trac

trac (tableau rapide)
trac Peur, crainte, appréhension, angoisse, frayeur ; avoir peur, trembler ; faire peur, effrayer ; alarme ; spécialement peur, angoisse de l'artiste avant d'entrer en scène
synonyme peur, avoir peur, craindre
date 1830
fréquence 95

trac

& tracque ; traque ; avoir la traque ; avoir le trac ; avoir un trac ; ficher le trac ; flanquer le trac ; foutre le trac ; filer le trac ; coller le trac ; donner le trac ; refoncer le trac ; se prendre de trac ; se prendre le trac ; être pris de trac ; mourir de trac

n.m., n.f.

Définition

Peur, crainte, appréhension, angoisse, frayeur ; avoir peur, trembler ; faire peur, effrayer ; alarme ; spécialement peur, angoisse de l'artiste avant d'entrer en scène ALL : Angst, Furcht / ANG : fear, apprehension ; to be afraid / IT : paura

registre ancien : 10 registre moderne : 4

Synonyme : peur, avoir peur, craindre Famille : trac (peur) Usage : théâtre, comédie, chant, spectacle

Citations
1867 –Créd... ! disait Vidocq en citant le fait, peu s'en est fallu cette-fois là que le trac ne m'empoigne ! Et pourtant il n'était pas peureux, cet homme. Son nom seul glaçait de terreur les plus redoutables bandits. source : 1867. Les Malfaiteurs
1957 Un mec peut se prendre de trac et se dégonfler source : 1957. Du riffifi chez les femmes
2013 Naudin, l'un de mes associés du moment, ex-tenancier de salon de massage et pas vraiment le cousin d'Einstein, prend le trac et décide de tout brûler dans les toilettes. source : 2013. Moi Dodo la Saumure
1844 –Aurait-elle levé notre lièvre ? –J'en ai le trac. source : 1844. Deux papas très bien, ou la grammaire de Chicard
1899 Comme nous arrivions, Chottin eut le trac source : 1899. Les Mémoires de M. Goron – À travers le crime
1969 La peur : une vieille histoire : On m'avait fichu le trac source : 1969. Au décarpillage
xxxx –C'est miracle que je n'en sois pas morte ! –Tu n'en valais guère mieux. Quel trac ! source : xxxx. Moustache (Pièce en un acte)
1927 qui se disait un ancien gendarme, afin de donner le trac aux emprunteurs tentés de le mettre dedans. source : 1927. Souvenirs de la vie de plaisir sous le second Empire
1833 Je suis bien toc [laid], mais du moins, je le bonique, / Je ne suis pas encore à refoncer le trac. source : 1833. Lève les chasses (chanson), dans Michel-Morin, Le Giblas du théâtre
1915 Est-ce une comédie ? Espère-t-elle nous coller le trac avec ses airs mystérieux ? source : 1915. Les poilus de la 9e
1905 Mais comme je rentrais, une nuit, je vous ai senti un trac, à La Teigne et à toi source : 1905. Le Tigre & Coqueliquot
1905 et si on n'a pas vengé nos femmes, c'est que le trac lui vidait les boyaux ! source : 1905. Le Tigre & Coqueliquot
1968 Le comédien et l'artiste sont aussi taraudés par ce même doute qu'ils appellent le trac. source : 1968. Histoires de... boxe
1976 Sur un braquage je meurs de trac… On croit que je suis relaxe et décontracté mais c'est du char… J'ai les flubes, oui ! source : 1976. Histoire criminelle de Rafaël Mendoza

<14 citation(s)>

Entrée relevée dans ces sources (sauf erreur) :

Compléments

Ne s'emploie qu'avec l'article (RICH) / Evoque le bruit du coeur quand on a peur (AYN) / Orig. douteuse, peut-être formation expressive ou métaphore sur trac, traquer (« fait d'être secoué ») ; un rapport avec tracas, tracasser n'est pas invraisemblable (GR) / Sous réserve des dates, abréviation de avoir le taffetas (gb) /

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Formulaire de commentaire (s'ouvre dans une nouvelle page).