pompe

pompe Chaussure, soulier ; > botte, bottes ; chaussure (qui ne résiste pas à l'humidité) ; vieille chaussure ; chaussure de sport, basket ; □ paire chaussures
date 1869
fréquence 81
synonyme chaussure, soulier

pompe

& pompes (pl.) ; □ paire de pompes

n.f.

Chaussure, soulier ; > botte, bottes ; chaussure (qui ne résiste pas à l'humidité) ; vieille chaussure ; chaussure de sport, basket ; □ paire chaussures ALL : Stiefel / ANG : old shoes ; shoes

registre ancien : 7 registre moderne : 6

Morphologie : jdm

1927 Mes pompes ne me gènent pas pour roupiller. Fiche-moi la paix ! 1927. Les Pieds-Nickelés en Amérique, dans Les Pieds-Nickelés en Amérique (1921-1927)
1981 des pompes en croco 1981. Mon beauf
1983 en filant des coups de pompe aux parcmètres 1983. Pochtron !
1937 se retrouver un beau matin avec ses boulets si lourds, tellement pesants après les pompes qu'on est esclave de tous les autres 1937. Bagatelles pour un massacre
1957 Ma secrétaire, ses tournées et sa journée terminées, passait au bureau échanger les pompes à talon plat qu'elle chaussait pour mener l'enquête, contre ses habituels escarpins plus seyants 1957. Les eaux troubles de Javel
1929 Vise-moi ces pompes ! Hein ! Toutes neuves 1929. Je suis un geux
1974 je me promenais boulevard Saint-Michel […] devant un marchand de godasses, des richelieux, des box-calf, des mocassins, de la pompe compensée, de la chaussure à trou-trou 1974. Le roman d'un turfiste
1977 Celle-ci, je l'ai sortie de son minable bordel de Hadong et, sitôt arrivée à la maison, elle me délaçait déjà les pompes pour me laver les pieds. 1977. Faut pas rire avec les barbares

<8 citation(s)>

Entrée relevée dans ces sources (sauf erreur) :

2. Chaussure et, p.méton., pied. Recevoir un coup de pompe. Je vais lui refiler un grand coup de pompe dans les miches (Céline, Mort à crédit, 1936, p.14). Ses pompes lui faisaient souvent si mal, qu'il se versait des petits morceaux de glace à même les godilles (Céline,Mort à crédit, 1936, p.368). 1869 pompe « chaussure » (Berry, ibid.) (tlfi:pompe) /

Appellation facétieuse : qui pompe l'eau (SAIN-TRANCH) / Prennent l'eau (AYN) / Chaussure percée comparée à pompe aspirante (FrançoisPléiade) / Au contact prolongé de l'eau, les souliers méritent leur nouveau nom de pompes (Dauzat1917MdF) / Ne résiste pas à l'humidité (Dauzat1918) / Argot parisien courant d'avant-guerre (Dauzat1918voc) /

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Formulaire de commentaire (s'ouvre dans une nouvelle page).