Définition de : baiser

baiser (tableau rapide)
baiser Coïter, forniquer, s'accoupler, posséder sexuellement ; > se faire baiser, subir le coït ; baiser à nouveau
synonyme baiser, coïter, baise, coït
fréquence 107

baiser

& b... ; se baiser ; se faire baiser ; se faire b... ; rebaiser ; être baisé(e)

v.tr.

Définition

Coïter, forniquer, s'accoupler, posséder sexuellement ; > se faire baiser, subir le coït ; baiser à nouveau

registre moderne : 6

Synonyme : baiser, coïter, baise, coït Usage : érotique, sexualité

Citations
1976 Une femme qui se fait baiser par un gros chien, c'est excitant. source : 1976. Dire nos sexualités / edit
1976 elle s'agenouille sur moi de dos et soit je l'encule, soit je la baise, ça dépend si elle veut ou pas. source : 1976. Dire nos sexualités / edit
1973 J'ai pas de fric ! Je paierai plus tard ! Et la Ginette qui avait le sens de la répartie lui a répondu : T'as tort de baiser au-dessus de tes moyens ! source : 1973. Un échappé de la carlingue / edit
1784 être baisée, troussée, enfilée, foutue, fut l'affaire d'un moment. source : 1784. Le Petit Fils d'Hercule / edit
1937 elles peuvent plus s'asseoir tellement elles ont le fias enjuivant… Ah ! comme ils baisent fort… ces frisés ! source : 1937. Bagatelles pour un massacre / edit
1968 Décide-toi, fit-elle soudain, m'extirpant de mon coma. On baise ou on prend le train ? source : 1968. Le terminus des prétentieux / edit
1950 Si je commençais à vouloir baiser, c'est que ça allait mieux. C'était un signe qui ne trompe pas source : 1950. Ainsi soit-il / edit
2001 André m'a baisée le premier assez longuement et tranquillement comme c'était sa manière. source : 2001. La vie sexuelle de Catherine M. / edit
1971 Il ne va quand même pas la baiser devant nous ! source : 1971. Les chemins de la perversion / edit
1975 Je baisais une belle Polonaise blonde et noble. Je la baisais en Pologne. source : 1975. Souvenirs obscurs d'un Juif polonais né en France / edit
1990 En décembre 81 à Vienne, Jules baise sous mes yeux le soir de mon anniversaire un petit masseur blond et frisé qu'il a chopé dans un sauna source : 1990. À l'ami qui ne m'a pas sauvé la vie / edit
1990 Il était devenu ardu, pour Jules et pour moi, de rebaiser ensemble source : 1990. À l'ami qui ne m'a pas sauvé la vie / edit
1950 est-il vrai qu'un prêtre vous ait enculée ? –Il ne me semble pas, répliqua évasivement Folette, mais ce dont je suis certaine, c'est que le cul de cette gommeuse n'a jamais refusé un coup de bite ! –Mais elle [d'une pucelle] ne s'est jamais fait baiser source : 1950?. La Nonne / edit
1953 Tout ce monde picole, s'injurie, cherche à baiser ou à se faire baiser. source : 1953. Alors, pommadé, tu jactes ? / edit

<14 citation(s)>

Entrée relevée dans ces sources (sauf erreur) :

Compléments

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Formulaire de commentaire (s'ouvre dans une nouvelle page).

+Bob +Move +Régénérer

  • 177795 c'est de même que tout amateur des plaisirs de Priape, avant d'engainer son instrument dans le canal des Graces, en agit avec une charmante beauté, quand il a le dessein
  • 177794 Chien de cocu, va, tu mérites bien ton sort
  • 177793 Il ne faut pas demander si la femme ratée envoyoit de bon coeur son vulcain à tous les diables
  • 177792 je n'en puis plus… je me meurs… Donne-moi ta langue… que je la suce… fouts, dépêche… finis, je me pâme… eh ! quoi déjà finir… ah ! de grâce, encore un voyage…
  • 177791 lui dit, en remuant vivement la charnière, ah ! mon ami, quels plaisirs tu me fais éprouver, je n'en puis plus… je me meurs…

68266 derrière 20289 cafard 20057 à gros bouillons 13937 foutre 10937 débander

Citation :
Source (id) :
Bob (id) :
Citation (id) :