casser la gueule

casser la gueule (tableau rapide)
casser la gueule ■ (guerre) Combattre, se battre, blesser, tuer ; se faire tuer (à la guerre, au front) ; ■ (rixe) frapper, cogner, battre, se battre, se faire cogner
synonyme tuer, assassiner, frapper, cogner, battre, se battre, gifler
fréquence 91

casser la gueule

& casser la g... ; se casser la gueule ; se faire casser la gueule ; se faire casser la g... ; se laisser casser la gueule

locution

Définition

■ (guerre) Combattre, se battre, blesser, tuer ; se faire tuer (à la guerre, au front) ; ■ (rixe) frapper, cogner, battre, se battre, se faire cogner

registre ancien : 7 registre moderne : 7

Synonyme : tuer, assassiner, frapper, cogner, battre, se battre, gifler Famille : gueule, [casser] la [gueule]

Citations
1726 Mais lorsque le temps est trop court, / Il faut brusquer l'amour. ARLEQUIN. Ne vous y joüez pas ! Car je me donne au Diable si je ne vous casse la gueule. J'aime la délicatesse, moi. source : 1726. Les pèlerins de la Mecque
1977 Plus tu fais de gosses, moins t'es mobilisable. Si t'as pas de gosses, tu pars le premier jour te faire casser la gueule. source : 1977. Une vie de cheval
1935 les vieux ne veulent se souvenir que de l'époque où ils se faisaient casser la gueule. Je n'ai jamais entendu un ancien combattant dire : Quand je défendais la France, ou : Quand je luttais pour la Civilisation. Ils disent tous : Quand je me faisais casser la gueule… source : 1935. Viande à brûler
1952 Un ministre dit : le pain va baisser. Toc, il augmente de 25%. Et on ne lui casse pas la gueule source : 1952. Une fille du tonnerre
1934 J'te casse la gueule si tu regardes un autre homme source : 1934. Quand on vous aim' comm' ça
1945 On se rend à l'invitation d'un maître-chanteur pour payer ou lui casser la g… Pas les deux à la fois source : 1945. Nestor Burma contre C.Q.F.D.
1950 se casser la gueule en six rounds source : 1950. Ainsi soit-il
1899 je veux vous empêcher de vous faire casser la gueule source : 1899. Les Mémoires de M. Goron - Haute et basse pègre
1918 allez donc vous faire casser la g… pour tous ces galonnés source : 1918. Journal de guerre 14-18
1939 J'ai gros coeur de me faire casser la gueule pour tous ces gens qui s'amusent source : 1939. Journal de l'abbé Mugnier (1879-1939)
1918 Becquette et roupille, comme dit Pannechon ; et laisse-toi « casser la gueule sans avoir cherché à comprendre ». source : 1918. Au seuil des guitounes
1921 Les Boches se gourent sur nos relèves, dit Jaffelin. Mais si jamais ils viennent à savoir l'heure, on s'ra gentiment épinglés… Faudrait casser la gueule à c'truc-là [projecteur]. source : 1921. La boue
1947 les vedettes de la scène, de l'écran ou du micro qui soutenaient leur moral et, de loin, les encourageaient à se faire casser la gueule source : 1947. Mon journal dans la drôle de paix
1915 T'es pas malade, feignant, pour aller bidonner chez Poitrault… C'est toujours la même chose. Pendant qu'les autres s'font casser la gueule, toi tu t'fais porter pâle… Aie pas peur, mon cochon, ça aura une fin… c't'histoire-là… source : 1915. Les poilus de la 9e
1953 À l'abri ! Alors que nous, les pauvres martyrs, on se faisait casser la gueule ! source : 1953. Allons z'enfants
1914-1919 Ça m'écoeure de voir le luxe et la gaîté de ces gens, pendant que les autres se font casser la g… source : 1914-1919. Les carnets de l'aspirant Laby. Médecin des tranchées
1914-1919 Le soir, chute dans un puisard profond, aux tranchées. Si ce n'était pas un vendredi 13, je me serais peut-être cassé la g… ? source : 1914-1919. Les carnets de l'aspirant Laby. Médecin des tranchées

<17 citation(s)>

Entrée relevée dans ces sources (sauf erreur) :

Compléments

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Formulaire de commentaire (s'ouvre dans une nouvelle page).