Définition de : andouille

  • andouille
    • ■ Personne sans caractère, sans vigueur, faible ; ■ insulte : individu bête, stupide, idiot, imbécile ; □ agir inconsidérément, déraisonnablement, stupidement ; faire l'idiot, ne pas être sérieux ; □ mentir grossièrement ; □ comme un idiot ; □ prendre pour un imbécile
    • fréquence : 097
    • id : 1018

andouille& □ faire l'andouille ; □ jouer l'andouille ; □ comme une andouille ; □ prendre pour une andouille n.f., adj.

Définition

■ Personne sans caractère, sans vigueur, faible ; ■ insulte : individu bête, stupide, idiot, imbécile ; □ agir inconsidérément, déraisonnablement, stupidement ; faire l'idiot, ne pas être sérieux ; □ mentir grossièrement ; □ comme un idiot ; □ prendre pour un imbécile

ANG : a stupid man
fréquence : 097
registre ancien : 6 registre moderne : 5

synonyme : niais, pas déluré, insulte, imbécile, idiot, bête, faible, être faible, mentir

Chronologie

La plus ancienne attestation connue est : 1866.

1836 1847 1859 1862 1872 1877 1885 1888 1889 1892 1896 1896 1900 1901 1904 1905 1905 1905 1909 1910 1911 1911 1912 1912 1914 1915 1915 1916 1916 1917 1917 1917 1918 1920 1921 1925 1926 1927 1928 1929 1935 1935 1938 1939 1946 1947 1949 1949 1950 1951 1952 1952 1952 1952 1953 1953 1954 1954 1954 1954 1954 1955 1955 1955 1955 1955 1956 1956 1957 1957 1957 1958 1961 1963 1965 1966 1968 1969 1976 1977 1979 1981 1982 1982 1983 1984 1989 1995 1995 1998 1998 2003 2004 2007 2007 xxxx xxxx

Citations

1968 Un andouille de un mètre quatre-vingts, avec des épaules comme ça ! Vous voyez le genre ? source : 1968. Le terminus des prétentieux
1905 Il fichait le camp, et moi, j'en restais de là comme une andouille qu'a perdu sa langue source : 1905. Les audiences joyeuses
1912 il faut se faire une raison et admettre qu'on peut rencontrer sur son chemin un bonhomme un peu moins andouille que ses contemporains. source : 1912. Le bouchon de cristal
1963 Toutes vos bonnes femmes qui laissent partir leurs maris sont des andouilles, dites-le leur de ma part. source : 1963. Les perles de Vénus
1998 Tu me connais, Geffroy, et très bien. Alors tu sais de quoi je suis capable si on me prend pour une andouille ! source : 1998. Il faut tuer René Dousquet !
1949 il ne pensait pas à la porte de communication, l'andouille, il s'était tourné vers l'entrée source : 1949. Un drôle de mec - Roman traduit de l'argot américain
1947 Vous n'allez pas faire les andouilles, hein ? Ça n'vous servirait à rien du tout. J'ai mon équipe à cent mètres d'ici. Cinquante hommes d'attaque et armés jusqu'aux dents et qui rappliqueront dare dare au premier coup de feu source : 1947. Fleur-de-Poisse
2004 Qu'est-ce qu'il a à trembler, cette andouille… source : 2004. Une guerre au couteau. Algérie 1960-1962, un appelé pied-noir témoigne
1928 voici Le Notaire et Peau-de-Lapin qui passent en reprenant une vieille discussion sur des essais de coopérative et de syndicats qui « nous ont claqué dans la main », dit Le Notaire, « parce qu'on est des fameuses andouilles » source : 1928. La racaille
1953 Écoute, Roger… Ce soir, j'ai fait l'andouille. Si t'es là, c'est de ma faute. source : 1953. Alors, pommadé, tu jactes ?
1976 même si je ne dégaine pas aussi vite que McQueen, je trouverai toujours une seconde pour te filer un pruneau. Ce serait idiot et regrettable. […] Alors fais pas l'andouille. source : 1976. Histoire criminelle de Rafaël Mendoza

<11 citation(s)>

Entrée relevée dans ces sources (sauf erreur) :

Compléments

  • Ce mot semble dériver du fr. indolent = nonchalant (DEL)
  • 1866 : niais, imbécile (GR) / 1866 emploi fig. (Lar. 19e : Andouille [...] C'est une andouille, une véritable andouille, Quelle andouille! se dit d'un homme sans caractère, niais imbécile). (TLFi) /

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Formulaire de commentaire (s'ouvre dans une nouvelle page).