largue

largue (tableau rapide)
largue Femme (général) ; femme, épouse ; femme à carte ; prostituée, fille prostituée, prostituée âgée, femme publique, femme (de souteneur) ; (femme en couche)
synonyme prostituée, prostitué, épouse, femme légitime, femme (général)
fréquence 078

largue

& larque ; larcque ; l'arque

n.f.

Définition

Femme (général) ; femme, épouse ; femme à carte ; prostituée, fille prostituée, prostituée âgée, femme publique, femme (de souteneur) ; (femme en couche) ANG : A woman / IT : donna scostumata [débauchée], meretrice [prostituée]

registre ancien : 10

Synonyme : prostituée, prostitué, épouse, femme légitime, femme (général) Morphologie : g/q Famille : larg- (femme) Usage : prostitution, famille

Citations
1863 Cette créature porte à la peau… Ça doit être une bonne largue… Cependant, au déballage… j'ai été si souvent volé !… source : 1862-1863. Les jeux de l'amour et du bazar / edit
1884 Pendant que leurs largues tricotaient des pincettes, ils tenaient conseil source : 1884. La casserole - Etudes d'argot, dans La Chair / edit
1829 Va-t-en dire à ma largue […] Que je suis enfouraillé source : 1829. Rue du mail, dans Le dernier jour d'un condamné / edit
1968 Souvent dans ma proute si je tracque, / Si j'éprouve quelque malheur, / Je me console avec ma largue source : 1968. Le gouêpeur et le voleur (Chansons dans la langue bigorne), dans François-Vincent Raspail ou le bon usage de la prison (etc.) / edit
1872 Il m'a fait un impair avec ma largue, je me suis chiqué et l'ai morfondu sur la plume de Beauce. source : 1872. Dictionnaire d'argot ou de jargue (8) / edit
1821 Ta larque est franche, elle nous fera l'accent. source : 1821. Glossaire argotique des mots employés au bagne de Brest / edit
1821 Si ta larcque n'est pas franche, elle nous conduira droit au théatre. source : 1821. Glossaire argotique des mots employés au bagne de Brest / edit

<7 citation(s)>

Entrée relevée dans ces sources (sauf erreur) :

Compléments

loucherbem de marque (via larque) (SAINXIX) / SCHW dit que largue s'explique par marque, qu'on a eu lasquemé puis largue - Albert d'Angers donne largue ou lasque ; c'est largue qui a subsisté (VIR) / Largue s'explique marque en passant par larquemé (*) / Tombé en désuétude (1930 ; Vient de pélargue (cigogne) : l'assoc. d'idées est évidente (AYN) / Une prostituée s'appelait autrefois une larque ; on la nomme maintenant ménesse (Lucas1841) /

  • Pas cité dans (GR) /

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Formulaire de commentaire (s'ouvre dans une nouvelle page).

+Bob +Move +Régénérer

  • 177227 La Négresse-des-Boulevards venait de pincer trois mois « pour des raisons avec un sergot »
  • 177226 Il voulut mentir, se coupa, finit par m'avouer tout.
  • 6681 et de mettre au courant de leurs combines pour qu'ils ne se coupent pas devant le « curieux »
  • 25487 Je trouvai cet homme très comme il faut. Il n'était pas jeune, oh non ! mais il portait beau ; il avait de la « branche »
  • 177225 Quelqu'un […] lui fit cadeau d'un vieux pardessus, râpé jusqu'à la corde, mais au moins très épais

15888-Discussion 15888-Discussion 67319-Discussion 67319-Discussion 27914-Discussion 27914-Discussion 748 abattis 53 loucherbem

Citation :
Source (id) :
Bob (id) :
Citation (id) :