Définition de : largue

largue & larque ; larcque ; l'arque n.f.

Définition

Femme (général) ; femme, épouse ; femme à carte ; prostituée, fille prostituée, prostituée âgée, femme publique, femme (de souteneur) ; (femme en couche)

ANG : A woman / IT : donna scostumata [débauchée], meretrice [prostituée]
fréquence : 078
registre ancien : 10

synonyme : prostituée, prostitué, épouse, femme légitime, femme (général) morphologie : g/q famille : larg- (femme) usage : Argot de la prostitution, Argot de la famille

Chronologie

1815 1821 1827 1827 1828 1829 1829 1829 1829 1830 1830 1830 1830 1833 1833 1835 1835 1835 1835 1836 1840 1841 1841 1844 1844 1846 1846 1847 1847 1848 1849 1851 1853 1860 1861 1863 1862 1862 1867 1870 1871 1872 1872 1876 1877 1881 1884 1885 1889 1889 1891 1894 1900 1901 1901 1901 1905 1907 1910 1911 1914 1914 1930 1932 1968 1981 xxxx xxxx xxxx xxxx xxxx xxxx xxx xxxx xxxx xxxx xxxx xxxx

Citations

<7 citation(s)>

Entrée relevée dans ces sources (sauf erreur) :

Compléments

loucherbem de marque (via larque) (SAINXIX) / SCHW dit que largue s'explique par marque, qu'on a eu lasquemé puis largue - Albert d'Angers donne largue ou lasque ; c'est largue qui a subsisté (VIR) / Largue s'explique marque en passant par larquemé (*) / Tombé en désuétude (1930 ; Vient de pélargue (cigogne) : l'assoc. d'idées est évidente (AYN) / Une prostituée s'appelait autrefois une larque ; on la nomme maintenant ménesse (Lucas1841) /

  • Pas cité dans (GR) /

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Ouvrez la page de discussion (s'ouvre dans une nouvelle page) pour contribuer. Merci.