critique, appel impératif
synonyme étonner, ébahir ; étonné, ébahi, admirable
fréquence 58

dites donc

& dites-donc ; dis donc ; ben dis donc ; ben dites donc ; ah dis donc ; ah dis-donc ; ah ! mais, dis donc ; ah, ben, dis donc

locution

Définition

Cheville orale, pour appeler l'attention ; exclamation de surprise, d'étonnement, d'intérêt, d'admiration ; appel critique, appel impératif

registre ancien : 4 registre moderne : 4

Synonyme : étonner, ébahir ; étonné, ébahi, admirable

Citations
1863 Je sifflerais bien une absinthe, dis donc, mon chou… source : 1862-1863. Les jeux de l'amour et du bazar
1976 –Tu es bronze dis donc ! Tu rentres de vacances ? source : 1976. Le nouveau visage de la prostitution
1826 Dis donc, plume-oison, tu oublies que nous, les témoins, nous ne sommes pas faits d'hier, tu ne sais donc pas que nous avons affronté les crocodiles du Nil, et tu viens te frotter à nous, toi source : 1826. Les jolis soldats
1935 Inconsciemment, Chouard avait fini par élever la voix. Le même cogne [c'est un flic] accourut et apostropha l'orateur. –Dites donc, vous, on n'est pas ici à la Bourse du travail. Vos discours communistes, allez les dégoiser dehors. source : 1935. Viande à brûler
1932 Un seul obus ! C'est vite arrangé les choses tout de même avec un seul obus ! C'est vite arrangé les choses tout de même avec un seul obus, me disais. « Ah ! dis donc ! que je répétais tout le temps. Ah ! dis donc !… » source : 1932. Voyage au bout de la nuit (Seul manuscrit)
1967 –On ne s'est pas embêté, dites-donc, depuis ce matin ! –Oui, dit Gunther, on a eu de la distraction à domicile. source : 1967. Face d'Ange et la conférence
1984 Ben dis donc, heureusement que t'en achètes que tous les dix ans ! source : 1984. Ricky VII
1981 Ben dis donc ! On l'a échappé belle, il pionce comme une brute ! source : 1981. Votez Rocky
1915 Dis donc, je vais encore te taper ! Pourrais-tu m'avoir deux briquets à essence ou plutôt un à essence et un à amadou ? source : 1915. (correspondance) Les cinq mois de campagne d'un ouvrier parisien (1)
1917 Dis-donc… c'est pas un hôpital où tu es… c'est un château… c'est un Palace !… source : 1917. Chignole (la guerre aérienne)
1915 J'y ai chauffé sa trompette à l'aut' outil. Dis donc, déjà l'boni de la guerre ! source : 1915. Les soldats de la guerre : Gaspard
1915 –Surtout en cette saison, où les femmes ont des corsages transparents. –Ah, dis donc ! source : 1915. Les soldats de la guerre : Gaspard
1915 –Du beurre, voui, du vrai beurre ! Pis qui sent pas : colle ton nez d'ssus. Et ça… et ça… devine ? D'la bleue, Ferdinand, c'est d'la bleue ! –Ah dis donc, faisait Moreau, tout comme avenue du Maine ! source : 1915. Les soldats de la guerre : Gaspard
1915 D'ailleurs, une nouvelle admirable courait les rangs : la révolution venait d'éclater en Allemagne… oui, la révolution. Alors, ils se tapaient les coudes : « Ah ! dis donc ! », mais ils n'étaient pas surpris, car depuis le 2 août la chose était prévue. source : 1915. Les soldats de la guerre : Gaspard
1836 Ah ! dis donc, à propos, si le sergent Chrétien te questionnait sur le duel d'André, ne lui dis rien. source : 1836. L'enfant du faubourg
1976 Tu pues la sueur, dis donc. source : 1976. Le petit bleu de la côte Ouest (Trois hommes à abattre)
1997 Ah, ben, dis donc, t'en as une belle queue, toi, pardon ! source : 1997. L'aveu différé
2004 C'est beau dis donc… source : 2004. Une guerre au couteau. Algérie 1960-1962, un appelé pied-noir témoigne
1963 Tao Tsaï est peut-être tombé. –Ben dites donc, mon lieutenant. J'espère que non. Ça s'rait un peu vache ! source : 1963. La 317e section
1928 –Dites donc, vous, faudrait voir à ne pas salir le trottoir… Remettez-moi dans la boîte ce que vous avez fait tomber, et plus vite que ça… source : 1928. La racaille
1953 –Dis donc ! –Oui ? –Et le pognon ! –Quel pognon ? source : 1953. De la boue et des roses
1953 Ben, dites donc, tout ce qu'il y a de plus jojo, comme boulot. Quels moyens vais-je avoir ? source : 1953. Alors, pommadé, tu jactes ?

<22 citation(s)>

Entrée relevée dans ces sources (sauf erreur) :

Compléments

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Formulaire de commentaire (s'ouvre dans une nouvelle page).