feignant

feignant (tableau rapide)
feignant Paresseux, fainéant, faible, improductif, inefficace, sans force, qui ne se fatigue pas, qui ne travaille pas physiquement ; lâche, poltron, terme de mépris
synonyme paresseux, improductif
fréquence 83

feignant

& féniant ; faigniant ; faignant ; fainiant ; feignante (fém.)

n., adj.

Définition

Paresseux, fainéant, faible, improductif, inefficace, sans force, qui ne se fatigue pas, qui ne travaille pas physiquement ; lâche, poltron, terme de mépris

registre ancien : 7 registre moderne : 6

Synonyme : paresseux, improductif

Citations
1867 Arrivez donc, tas de feignants ! dit Poil-aux-Pattes à une demi-douzaine de drôles qui arrivaient d'un pas traînant. source : 1867. Les Malfaiteurs
1871 Devrait-on pas foutre aux cinq cent mille diables cette sacrée Bourse qui emplit les poches à un tas de feignants qui se servent de l'argent pour rigoler – tandis que nos pauvres bougres n'ont pas seulement de pain à se foutre sous la dent, à eux et à leurs enfants ? source : 1871. Le Père Duchêne (3)
1844 En v'là z'une de couleurrr qui l'y ont montée zà la vieille. C'est pour avoir un deuxième pourboire, les faignants, qui l'y rapporteront les clés demain source : 1844. Les vrais mystères de Paris
1899 ce n'étaient que de pauvres bougres, « trop feignants » pour se mettre à un travail quotidien, bohèmes, aimant à vivre au hasard de la cueillette source : 1899. Les Mémoires de M. Goron – À travers le crime
1870 Si tu as besoin d'argent, fais comme moi faignant, travaille source : 1870. Le sublime ou le travailleur comme il est en 1870, et ce qu'il peut être
1870 Les sublimes appellent les marchands de vin des voleurs, des filous, des faignants, des roussins, ils sont tous de la bande à Vidocq source : 1870. Le sublime ou le travailleur comme il est en 1870, et ce qu'il peut être
1916 vous me dites cela parce que vous croyez que j'ai peur ! Je vais vous montrer qu'un crapouillot n'a pas le trac ! Vous allez voir le feignant que je ne suis pas ! source : 1916. Crapouillots - Feuillets d'un carnet de guerre
1911 les roussins, le quart d'oeil, les curieux, et puis tous les mecs de la Justaille, des cipaux, des gaffes, le béquillard… […] Tout ça pour faire sauter un pauvre diable à la capahut !… Ah ! les feignants, les vaches, les bains-marie ! source : 1911. Le journal à Nénesse
1903 Qui est-ce qui me donnera de l'argent, alors ? C'est pas mon feignant de mec, n'est-ce pas ? source : 1903. Les enracinées

<9 citation(s)>

Entrée relevée dans ces sources (sauf erreur) :

Compléments

Le sens poltron/lâche absent de TLFi ? (gb) /

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Formulaire de commentaire (s'ouvre dans une nouvelle page).